La langue française

Connexionniste

Phonétique du mot « connexionniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
connexionniste kɔnœksjɔnist

Évolution historique de l’usage du mot « connexionniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « connexionniste »

  • La perspective «connexionniste» de Boltanski et Chiapello décrit la manière dont un changement quasiment imperceptible est imposé aux individus. Elle se manifeste au travers d’actions ponctuelles guidées par les rapports de force, comme la remise en question des conventions collectives, l’assouplissement ou flexibilité du temps de travail, la modification des grilles de salaires, l’utilisation des systèmes d’évaluation individuelle pour l’attribution des primes au mérite, le changement des modalités de recrutement. La logique du déplacement privilégiée pour lutter contre le Covid-19 illustre parfaitement cette logique de justification. Dans les entreprises, par exemple, certaines faisant travailler à temps plein des salariés placés en chômage partiel. Ou à l’université, pour dispenser des cours exclusivement en distanciel, sans prise en compte de la fracture numérique dans la population estudiantine et des fortes inégalités que de tels choix entraînent. Libération.fr, Du «dynamique» à la tyrannie du déplacement - Libération
  • L’Histoire scientifique de l’intelligence artificielle recèle une rivalité très ancienne entre ses deux principaux courants, celui des symbolistes et des connexionnistes. Elle perdure encore aujourd’hui, ces derniers ayant pour l’instant nettement pris le dessus après un jeu de chassé-croisé qui a duré six décennies. FrenchWeb.fr, Que devient l’IA symbolique ? - FrenchWeb.fr
  • Baptisé « Intelligence artificielle et ingénierie augmentée » (IA2), ce programme doit réunir une trentaine de partenaires industriels et académiques pendant cinq ans avec un budget global de 20 millions d'euros. Il vise à développer des solutions à des cas d'usage combinant trois approches. D'un côté les Modernes, avec l'intelligence artificielle dite connexionniste, fondée sur l'apprentissage à partir de données (machine learning), qui est à l'origine du boom actuel de l'IA avec les réseaux de neurones profonds (deep learning). De l'autre, les Anciens, qui regroupent l'IA dite symbolique, basée sur les modèles de connaissances et les règles, et la modélisation qui s'appuie sur les équations de la physique. industrie-techno.com, L'IRT SystemX veut hybrider IA, connaissances métier et modèles physiques
  • La pédagogie symbolique consisterait à assimiler des règles définies dans des livres, des théorèmes et principes inculqués par des professeurs (version passive, top down) tandis que la pédagogie connexionniste obligerait l’enseignant à remettre l’étudiant au centre de son apprentissage. Apprendre par successions d’erreurs et par expériences. Apprendre de façon active. Forbes France, La Pédagogie En Ecole Et L'Intelligence Artificielle | Forbes France
  • L’intelligence artificielle symbolique se différencie de l’intelligence artificielle connexionniste, sous les feux de la rampe depuis une dizaine d’années, bien qu’aussi ancienne. La première part de connaissances générales transmises à la machine par des humains pour résoudre des problèmes, la seconde part d’exemples de solutions qu’elle essaie d’extrapoler par des méthodes statistiques. The Conversation, Comprendre l’intelligence artificielle symbolique
  • Ces deux approches de l’IA vont s’affronter dans les cercles scientifiques avec des figures emblématiques telles que Rumelhart, LeCun ou Hinton pour le paradigme connexionniste et McCarthy, Minsky ou Simon pour le paradigme symbolique. Contrepoints, L’IA : nouveau paradigme scientifique dominant | Contrepoints
  • Aucune règle ne prévoyait, n'interdisait ce cas de figure, passablement inacceptable. Troisième impératif pour une " IA de confiance ", selon David Sadek, la responsabilité des systèmes reposant sur l'IA. C'est-à-dire leur conformité aux cadres légaux, réglementaires et moraux. On connait le tendon d'Achille des réseaux de neurones : ce sont des boîtes noires, on voit ce qui entre et ce qui sort, mais on ne sait pas (trop) ce qu'il se passe à l'intérieur. C'est pourquoi David Sadek insiste sur le fait qu'il faut s'intéresser aussi à " l'autre IA ", l'IA symbolique, celle qui repose sur des règles et des raisonnements et qui s'oppose à l'IA connexionniste des réseaux de neurones. Cette IA symbolique, qui fait moins les gros titres, qui n'a pas connu les progrès fulgurants de l'IA des réseaux de neurones, est plus à même de répondre à ces trois exigences : expliquer, valider, responsabilité. C'est pourquoi la réponse à cette triple exigence passe sans doute, entre autres, par " l'IA hybride ", une IA tirant parti de ces deux branches de l'intelligence artificielle. Sciences et Avenir, A la recherche de l'IA hybride - Sciences et Avenir

Traductions du mot « connexionniste »

Langue Traduction
Anglais connectionist
Espagnol conexionista
Italien connectionist
Allemand konnektionist
Chinois 连接主义者
Arabe اتصال
Portugais conexionista
Russe коннекшионистского
Japonais コネクショニスト
Basque konexionista
Corse cunnessioneistu
Source : Google Translate API

Connexionniste

Retour au sommaire ➦

Partager