La langue française

Complexus

Définitions du mot « complexus »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPLEXUS, subst. masc.

A.− PATHOL., vx. Ensemble des phénomènes qui caractérisent une maladie. Complexus morbide (Garn.-Del. 1958), Complexus inflammatoire, symptomatique.
P. ext. Ensemble complexe. Complexus affectif; complexus linguistique (Saussure, Cours de ling. gén., 1916, p. 191); complexus de réaction (H. Piéron, La Sensation, guide de vie, 1945, p. 47). De même l'indébrouillable des complexus de complexes ne se débrouille pas à l'aide d'une analyse finitiste (Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 39).Une image fantaisiste appartenant à un complexus sexuel (S. Freud, Introd. à la psychanal.,1959, p. 325):
1. ... certains sels cependant possèdent une individualité sapide qui correspond à un complexus défini, analysable en quatre qualités élémentaires, plus ou moins fortement représentées, le salé, l'amer, l'acide et le sucré; ... H. Piéron, La Sensation, guide de vie,1945, p. 195.
B.− ANAT., vieilli. Muscle extenseur, de structure complexe, appelé aujourd'hui muscle transversaire épineux. Les grands, les petits complexus. Muscle petit complexus (trachélo-mastoïdien ou longissimus capitis) (G. Gérard, Manuel d'anat. hum.,1912, p. 486).Cf. P. Rudaux, Précis élémentaire d'anat., de physiol., ..., 1962, p. 156.
P. métaph. :
2. ... l'enchaînement des circonstances (c'était une des expressions favorites de M. de Charlus et souvent quand il la prononçait il conjoignait ses deux mains comme quand on veut prier (...) comme pour faire comprendre par ce complexus ces circonstances qu'il ne spécifiait pas et leur enchaînement). Proust, Le Côté de Guermantes 1,1920, p. 287.
Prononc. : [kɔ ̃plεksys]. Étymol. et Hist. 1. 1704 anat. (Trév.); 2. 1907 pathol. complexus inflammatoire (Nouv. Lar. ill. Suppl.); 3. 1913 ling. complexus verbal (Bally, Le Lang. et la vie, p. 25). Lat. complexus (part. passé subst. de complecti, v. complexe) au sens fig. de « enchaînement, liaison ». Fréq. abs. littér. : 19.

Wiktionnaire

Nom commun

complexus \kɔ̃.plɛk.sys\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Anatomie) Nom de deux muscles situés au niveau des vertèbres cervicales, et qui concourent à faire fléchir le cou vers l'arrière.
    • Le petit et le grand complexus sont aussi nommés « longissimus de la tête » et « semi-épineux de la tête ».
  2. (Figuré) Chose complexe.
    • Les faits économiques, au contraire, forment à l’ordinaire un complexus tel que lorsqu’on affirme l’existence d’un lien causal entre tel et tel d’entre eux, on peut rarement présenter une observation vraiment démonstrative ; et pour ce qui est de l’expérimentation, elle est ici impraticable. — (Adolphe Landry, Manuel d’Économique, 1908)
    • Et je ne parle pas seulement des événements accomplis, mais de l’enchaînement de circonstances (c’était une des expressions favorites de M. de Charlus et souvent, quand il la prononçait, il conjoignait ses deux mains comme quand on veut prier, mais les doigts raides et comme pour faire comprendre par ce complexus ces circonstances qu’il ne spécifiait pas et leur enchaînement). — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, tome 3, Le côté de Guermantes, 1920–21)

Nom commun

complexus \Prononciation ?\ masculin

  1. Embrassement, étreinte.
    1. Lien affectueux.
  2. Enchaînement des mots dans le style.

Forme de verbe

complexus \Prononciation ?\

  1. Participe passé de complector et complecto.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMPLEXUS, en Anatomie, nom de quatre muscles de la tête, dont deux ont été appellés les grands complexus, & les deux autres les petits complexus.

Le grand complexus vient de la ligne demi-circulaire inférieure de l’os occipital, & se termine aux apophyses obliques des vertebres du cou, & de trois ou quatre des vertebres supérieures du dos.

Le petit complexus ou mastoïdien latéral, vient des apophyses transverses des six vertebres inférieures du cou, & se termine à l’apophyse mastoïde postérieurement. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « complexus »

Du latin complexus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De complector (« embrasser, entourer ») → voir plexus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « complexus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
complexus kɔmplœksy

Évolution historique de l’usage du mot « complexus »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « complexus »

  • Pour penser cette complexité, l’enseignement de la culture générale peut ainsi constituer une des réponses, en améliorant notre capacité collective à relier les éléments pertinents (« complexité » vient du latin complexus, « ce qui est tissé ensemble ») pour changer de paradigme ; par exemple, en associant à la politique publique d’offre de santé les partenaires locaux, collectivités, hôpital, médecine de ville, entreprises, pour une meilleure prise en compte des spécificités des territoires ; c’est bien toute la logique des contrats locaux de santé, outils portés par les ARS et les collectivités pour mettre en œuvre des actions au plus proche des populations. Lettre du Cadre Territorial, Crise sanitaire : « penser la complexité » dans l’action publique
  • «Aujourd’hui, il s’agit de voir que nous sommes à la fin d’un certain temps et, espérons-le, au commencement de temps nouveaux.» Ce sont les derniers mots d’«Introduction à la pensée complexe» par Edgar Morin en 1990. Trente ans plus tard, rien n’a changé. Le défi reste le même : aborder les réalités et «les temps nouveaux» de la société et de l’individu dans leur «complexité», terme forgé par le sociologue-philosophe dans son œuvre phare, «La méthode», six volumes publiés entre 1977 et 2006. Opposé à une lecture cloisonnée du monde, Edgar Morin, bientôt 99 ans, donne sens au mot latin «complexus», qui signifie «ce qui est tissé ensemble». Enchevêtrement et entrelacement des problèmes, seule manière de les aborder de front. «Faut-il s’étonner de la situation humaine de la planète ? Refuser les lucidités de la complexité, c’est s’exposer à la cécité face à la réalité » dit-il aujourd’hui dans «Pour changer de civilisation». La Règle du Jeu, Aliocha Wald Lasowski, Trois pensées d’Edgar Morin pour 2020 - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Qu'est-ce que la pensée complexe ?D'abord, lorsque les gens disent « c'est complexe », en fait, ils veulent dire « je suis incapable de décrire telle chose ». Le mot complexe est un mot bouche-trou qui nous permet d'éviter ou d'expliquer ce qui a cessé d'être simple. Autrement dit, la complexité est un défi que nous rencontrons dans la vie de tous les jours. Dans la nature, vous savez très bien que celle-ci n'est pas disposée comme dans une université où il y a d'un côté la botanique, d'un autre côté la biologie ou la géographie, etc. En réalité tout cela est lié. Or notre éducation nous apprend à séparer les réalités en petits morceaux à travers différentes disciplines. En latin, « complexus » signifie ce qui est tissé ensemble. Ce que j'appelle la « pensée complexe » est une tentative pour aider les gens à comprendre ce qu'ils appellent complexe. Elle a pour but de relier ce qui, dans notre perception habituelle, ne l'est pas. Elle nous éclaire sur la connaissance qui est un phénomène, dont nous avons besoin pour prendre des décisions, affronter la vie dans tous les domaines. Car le plus grand risque, dans la vie, c'est de se tromper dans ses choix. Les Echos, Edgar Morin : « La pensée complexe aide à affronter l'erreur, l'illusion, l'incertitude et le risque » | Les Echos
  • Du latin complexus, de complecti «embrasser, comprendre», le mot complexe renvoie originellement à «des choses imbriquées». Aujourd'hui employé de la biologie à la géométrie en passant par la chimie et la psychanalyse, le mot signifie dans son sens premier «composé d'éléments qui entretiennent des rapports nombreux, diversifiés, difficiles à saisir par l'esprit, et présentant souvent des aspects différents». Exemple: «Une personnalité complexe.» Comprenez: une personne aux multiples facettes. Le Figaro.fr, «Compliqué», «complexe» ou «difficile» : ne faites plus la faute !
  • C’est ce qu’il nomme la pensée complexe – du latin complexus, « qui est tissé ensemble » – une pensée ouverte à la sociologie, l’histoire, l’écologie, l’anthropologie, la littérature, la philosophie, mais également au cinéma, à l’esthétique et la pédagogie… Rencontre animée par Régis Penalva, programmateur. , Béziers : le livre et la lecture se fêtent avec la 12e édition des Chapiteaux du Livre | Métropolitain

Traductions du mot « complexus »

Langue Traduction
Anglais complexus
Espagnol complexus
Italien complexus
Allemand komplexus
Chinois 复合体
Arabe مجمع
Portugais complexo
Russe complexus
Japonais コンプレックス
Basque complexus
Corse complexus
Source : Google Translate API

Synonymes de « complexus »

Source : synonymes de complexus sur lebonsynonyme.fr

Complexus

Retour au sommaire ➦

Partager