La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « confesseresse »

Confesseresse

Définitions de « confesseresse »

Wiktionnaire

Nom commun - français

confesseresse \kɔ̃.fɛ.s(ə).ʁɛs\ féminin (pour un homme, on dit : confesseur)

  1. (Religion) Celle qui, dans l’Église primitive (ou aux débuts d’une Église protestante), avait confessé la foi de Jésus-Christ, jusqu’à souffrir des tourments, mais sans mourir.
    • Que Dieu vous aime, illustre confesseresse du nom de Christ, de vous avoir choisie entre touttes ses martyres pour souffrir des [plus] cruelles douleurs que les hommes méchants puissent inventer ! — (F. M. et R. Huvache de Bressac, Une héroïne protestante : Blanche Gamond de Saint-Paul-Trois-Chateaux 1686-1687 (Fin), dans Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français, no 10, 1867, 16, p. 481–521 [texte intégral])
  2. (Figuré) Celle qui entend en confession.
    • Je croyais bien, voyez-vous, de par ma condition de confesseresse, tout connaître en matière de vice… — (Philippe Godard, Le mémorial calédonien, Éditions d'Art Calédoniennes, 1979, page 325)
    • Avant que d’aller passer six mois en taule pour avoir raconté des menteries fédérales, Marion Jones faisait hier une saucette chez Oprah, la grande confesseresse des États. — (Jean Dion, Et puis euh - La pression, dans Le Devoir, 17 janvier 2008 [texte intégral])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « confesseresse »

(Date à préciser) Dérivé de confesser, avec le suffixe -eresse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « confesseresse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confesseresse kɔ̃fɛsœrɛs

Confesseresse

Retour au sommaire ➦

Partager