La langue française

Consensualiste

Sommaire

  • Phonétique de « consensualiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « consensualiste »
  • Citations contenant le mot « consensualiste »
  • Traductions du mot « consensualiste »

Phonétique du mot « consensualiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consensualiste kɔ̃sɑ̃syalist

Évolution historique de l’usage du mot « consensualiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consensualiste »

  • Ces commissions compétentes présentent des rapports de force qui ne reflètent pas les forces en présence à l’AC : elles se veulent consensualistes et rassemblent des élus de formations minoritaires peu représentées à l’AC, comme le PDP et Afek. lecourrierdelatlas, Tunisie. Exclusif. Constituante : l’alternative Ben Achour pour surmonter les blocages
  • L’approche consensualiste développée par le leader religieux est moralisatrice plutôt que politique, normative plutôt que positive et illusoire plutôt que réaliste ! Kapitalis, Tunisie : le consensus, bénédiction ou malédiction ? - Kapitalis
  • Je me permets ici quelques mots pour compléter ma chronique d’aujourd’hui. Je l’ai dit, le souverainisme québécois, pour renaître, doit se délivrer de la tentation consensualiste. Le Parti Québécois (PQ) ne peut pas croire, du moins à court terme, qu’il renouera avec la rhétorique qui était la sienne jusqu’à tout récemment, où il se présentait comme un parti de gouvernement tranquille, confondant trop souvent le raisonnable et le fade, et croyant intéresser les électeurs en se concentrant sur leurs problèmes quotidiens. Au contraire: le PQ ne doit pas hésiter à polariser s’il veut renaître.    Le Journal de Montréal, Considérations supplémentaires sur la souveraineté | JDM
  • Cet effet pernicieux du droit civil consensualiste, Karl Marx l’avait déjà prédit dans le sillage de sa critique de l’économie capitaliste et des conditions des prolétaires. Mizane info, De la communauté solidaire à la société contractuelle
  • 3. Cette incapacité est redoublée par le fait que cette gauche traditionnelle s’est repositionnée au centre du spectre politique en acceptant nombre de prémisses de l’idéologie néolibérale. Ce faisant, elle s’est fondue dans une mouvance sociale-démocrate « post-politique » qui l’indifférencie des autres tendances de centre droit puisque devenue un simple réformisme économiciste. Bref, elle s’est d’elle-même neutralisée politiquement en adoptant une posture consensualiste. Le Devoir, Le cri du peuple | Le Devoir
  • Inutile de dire qu’auprès d’un grand nombre d’acteurs de la société civile, et en particulier les mouvements citoyens directement confrontés à la privatisation de l’eau et aux effets néfastes de la quête de profit du secteur privé, ce discours consensualiste a du mal à passer. C’est pourquoi ils organisent depuis plusieurs années leurs propre « contre-sommet » en marge du Forum officiel. Aujourd’hui, certains cherchent à aller encore plus loin. Prenant au mot la prétention du Conseil mondial de l’eau à représenter tous les acteurs du secteur, des militants indiens emmenés par Rajendra Singh – connu pour son action de combat contre la désertification en Inde - ont appelé ONG et mouvements sociaux à adhérer en masse à la structure en vue de sa prochaine assemblée générale annuelle, qui doit se tenir le 28 novembre prochain. Ce que permettent théoriquement les statuts de cette association loi 1901. Avec pour programme une réorientation radicale de cette entité et de ses objectifs. Observatoire des multinationales, À Marseille, le lobby mondial de l'eau imaginé par Veolia sous pression - Observatoire des multinationales
  • Le 13 juillet 2011, les autorités nationales de protection des données des 27 États membres, réunies dans le cadre de leur groupe de coordination, dit « de l’article 29 », ont adopté un document entièrement consacré à « la définition du consentement ». Ce document fait quarante-trois pages. Un tel volume pour un sujet aussi précis témoigne de la difficulté de l’exercice. La définition du consentement dans l’univers numérique pose problème. Un clic porte-t-il vraiment le pouvoir de dire « oui » ? Pas sûr… Un simple clic à l’écran peut-il vraiment révéler une acceptation pleine et entière des conditions proposées ? Nous sentons bien une difficulté à associer la notion de consentement aux modalités concrètes qui lui sont associées, dans l’environnement second. Qu’il s’agisse d’une case à cocher ou d’une réponse positive à l’alternative « Oui/Non/Annuler », nous avons du mal à accorder ces procédés sommaires avec le poids que notre système juridique consensualiste accorde au consentement. Village de la Justice, Plaidoyer pour un nouveau mode de consentement en ligne. Par Emmanuel Cauvin.
  • Je peux d’autant mieux revenir en détail sur cette impréparation que je l’ai vécue de l’intérieur lors des trois semaines que j’ai passé en Espagne pour les élections. La campagne de Más País a été réalisée avec des moyens dérisoires. Tout d’abord, son budget était très faible, de l’ordre de 300 000 euros, alors que les formations nationales dépensent en moyenne 5 millions d’euros dans ce type de campagne. Pour donner un ordre de grandeur, Podemos a dépensé 1,2 millions d’euros en publicité sur Facebook, soit quatre fois le budget global de la campagne de Más País. Ensuite, le dispositif était complètement sous-dimensionné : l’organisation ne disposait que d’une trentaine de cadres auxquels s’ajoutait un ancrage militant particulièrement faible et désorganisé. Enfin, la stratégie préparée n’était pas assez étoffée et n’aura pas résisté à la saturation du débat politique par le conflit catalan. En effet, deux lignes discursives dominaient la rhétorique de Más País. En premier lieu et en majeur, le discours du déblocage politique alors que les partis ont été incapables de se mettre d’accord pour former un gouvernement et conduisent donc le pays à une quatrième élection en quatre ans. En deuxième lieu et en mineur, le « pacte vert » pour faire entrer l’Espagne dans une transition écologique à la hauteur des défis qui attendent le pays d’Europe le plus exposé au changement climatique. Ces deux lignes discursives ont été développées au début de la campagne à partir d’une rhétorique consensualiste, sans dimension conflictuelle. Paradoxe absolu, le théoricien le plus abouti du populisme démocratique cherchait à incarner une ligne politique aseptisée et sans dimension destituante. Celle-ci était synthétisée par le slogan de campagne : « Desbloquear, avanzar, Más País » (i.e. littéralement « débloquer, avancer, plus de pays ») Le Vent Se Lève, Le pari manqué de Más País
  • De passage à Paris où il était invité au dernier Salon du Livre, le ministre congolais de l’Enseignement primaire et secondaire, Anatole Collinet Makosso, a présenté le mercredi 29 mars à Paris son dernier ouvrage intitulé «Le régime consensualiste dans la constitution congolaise du 25 octobre 2015 commentée article par article», paru aux Editions L’Harmattan. Afrik.com, Congo : le succès d’Anatole Collinet Makosso à Paris

Traductions du mot « consensualiste »

Langue Traduction
Anglais consensualist
Espagnol consensualista
Italien consensualist
Allemand einvernehmlich
Chinois 自愿者
Arabe توافقي
Portugais consensualista
Russe consensualist
Japonais 合意主義
Basque consensualist
Corse consensuali
Source : Google Translate API
Partager