La langue française

Consœur

Définitions du mot « consœur »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSŒUR, subst. fém.

A.− Religieuse appartenant au même ordre ou au même couvent que d'autres et considérée par rapport à celles-ci. Les abbesses (...) trouvèrent toujours des religieuses qui se chargeaient de fustiger leurs consœurs, de les torturer ([L.-F. L'Héritier], Mémoires pour servir à l'hist. de la Révolution fr. par Sanson,t. 2,1830, p. 56).
B.− P. anal.
1. Femme membre de la même confrérie, ou exerçant la même profession libérale ou la même activité que d'autres femmes, et, p. ext., que d'autres hommes. Le gaga [un propriétaire] a reçu une lettre d'une consœur de la place Denfert-Rochereau, où j'avais cru trouver un gîte (Bloy, Journal,1901, p. 56).Les bonnes habitant dans les mansardes du bâtiment d'en face et qui disent, avec leurs consœurs des chambres au-dessus de la mienne, du mal de leurs maîtres (Léautaud, Journal littér. 1,1893-1906, p. 27):
Non, mon cher, je suis votre confrère : je serais votre consœur si vous portiez vous-même des jupons, parlons français, je vous prie... A. Sarrazin ds Colin1971, s.v. confrère.
P. métaph. [En parlant d'une pers. ou d'un objet dont le nom est au fém.] Une âme aussi religieuse, aussi délicate, aussi douce, aussi tendrement amie que l'est la vôtre, la plus consœur qu'homme ait pu désirer pour compagne vers le ciel! (Balzac, Lettres à l'Étrangère, t. 2, 1850, p. 218).Nous avons raconté la préhistoire de la voiture à vapeur et celle de sa consœur électrique (P. Rousseau, Hist. des transp.,1961, p. 483).
Rem. Consœur ainsi employé comporte parfois une nuance ironique.
2. Spéc., arg. Prostituée considérée par rapport à celles qui exercent la même activité. Merci, ma petite, dit aussitôt la fille Simonet à la consœur qui nous donnait cette précieuse indication (F. Vidocq, Mémoires de Vidocq, t. 3, 1828-29, p. 194).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sœ:ʀ]. ,,Consœur se dit des femmes associées à une même confrérie et des religieuses du même couvent ou du même ordre. À ne regarder que l'étymologie (cum avec, et sœur), il ne devrait se dire que si la femme ou les femmes désignées sont considérées par rapport à une ou plusieurs autres femmes de la même association. Ainsi un homme, membre d'une confrérie comprenant des hommes et des femmes, dirait : mon (ou ma) confrère, MmeX...`` (Grev. 1964, § 246). Étymol. et Hist. 1. 1342 consuer « femme d'une même confrérie » (Ord., II, 177 ds Gdf. Compl.); 2. xves. consœur « religieuse d'un même couvent » (J. Molinet, Chron., éd. Doutrepont-Jodogne, chap. LXVII, t. I, p. 320); 3. 1829 arg., en parlant d'une autre prostituée (F. Vidocq, loc. cit.); 4. 1763 p. plaisant. fém. de confrère (Voltaire, Corresp. [éd. L. Moland, t. 42], t. 10, no5355 : messieurs vos confrères et ... mesdames vos consœurs [acteurs et actrices sociétaires de la Comédie-Française]). Dér. de sœur, préf. con, com- d'apr. confrère*; cf. lat. médiév. consoror, synon. d'oblata, 1210 ds Du Cange. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

consœur \kɔ̃.sœʁ\ féminin (pour un homme on dit : confrère)

  1. Celle qui fait partie d’une compagnie, d’une société religieuse, littéraire ou artistique, particulièrement quand elle a été admise par les autres membres à en faire partie.
    • J’étais dans une autre communauté que la consœur qui me soignait, et je ne pouvais pas non plus appeler l’hôpital. — (Marie-Pierre Essimi Nguina, Plaidoyer pour une médecine plus humaine : comment nous avons sauvé mon bras écrasé, Karthala, 2008, page 138)
  2. (Par extension) Celle qui exerce la même profession libérale qu’un autre membre de ce métier.
    • Vous verrez, mon cher Garrick de France, par ma réponse à messieurs vos confrères et à mesdames vos consœurs, combien j’ai été touché de l’attention qu’ils ont bien voulu avoir pour moi. — (Voltaire, Correspondance : année 1763, Garnier, 1877, page 530)
    • Les avocats du barreau de Paris ont fait part de leur soutien à leur consœur iranienne Nasrin Sotoudeh. — (Iran : le barreau de Paris soutient l’avocate Nasrin Sotoudeh et “ne la laissera pas tomber” sur France Info, 13 mars 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONSŒUR (kon-seur) s. f.
  • Se dit des femmes associées à une même confrérie, et des religieuses du même couvent ou du même ordre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « consœur »

(1342) Dérivé de sœur avec le préfixe con-, sur le modèle de confrère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « consœur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consœur

Citations contenant le mot « consœur »

  • S’il aimerait que ses confrères et consœurs se fassent vacciner à 80 %, Jean-Pierre Pontier estime, à l’heure actuelle, que cela tournera plutôt autour de 40 %. midilibre.fr, Coronavirus : à Nîmes, les professionnels de santé libéraux, eux aussi vaccinés - midilibre.fr
  • « Véro, tu ne t’arrêtes plus », lance un bénévole. « Hé oui, comme hier, je m’active ! », rétorque sa consœur. Lundi, aux alentours de 11 h 30, devant le restaurant La Cantine de Juliette, situé place Gambetta à Tartas, l’opération nettoyage touche à sa fin. Sous un ciel nuageux, pompiers comme bénévoles se relaient pour aspirer les dernières flaques d’eau et de boues. Dimanche après-midi, des dizaines de volontaires s’étaient déjà mobilisées pour venir prêter main… SudOuest.fr, Inondations dans les Landes : à Tartas, l’objectif de sortir la tête de l’eau
  • L’avocat de Pascal Delcourt a contacté sa consœur afin de l’informer qu’il sollicitera le tribunal de manière à ce que ce dernier fixe un calendrier de conclusions à déposer par les différentes parties. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Le procès du marchand d’Ogy, prévu le 13 janvier prochain, sera reporté (Lessines)

Traductions du mot « consœur »

Langue Traduction
Anglais sister
Espagnol hermana
Italien sorella
Allemand schwester
Chinois 妹妹
Arabe أخت
Portugais irmã
Russe сестра
Japonais シスター
Basque ahizpa
Corse surella
Source : Google Translate API

Consœur

Retour au sommaire ➦

Partager