La langue française

Conjugalité

Définitions du mot « conjugalité »

Wiktionnaire

Nom commun

conjugalité \kɔ̃.ʒy.ɡa.li.te\ féminin

  1. État conjugal et la relations entre les époux.
    • D’une manière générale, la densification des sentiments familiaux et l’assujettissement indolore de la sexualité qui caractérisent la conjugalité et l’intimité bourgeoises, en se diffusant dans l’ensemble du corps social, aboutissaient à faire de l’érotisme une spécialité. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
    • Selon le théologien Xavier LACROIX :" il faut oser dire que la conjugalité est la meilleure chance de la filiation..— (Frédéric MOUNIER– l’Église catholique milite pour une sexualité écologique - Journal La Croix, page 26, 1er octobre 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « conjugalité »

 Dérivé de conjugal avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « conjugalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conjugalité kɔ̃ʒygalite

Évolution historique de l’usage du mot « conjugalité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conjugalité »

  • “Ce qui se passe dans la sphère de la conjugalité, c’est-à-dire la violence, le pouvoir, l’emprise, se passe aussi dans la sphère de la parentalité et de l’éducation des enfants. 40 à 60% des enfants qui vivent les violences conjugales sont directement victimes de violences physiques exercés sur eux par leur père ou leur beau-père”, affirme le juge des enfants au tribunal de Bobigny, Edouard Durand sur RMC.  RMC, « La moitié des enfants délinquants sont victimes des violences conjugales », affirme le juge des enfants, Edouard Durand
  • Tout d’abord, il observe que la perte de désir accompagne souvent l’entrée dans la conjugalité et la routine, car culturellement, nous n’investissons pas le domestique de la même manière. Les hommes recherchent à la maison le réconfort… et le moindre effort. Chez les femmes, à l’inverse, le foyer rime avec des attentes élevées. Quand la logistique devient un enchaînement de gestes automatiques, dénués de surprise et de fantaisie, elles se retrouvent émotionnellement sur le carreau, ce qui inspire au sociologue une belle formule : « Les femmes sont des fondatrices, pas des gestionnaires. » Le Monde.fr, Le désir des femmes, entre flamme et flemme
  • Ce colloque a pour but d’examiner l’impact de la vie de cour sur le mariage et la vie conjugale. Le terme « conjugalité » est alors défini le plus largement possible afin d’en saisir toutes les réalités : l’acte de mariage et ses modalités (choix du conjoint, cérémonie, alliances), le statut marital confronté à la vie de cour et à ses contraintes (célibat, mariage, veuvage), la vie conjugale entendue comme atout ou frein à l’avancement social, l’extraconjugalité, les sexualités autres et l’adultère (connu ou caché, favorisé ou non par la rencontre à la cour, donnant naissance à des faveurs potentielles). , Conjugalités et extraconjugalités à la cour de France. Moyen Âge-XIXe s. (Paris)
  • Il y a des enjeux stratégiques de vie et de survie matérielle qui s’expriment pour toustes dans le fait d’obtenir ces statuts. Qui nous place dans des positions ambivalentes : maintenir des principes de cohérence féminine/masculine cishétéronormées qui nous oppriment dans des stratégies nécessaires pour obtenir la citoyenneté légale, le droit de circuler, d’accéder à la reproduction/l’habitation, obtenir des chèques des hommes cis hetero blancs validés au travail et en conjugalité… Mais à quel prix ! Et pour qui ? Quelles personnes minorisées de par le sexisme peuvent accéder à ces récompenses ? D’abord les femmes cis hétéro blanches valides et aisées. Ces femmes qui gardent parfois alors jalousement cette catégorie comme un statut professionnel avec un numérus clausus en évinçant les putes, les noires, les trans, les lesbiennes, les celib, les sorcières etc. qui viendraient toquer à la porte. Cette phrase de Sojourner Truth «  « parce que je suis noire, ne suis-je pas une femme ? ». Il s’agit d’analyser, de reconnaitre, qu’il existe plusieurs groupes qui subissent le sexisme et qu’entre (et « à l’intérieur ») de ces groupes, il y a des rapports de pouvoir… Et encore du sexisme[11]. Cet article aurait pu s’appeler « le sexisme de ces femmes ». Mais encore, même pour elles, je crois qu’au final le jeu n’en vaut pas la chandelle. Club de Mediapart, «Femme» n’est pas le principal sujet du féminisme | Le Club de Mediapart
  • Quels sont vos axes de travail?Notre commission a pour objectif de protéger les proches, dans le couple et en cas de décès. Nous avons travaillé sur les questions suivantes : comment allier protection du couple et préservation du droit des enfants, et ce quelle que soit leur filiation? Les nouveaux modes de conjugalité plébiscités par les Français sont-ils suffisamment protecteurs? Et enfin, colonne vertébrale de notre droit successoral et sujet sensible, la réserve héréditaire : doit-on reconsidérer les modalités de transmission patrimoniale, modifier les règles, et comment permettre aux familles recomposées de transmettre? lejdd.fr, Un congrès des notaires placé sous le signe de la protection

Traductions du mot « conjugalité »

Langue Traduction
Anglais conjugality
Espagnol conyugalidad
Italien stato coniugale
Allemand konjugalität
Chinois 共轭性
Arabe الاقتران
Portugais conjugalidade
Russe супружество
Japonais 夫婦
Basque conjugality
Corse conjugalità
Source : Google Translate API

Conjugalité

Retour au sommaire ➦

Partager