La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « conquêter »

Conquêter

Définitions de « conquêter »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONQUÊTER, verbe.

Vx, littér. Conquérir, partir en quête (de quelque chose). Alexandre conquêtant (Montherlant, Notes de théâtre,1954, p. 1083):
... partout on voyait ses armoiries avec l'aigle impériale, qu'Alban remplaçait en désir par les siennes propres : sentiment puéril, mais différant seulement en grandeur de celui où ce César, et tous les autres, avaient puisé la force de conquêter. Montherlant, Les Bestiaires,1926, p. 464.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃kεte], (je) conquête [kɔ ̃kεt]. Ds Ac. 1694-1798, d'abord (1699 et 1718) sous la forme conquester. Écrit conquéter ds Besch. 1845 par harmonisation vocalique. Étymol. et Hist. 1155 conquester los « acquérir de la gloire » (Wace, Brut, 162 ds Keller, p. 238a); 1130-60 « conquérir (une possession) » (Le Couronnement de Louis, éd. E. Langlois, 2012 : la terre conquester) − 1680, Rich. qui note ,,n'est point en usage dans le beau stile, & même ne se dit presque pas, car il est vieux``, recensé par la suite dans la lexicogr. des xixeet xxesiècles. Dér. de conquête*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 2.
DÉR.
Conquêteur, subst. masc.,vx, littér. Personne qui conquête. Le roi de Portugal, vainqueur des Africains, conquêteur des Indes (Montherlant, La Reine morte,1942, III, 1, p. 204). 1reattest. ca 1240 conquestëur (St Auban, 563 ds T.-L.) − xvies. ds Hug. repris par Montherlant, loc. cit.; de conquêter; suff. -eur2*.
BBG. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 284.

Wiktionnaire

Verbe - français

conquêter \kɔ̃.ke.te\ ou \kɔ̃.kɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Conquérir, vaincre.
    • Quelle moins hautaine espérance
      Pourrons-nous concevoir alors
      Que de conquêter à la France
      La Propontide…
      — (Malherbe, III, 3)
    • Est-il possible que je connaisse si peu la fermeté de votre majesté pour croire que je conquêterai sa faveur par les armes ? — (cardinal de Retz, III, 283)
    • Vous le pouvez bien croire, et pour le témoigner,
      Choisissez en quels lieux il vous plaît de régner :
      Ce bras tout aussitôt vous conquête un empire ;
      J'en jure par lui-même, et cela c'est tout dire.
      — (Pierre Corneille, L'illusion comique, 1636)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONQUÊTER (kon-kê-té) v. a.
  • Conquérir, vaincre. Il est vieux. Quelle moins hautaine espérance Pourrons-nous concevoir alors Que de conquêter à la France La Propontide…, Malherbe, III, 3. Est-il possible que je connaisse si peu la fermeté de votre majesté pour croire que je conquêterai sa faveur par les armes ? Retz, III, 283.

HISTORIQUE

XIIe s. En veilles e en plur e en mult jeüner, Que l'amur al haut rei peüssiez conquester, Th. le mart. 81. Se tuz les biens del mund aveie conquestez, Jà n'en sereie mielz devant Deu apelez, ib. 121. S'ensi fust, fiebles hum dreit mais ne conquestast, ib. 59.

XIIIe s. Que son pooir [il] ne fasse de s'amour conquester, Berte, CXII. Ysengrin, lessiez-le ester ; Vos n'i porriez riens conquester, Ren. 9696.

XVe s. Je me trouve sans recouvrance Loingtain de joye conquester, Orléans, Ball. Ils avoient nouvellement conquesté le royaume de Cypre, Commines, VII, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « conquêter »

Conquêt ; provenç. et espagn. conquistar ; ital. conquistare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de conquêt, en ancien français conquester.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « conquêter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conquêter kɔ̃kɛte

Évolution historique de l’usage du mot « conquêter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conquêter »

  • Jobi est un truand marseillais qui sévit dans le business des machines à sous : il gagne le sien en vous aidant à perdre votre argent, pour résumer... Jusqu’au jour où son boss et un « zélu », de façon presque futile, font le pari de lui pourrir l’existence, histoire de voir s’il a assez de jus pour « conquêter » Paris. Alors maux et malheurs se mettent à pleuvoir sur le pauvre Jobi, qui entame une vertigineuse descente en enfer… Polar mystique ? Brûlot azimuté ? Homélie dopée au pastis ? Le Livre de Jobi est en toute hypothèse l’opus le plus zénithal d’Henri-Frédéric Blanc, pape de l’Overlittérature : une œuvre à double fond qui cache sous le grotesque de la satire une ardente quête spirituelle. Enfin sont abordées la dimension transcendentale de la tchatche, la spiritualité de la galéjade, la sardinitude, oserait dire Ségolène, si cette girelle royale avait le bonheur d’être Marseillaise… Enfin, Jobi répondra à la question qui tourmente les théologiens depuis des millénaires : Dieu est-il fada ? Quant à l’auteur, nul n’en doute, qui a consacré son œuvre à l’informulable ! Régulièrement adapté au théatre et au cinéma, il vit actuellement à Aix-en-Provence comme un bourgeois (qu’il n’est pas) gentilhomme (qu’il est), en attendant de recevoir dans sa ville natale les honneurs qui lui sont dus. SUR TES RUINES J’IRAI DANSANT (s-t « Samson Derrabe-Farrigoule défie la ville), par Gilles Ascaride , LE FIOUPELAN, QUESACO ? - Le Mague culturel & cultivé

Images d'illustration du mot « conquêter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « conquêter »

Langue Traduction
Anglais conquer
Espagnol conquistar
Italien conquistare
Allemand erobern
Chinois 征服
Arabe يغزو
Portugais conquistar
Russe покорять
Japonais 征服する
Basque konkistatzeko
Corse cunquistà
Source : Google Translate API

Conquêter

Retour au sommaire ➦

Partager