La langue française

Concitoyenneté

Définitions du mot « concitoyenneté »

Trésor de la Langue Française informatisé

Concitoyenneté, subst. fém.,rare. Qualité de concitoyen. La concitoyenneté [aux États-Unis] s'arrêtait pratiquement aux limites des provinces (Masseras, Journal officiel,27 juin 1876, p. 4583 ds Littré).Lar. 19e-20ele signalent comme ,,peu usité`` et Nouv. Lar. ill. comme ,,inusité``. [kɔ ̃sitwajεnte]. 1reattest. av. 1845 (Du Rozoir ds Lar. 19e); de concitoyen, suff. -eté (-ité*).

Wiktionnaire

Nom commun

concitoyenneté \kɔ̃.si.twa.jɛn.te\ féminin

  1. Qualité de concitoyen.
    • La concitoyenneté [entre les provinces de ce qui est aujourd’hui les Etats-Unis] s’arrêtait pratiquement aux limites des provinces ; chacune d’elles, pour faire cause commune avec ses voisines, n’en conservait pas moins la disposition exclusive de ses ressources financières et de ses contingents. — (Journal officiel, 27 juin 1876)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONCITOYENNETÉ (kon-si-to-iè-ne-té) s. f.
  • Relation existant entre plusieurs personnes du même pays, de la même ville.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONCITOYENNETÉ. Ajoutez :
2Qualité de concitoyen. La concitoyenneté [entre les provinces de ce qui est aujourd'hui les Etats-Unis] s'arrêtait pratiquement aux limites des provinces ; chacune d'elles, pour faire cause commune avec ses voisines, n'en conservait pas moins la disposition exclusive de ses ressources financières et de ses contingents, Masseras, Journ. offic. 27 juin 1876, p. 4583, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « concitoyenneté »

 Dérivé de concitoyen avec le suffixe -eté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Concitoyen.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « concitoyenneté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concitoyenneté kɔ̃sitɔjɑ̃nœte

Évolution historique de l’usage du mot « concitoyenneté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concitoyenneté »

  • Inédite à bien des égards, la vie de la population française comme celle de bien des citoyens du monde en ce premier semestre 2020. De l’invasion virale et du confinement alors qu’une des consultations électorales préférée des Français était inscrite au calendrier jusqu’au déconfinement et la conclusion du processus démocratique républicain par un second tour trois mois après le premier, de l’inédit. Une campagne électorale soumise aux prescriptions sanitaires sans aucun des moyens traditionnels de cet exercice (la distanciation physique limitant réunion publique, porte à porte, tractage), de l’inédit encore. Alors, dans les initiatives, celle de la navigation sur les réseaux sociaux et des sites d’hébergement comme Youtube, témoignera d’expressions démocratiques connectées. Et des rendez-vous chez des habitants de quartiers différents – invitation de proximité et gestes barrière témoigneront de la volonté de la rencontre, de l’échange, malgré tout. Ce sont les choix de concitoyenneté de la liste "Toujours unis pour Vic" autour de Pascal Paul. Des choix qui, collectivement, ont fait l’objet de préparation et organisation rigoureuses. Le lancement de cette campagne inédite ? La réunion en ligne du jeudi 18 juin à 20 heures sur le canal Youtube (coordonnées : toujours unis pour Vic) avec la possibilité de poser des questions en "chat" ou téléphone en direct (06.71.43.98.77). ladepeche.fr, Vic-en-Bigorre. "Toujours unis pour Vic" : rencontres et échanges autrement - ladepeche.fr
  • L’association des Amis d’hier et d’aujourd’hui porte dans son nom l’essence même de sa vocation : quels que soient les âges, les saisons, les années, le lien est permanent avec le pôle gériatrique. La crise sanitaire et le confinement ont renforcé les collaborations interassociatives, institutionnelles, partenaires divers ; la mobilisation autour de la confection de surblouses et masques pour l’ensemble des équipes soignantes intervenantes a témoigné de la pluralité des engagements. Depuis les dons de draps, tissus et fournitures diverses de particuliers jusqu’aux dons de commerçants tels Intermarché et Centrakor, en passant par le prêt de machines à coudre. Une chaîne de solidarité (couture, blanchissage, collecte et liaison, distribution…) grâce à une logistique efficace et une énergie déployée sans compter ; à des lieues d’objectifs compétitifs et de performances, l’association a répondu aux besoins de tous ceux en première ligne face à l’envahisseur viral. Dire qu’au 20 avril, en direction de l’hôpital, 270 surblouses avaient été remises (avec sur les établis plus de 80 en finition) ainsi que 240 masques ; 20 remis à la Croix rouge et quelque 200 distribués hors hôpital. L’engagement continue, et d’autres sollicitations trouvent réponse auprès de l’association ; ainsi la confection de 70 surblouses pour le centre intercommunal de consultation Covid-19 au centre multimédia. Une chaîne de bénévoles généreux qui honorent la vie associative, la concitoyenneté. nrpyrenees.fr, Covid-19 : au front et à l’établi - nrpyrenees.fr
  • Maintenant que le lieutenant-colonel Beltrame est entré dans la légende, maintenant que nous croyons savoir ce qu'est un héros, il faut considérer ce que nous avons reçu en héritage. Dieu qu'elle est belle, la France, et plus belle encore d'être surprise par une douleur commune. Les Français, soudain, se retrouvent entre eux et éprouvent une véritable concitoyenneté. Mais l'hommage à Simone Veil, lui qui ne devait rien au sursaut tragique, me revient. Alors il se réimpose à notre émotion, peut-être aussi à notre fierté. L'Obs, Le fils de Mireille Knoll, l'autre héros qui bouleverse la France
  • L’écrivaine, Maria Guessous souligne, de son côté, les maux de la société et pousse à la transcendance : «Nos intellectuels, nos anthropologues, nos sociologues, nos philosophes et tout citoyen digne de ce nom devraient reconstruire un modèle spécifiquement marocain, correspondant à la modernité. Une modernité made in Morocco, et non copié d’ailleurs.» Meriem Khalil pose la question du bonheur à travers l’importance de l’éducation artistique pour un réel développement humain de sublimation et de créativité, non par la caricature des fêtes chantantes occasionnelles mais par un accueil de la créativité et de l’imaginaire : «Le rapport à l’école est extrêmement tendu puisque l’apprenant n’y voit qu’un lieu d’acquisition et de restitution d’un contenu. L’intégration des activités artistiques permettrait à l’enfant de créer, de réaliser par lui-même des choses, de les partager et de vivre l’expérience artistique avec ses camarades. L’école devenant donc, un lieu d’apprentissage et d’épanouissement qui mènera vers un développement intégral de l’apprenant.» L’auteure Souad Mekkaoui, quant à elle, souligne l’importance de l’épanouissement de la pensée, la construction affirmée de l’estime de soi et de ses valeurs et la critique de la passivité et l’absence de réflexion devant l’image reine de la société post-moderne et ses outils asociaux. «Comment peut-on aimer les autres si on se méprise soi-même pour le simple fait qu’on déteste sa marocanité ? Où est passé le sens de citoyenneté et de concitoyenneté ? Chacun place sa haine dans l’autre, projette sur lui son propre ressentiment, se défoule sur ses concitoyens dès que la situation le permet.» Pour l’artiste et chanteuse, Samia Tawil, il s’agit d’aborder le rapport au corps et à la sexualité qui en découle et pose par là une réflexion ouverte au lecteur sur les libertés individuelles et leurs portées collectives avec un étendard féminin responsable : «Les Marocaines en sont bien conscientes. Elles taisent parfois leur amertume face à une société qui les épuise par son immobilisme, son mutisme. Mais elles se battent, aussi. Et leurs voix se font de plus en plus entendre.».  Hynd Bouhia, spécialiste en stratégies internationales, questionne la qualité de vie de demain et l’importance de notre écosystème pour un Maroc sain et serein humainement, mais aussi économiquement pour la sauvegarde de l’environnement : «La peur nous envahie quand on rencontre à la sortie des villes, des étendus réserves à des décharges informelles et des chiffonniers qui vivent de tri informel. Des enfants rodant et jouant autour de décharge.».  Yousra Tarik, journaliste et actrice de renom, aborde les figures et modèles moteurs de sociétés qui connotent les systèmes de valeurs et de progrès humanistes : «Je crains également la marginalisation des personnes instruites, créatives, penseuses et politiques. Le moment fatidique du moment où les États recherchent l’esprit politique, l’esprit créatif, la vision de l’intellectuel, la sagesse de l’intellectuel, pour construire un système sociétal dans lequel les valeurs de rationalité et de science prévalent dans tous les aspects de la vie de ses individus…», souligne-t-elle.  Enfin, Dr Imane Kendili apporte son regard de psychiatre sur la nécessité des rituels de passage, symbolique pour une responsabilisation patriotique et la maturité des marocains de demain : «Ce service militaire incarne une reconstruction systémique familiale à ciel ouvert au sens thérapeutique du terme ou la guerre maternelle étatique prend les rênes pour soigner sa jeunesse ivre d’oisiveté, d’irresponsabilité et de désengagement et soulager voire aiguiller une parentalité dépassée d’amour addictif fusionnel suicidant.» LesEco.ma, Maroc, de quoi avons-nous peur? - LesEco.ma
  • Leurs points communs - la concitoyenneté et la condition d'émigré - sont satellisés autour du désenchantement, avec ces lendemains qui ne chantent pas et ont eu raison de leur croyance en une société meilleure, qui les maintient englués dans un présent sans résilience. , Les Emigrés - Théâtre de la Reine blanche :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus.
  • En ce qui me concerne, je le suis devenu, une rétivité que je me plais à qualifier pompeusement "d'anarchisme de droite"; une posture qui découle de la perception et de la prise de conscience des trahisons commises par nos "clercs", notamment sur les notions de fidélité , loyauté , honnêteté , sens du devoir, "concitoyenneté" , notions dévoyées , trahies, pour s'assurer de la pérennité d'une situation de rente aux dépens du pays, au besoin par népotisme .Une conviction personnelle qui rejoint l'immense sentiment de défiance qui a gagné le pays vis à vis de ses "élus". Liberté d'expression, Bloc-notes : La France en mal d’idées claires - Liberté d'expression

Images d'illustration du mot « concitoyenneté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « concitoyenneté »

Langue Traduction
Anglais citizenship
Espagnol ciudadanía
Italien cittadinanza
Allemand staatsbürgerschaft
Chinois 国籍
Arabe المواطنة
Portugais cidadania
Russe гражданство
Japonais 市民権
Basque hiritartasuna
Corse cittadinanza
Source : Google Translate API

Concitoyenneté

Retour au sommaire ➦

Partager