La langue française

Commensalité

Définitions du mot « commensalité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Commensalité, subst. fém.Qualité de commensal; fait d'être le compagnon de table de quelqu'un. Les règles (...), interdisant la commensalité avec des personnes de caste inférieure (Philos. Relig.,1957, p. 5209).En partic., vx. Qualité de commensal de la maison du roi. L'Académie française jouissait du droit de commensalité (Ac.1835-1878).[kɔmɑ ̃salite]. Ds Ac. 1798-1878. 1reattest. 1549 (Est.), qualifié de ,,vx`` ds Oudin Fr.-Esp. 1660; attesté dans la lexicogr. dep. Ac. 1798; de commensal, suff. -ité*.

Wiktionnaire

Nom commun

commensalité \kɔ.mɑ̃.sa.li.te\ féminin

  1. Qualité de commensal, droit des commensaux de la maison du roi.
  2. (Par extension) Fait de partager la table de ou avec quelqu’un.
    • La commensalité scolaire au fil des jours, entretient lʼamitié, la renforce jusquʼà rendre insupportable une présence tierce. — (Florent Gomez, Le repas au collège : Aspects psychosociologiques de la commensalité scolaire, 1985)
    • Il s'agit en somme, pour optimiser la relation, de la privatiser en l’individualisant alors que, nécessairement, la commensalité communielle comporte une dimension publique : elle organise un collectif sur la base de règles implicitement acceptées et sanctionnant une appartenance à un groupe, une institution, aussi légère et transitoire soit-elle. — (« Hétéronomie, autonomie, anomie », chap. 7 de Manger: Français, Européens et Américains face à l’alimentation, sous la direction de Claude Fischler & ‎Estelle Masson, chez Odile Jacob, 2008, page 92)
    • [...] Un geste pareil est tout à fait seyant dans un pays qui n'a pas oublié, lui, que toute civilisation commence avec la commensalité, le partage de la table. — (Christophe Ono-dit-Bio (Interview de Peter Sloterdijk), « L'apparition Macron », Le Point, Le Postillon-page 92, n° 2329, 27 avril 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COMMENSALITÉ (ko-mman-sa-li-té) s. f.
  • 1Qualité de commensal. Notre commensalité a duré trois ans. Sa commensalité est fort agréable. Il [Humboldt] frappe fort sur le roi de Prusse avec lequel il a dîné, auprès duquel il couche à Potsdam ; cette commensalité, cette domesticité le gênaient, il en tire vengeance, Ph. Chasles, J. des Débats, 20 mai 1860.
  • 2Droit d'être commensal à la table du souverain. L'Académie française jouissait du droit de commensalité.

HISTORIQUE

XVIe s. Est avisé que partie n'y sera point venue [devant un tribunal], s'elle ne dit qu'il est son conseiller, advocat procureur ou solliciteur et de sa commensalité, Ordonn. des ducs de Bretagne, f° 194, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « commensalité »

 Dérivé de commensal avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « commensalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commensalité kɔmɑ̃salite

Évolution historique de l’usage du mot « commensalité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commensalité »

  • L’aliment n’est pas un produit de consommation comme un autre, ne serait-ce que parce qu’une part de ce que nous ingérons devient notre corps, notre chair, nos os. En ce sens, manger est l’un des actes les plus intimes qui soient. Mais c’est aussi un acte social, collectif. L’alimentation a quelque chose d’un bien commun, et tout groupe humain s’organise d’abord autour de la collecte des ressources ­alimentaires. Sans oublier la question du partage, du manger “ensemble”, ou commensalité, notion cruciale en cette époque qui tend à tout individualiser. Le Monde.fr, Claude Fischler : « Manger est aussi un acte social, collectif »
  • C’est une adorable chapelle du XVIIIe siècle comme la Bretagne en compte tant, et que rien ne distingue a priori… si ce n’est le pèlerinage qui depuis bientôt soixante-dix ans l’anime au cours du quatrième week-end de juillet. Ce « pardon »-là, comme on nomme les fêtes patronales en pays breton, ne ressemble à aucun autre : au pèlerinage dit « des Sept Dormants » (en référence à sept martyrs chrétiens d’Éphèse, dont l’histoire est également consignée dans le Coran), les fidèles sont à la fois catholiques et musulmans. Et la messe, donnée en présence d’un imam, se clôt par un méchoui, où les premiers se voient offrir par les seconds, pour les remercier de leur hospitalité, des dattes et du lait — aliments du paradis islamique. Mais d’où vient cette commensalité (le fait de partager un repas), et pourquoi ici, dans ce petit coin de campagne reculé ? Télérama, Louis Massignon, l’aventurier qui voulait rapprocher islam et catholicisme 
  • Cultivez la commensalité. C'est le fait de partager un repas. Et selon le socio-anthropologue Claude Fischler, expert pour Sens et santé, ce rituel cher aux Français peut être un rempart contre l'obésité. En fait, Il fait le lien entre le temps passé à table et le taux d'obésité. Et il remarque que des pays, comme le Mexique et les États-Unis, où les habitants consacrent le moins de temps au repas sont aussi ceux où l'obésité est la plus forte. Franceinfo, Prenez soin de vous. Cultivez la commensalité
  • Il y a un beau mot de la langue française que le coronavirus remet peut-être à l’ordre du jour : celui de "commensalité". Est commensal celui qui mange à la table des autres nous dit le dictionnaire. Or, en ces temps de confinement forcé, nous sommes bien obligés de manger les uns avec les autres. Encore faut-il ne pas vivre seul. La commensalité exige la pluralité. Et si on vient de s’engueuler, que la table de cuisine est petite et qu’on décide de faire mangeaille à part, la commensalité reste au placard. Seulement, nous sommes bien obligés de nous attabler trois fois par jour, seul ou en famille, et le repas vient scander la journée comme autant de rendez-vous immanquables. Finis les sandwichs et autres burgers avalés sur le pouce dans la rue ! France Culture, À table ! Ça va refroidir !
  • L'attachement au repas pris à table et à la commensalité – le fait de partager un repas avec d'autres convives : familles, amis, collègues – reste largement présent dans la culture française. Cet art de vivre que nous partageons avec nos voisins méditerranéens, contraste avec celui, bien différent, de nos voisins nordiques ou anglo-saxons et n’est pas près de disparaître. En entreprise, l’aspiration à la convivialité du repas entre collègues est incarnée par la place centrale et historique qu’a occupée jusqu’à présent le restaurant-self, ce dernier ayant somme toute, assez peu évolué dans ses fondamentaux tout au long de son parcours. Snacking.fr, Scénario d’une déflagration annoncée en restauration collective, selon Olivier Schram de PH Partners
  • En ces premiers jours de déconfinement, on s’est demandé ce que nous retiendrons de cette expérience inédite. Alors on a posé la question au sociologue de l’alimentation Claude Fischler. Directeur de recherches au CNRS, auteur du livre « Les alimentations particulières. Mangerons-nous encore ensemble demain ? » (éditions Odile Jacob), il a notamment mis à l’honneur la notion de « commensalité » - étymologiquement, de « partage de la table ». L'Obs, Claude Fischler : « Avec le confinement, les Français sont devenus des consommateurs plus éclairés »
  • Le confinement charrie avec lui de nouvelles habitudes, telles que le homeworking en famille, la pratique débridée du yoga ou encore les apéros en ligne. Ces derniers, baptisés aussitôt « e-pero » ou « coronapéro », sont moins futiles qu’il n’y parait. Boire un verre devant sa webcam est en effet le reflet d’une pratique propre à l’être humain : la commensalité. Moustique.be, L'e-pero, une tendance hautement symbolique en temps de confinement | Moustique.be

Traductions du mot « commensalité »

Langue Traduction
Anglais commensality
Espagnol comensalidad
Italien commensalità
Allemand kommensalität
Chinois 礼貌
Arabe التكافؤ
Portugais comensalidade
Russe commensality
Japonais 共生
Basque commensality
Corse commensalità
Source : Google Translate API

Commensalité

Retour au sommaire ➦

Partager