La langue française

Confessionnalité

Phonétique du mot « confessionnalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confessionnalité kɔ̃fɛsjɔnalite

Évolution historique de l’usage du mot « confessionnalité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confessionnalité »

  • Il semble que personne ne s’en soit aperçu ou ne s’en soucie. Il est vrai que cette suppression du « spirituel » dans la LIP est habilement présentée comme purement formelle, comme s’il s’agissait d’archaïsmes du temps de la confessionnalité scolaire*. La Presse, Cacher l’abolition du « cheminement spirituel » derrière celle des commissions scolaires
  • Le premier modèle est celui de la « confessionnalité », qui institue, en faisant droit aux libertés modernes, une coopération très étroite, presque une intrication, entre l’Etat et une Eglise particulière. Ce modèle, qui concerne surtout les pays protestants et orthodoxes, repose sur deux principes : un principe de hiérarchie – l’Etat accorde à la religion dominante des responsabilités publiques, des immunités, des libertés spécifiques, qu’il refuse aux autres forces religieuses ; et un principe de tolérance – les autres cultes ont droit de cité mais ils sont dans un statut inférieur à celui de l’Eglise nationale. Ce système leur offre la liberté, nullement l’égalité. Le Danemark et l’Islande (les Islandais ont voté en faveur de son maintien il y a trois ans), la Suède jusqu’en 2000, la Norvège jusqu’en 2012, ont opté, en privilégiant l’Eglise luthérienne, pour ce type d’organisation, l’Angleterre également (avec l’Eglise anglicane). On repère des traits analogues dans le droit public grec, qui surélève, quant à lui, l’Eglise orthodoxe. Le Monde.fr, « La laïcité tend à subordonner les conduites à un ordre moral »
  • Dans la monarchie absolue du royaume de Bahreïn, la dynastie régnante est sunnite, alors que les deux tiers de la population sont chiites, d’où des tensions politiques et sociales récurrentes. En 2011, dans le contexte des printemps arabes, les contestataires de la place de la Perle, à Manama, revendiquent une monarchie constitutionnelle, la démocratisation, l’équité sociale et la lutte contre la corruption : ils multiplient les déclarations de non-confessionnalité et de non-dépendance à des influences extérieures. , Arabie saoudite Iran : rivalité stratégique, concurrence religieuse | Vie publique.fr
  • Malgré la lutte entre les tenants de la confessionnalité et ceux de la neutralité, la situation ne change pas rapidement. À sa première participation à une élection scolaire en 1987, le MÉMO Mouvement pour une école moderne et ouvertene remporte pas son pari. Il ne le remportera pas pendant plus de 10 ans. Radio-Canada.ca, Confessionnalisme et neutralité religieuse dans les écoles de Montréal | Radio-Canada.ca
  • Mais sa chute est aussi celle d'une ambition française que nous n'avons plus jamais eu l'occasion de reprendre et, encore moins, de faire aboutir. Deux cents ans après, comme disait de Gaulle, on ne « marchandera » pas cette grandeur-là. Ceci étant, malgré Waterloo, le projet social a continué à marquer l'Europe entière. Car, en politique, Napoléon est l'homme de l'égalité, de la non-confessionnalité de l'État, de la rigueur administrative et financière, de l'autorité (qui ne fut pas une dictature, comme le récitent ceux qui croient pouvoir résumer la complexité du monde dans des slogans), du gouvernement qui fait (vraiment) ce qu'il dit. Nous en sommes encore marqués, malgré la baisse d'influence de l'État due à une décentralisation qui n'est plus pensée et peut aboutir au retour des féodalités, malgré les réformes incessantes et désordonnées du droit civil, malgré l'émergence d'une autre façon de gouverner, due bien sûr aux temps qui changent, à la primauté théorique du régime représentatif et à l'omniprésence d'une soi-disant opinion, créée en réalité autour de quelques oukases, mais aussi à la catégorie des hommes qui sont formellement ses successeurs. Sans entrer dans quelque polémique que ce soit, il suffit de dire que le gouvernement napoléonien est un gouvernement qui a un projet pensé et cohérent, qui s'y tient et se donne les moyens de le mener à bien, qui croit en l'État comme animateur et arbitre suprême des tensions sociales et qui sait décider, pour s'apercevoir que les temps ont tout de même un peu changé. Le Point, « À la rentrée, les élèves vont découvrir un peu mieux Napoléon » - Le Point
  • Bon, bien tout est correct alors puisque je projet de loi est simplement la continuité de cette politique « où tous les enseignants pouvaient être embauchés, et ce, quelque soit leurs origines et leurs confessionnalités » ; la religion, la confession, pas plus que l'affiliation politique, n'intéressent le gouvernement ou les ayant droit que sont les élèves. On s'en fout que vous soyez chiite, sunnite ou soufi; sépharade ou ashkénase. Ça ne nous regarde pas. On vous demande de ne pas porter de signe religieux qui vous identifie d'abord comme quelqu'un de religieux ou membre d'une confession avant d'être citoyen, parce que vous êtes le prof de tout le monde. Dans une école fréquentée par des petits hindous indiens et des petits musulmans pakistanais, au lieu de choisir l'exemple britannique du prof sikh avec toute sa quincaillerie pour imposer la paix, on privilégie l'expression de la neutralité. Remarquez, c'est une conception de la vie bonne, que cette manière multiculturelle anglo-saxonne d'intégrer; si un peuple est majoritairement favorable à cette manière de faire, grand bien lui fasse et je ne vais pas pour autant accuser ce peuple d'être suicidaire et de chercher l'auto-dissolution, pas plus que les peuples qui privilégient une réserve politique et religieuses pour les profs ne sont intolérants. Pendant la révolution tranquille, même les religieux abandonnent leur vêtements et évitèrent ainsi de se distinguer des laïcs qui prennaient peu à peu possession des institutions. Tous les enseignants peuvent encore être ambauchés, quelque soit leur origine et leur confessionnalité. On demande simplement aux sadhus indiens de ne se déshabiller qu'à la sortie de l'école, quand « leur shift » est fini et d'éviter de se couvrir de cendre selon certains rites à l'intérieur de l'horaire de classe. On demande aussi aux raéliens de ne pas porter leur étoile avec la svastika au milieu, ce qui évite bien des problèmes. Le Devoir, La tour de Babel | Le Devoir
  • La modernité sociale de la pensée du dominicain passe par deux voies. Comme Groulx, il tient au militantisme national et à l’action catholique, mais, contrairement à l’abbé, il insiste sur la nécessité de les distinguer pour éviter la confusion. En plaidant, en 1945, pour la non-confessionnalité des coopératives, le père Lévesque défend une laïcité très audacieuse pour l’époque. Des représentants du clergé québécois iront jusqu’à Rome pour s’en plaindre. Le Devoir, Le père moderne | Le Devoir

Traductions du mot « confessionnalité »

Langue Traduction
Anglais confessionality
Espagnol confesionalidad
Italien confessionalità
Allemand konfessionalität
Chinois 坦白
Arabe طائفيّة
Portugais confessionalidade
Russe конфессиональности
Japonais 告白
Basque confessionality
Corse cunfessiunalità
Source : Google Translate API

Confessionnalité

Retour au sommaire ➦

Partager