La langue française

Commémorable

Phonétique du mot « commémorable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commémorable kɔmemɔrabl

Évolution historique de l’usage du mot « commémorable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commémorable »

  • AMT : Les textes de Céline sont au programme de l’agrégation, mais l’écrivain n’est pas commémorable : il a écrit des pamphlets antisémites dans les années 40, et il a été condamné à l’indignité nationale. Barbusse a été très proche des communistes, de Staline lui-même, ce qui pourrait provoquer une polémique. Comme Dorgelès, qui a publié dans un journal d’extrême droite... Il faut des écrivains conformes aux valeurs de la République. , France - Monde | Genevoix au Panthéon : "C’est la nation qui se célèbre elle-même"
  • La sacralité immédiate de la bataille et de ses hauts lieux - du côté français seulement, car celle-ci n'a pas conquis la même place en Allemagne - ne s'est pas éteinte ensuite: voilà pourquoi, aujourd'hui encore, Verdun reste «commémorable». En fait, le site de l'immense affrontement n'a cessé de connaître une série de «recharges sacrales» successives, depuis les années 1920 jusqu'à nos jours: en 1927, l'ossuaire de Douaumont est inauguré, avant même son achèvement en 1932 ; en 1929, la ville inaugure en grande pompe le monument «A la Victoire et aux soldats de Verdun»; pour le vingtième anniversaire, dans la nuit du 12 au 13 juillet 1936, 30.000 anciens combattants venus de toute l'Europe se réunissent sur le champ de bataille pour un grand rassemblement pacifiste ; en 1966, De Gaulle est à Douaumont où, dans un discours inouï, il aborde de front la question Pétain et la relation franco-allemande ; le 22 septembre 1984, sans un mot, François Mitterrand saisit la main du chancelier Kohl tout en faisant face, longuement, à la nécropole étendue devant eux ; Jacques Chirac se rend à son tour à l'ossuaire en 2006. Nicolas Sarkozy fait de même à l'occasion du 11 novembre 2008. Sur un siècle, grâce au pouvoir politique notamment, la sacralité du lieu s'est donc maintenue. Elle a donc survécu, en particulier, à l'affaiblissement numérique des vétérans, puis à la disparition des derniers d'entre eux au cours des années 2000. Le Figaro.fr, Audoin-Rouzeau : «À Verdun, le devoir de mémoire l'a emporté sur le devoir d'histoire»
  • A quoi tiennent les choses ! Depuis plusieurs jours, la conversation nationale s’entortillait autour de Charles Maurras. Fallait-il ou non inscrire le maître à penser de l’extrême droite française des années 30 et 40, le gourou monarchiste et antisémite, le pétainiste enthousiaste de l’Occupation, sur la liste des «commémorations nationales» ? Qu’il soit hors de question de le «célébrer», tout le monde en tombait d’accord. Mais «commémorer» ? C’est innocent, de commémorer. Ça n’engage à rien. Ce n’est pas compromettant. On peut «commémorer» du bout des lèvres, avec des pincettes, avec toutes les réserves possibles. Peu convaincue, la ministre de la Culture avait battu en retraite, et barré Maurras de la glorieuse liste des commémorés de la République, sans pourtant que soit tranché le débat sur le périmètre des commémorables. Pourquoi pas Maurras, après tout ? Libération.fr, Maurras, une amnésie d’Etat ? - Libération
  • En conséquence, la différence entre les guerres commémorables et celles qui ne l’étaient pas est devenue incompréhensible, et la commémoration a cessé d’être nécessairement glorifiante : depuis la loi Gayssot de 1990, nous avons vu se multiplier les lois de dénonciation de crimes et de repentance (lois condamnant le génocide arménien, loi Taubira-Aurault condamnant l’esclavage et la traite des esclaves noirs par les Européens), à tel point que la seule loi mémorielle qui ait fait scandale fut la loi du 23 février 2005 rendant hommage à la colonisation française en Afrique du Nord. Atlantico.fr, Le 5 juillet 1962 à Oran, ce massacre occulté qui aurait pu ne jamais faire naître le culte de la repentance en France | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « commémorable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • First day cover with Coast and Geodetic Survey commemorative stamp. Many unique envelopes were designed commemorating the 150th Anniversary of the Coast and Geodetic Survey. Photo de NOAA via Unsplash
  • Photo de NOAA via Unsplash

Traductions du mot « commémorable »

Langue Traduction
Anglais commemorative
Espagnol conmemorativo
Italien commemorativo
Allemand gedenk-
Chinois 纪念性的
Arabe تذكاري
Portugais comemorativo
Russe памятный
Japonais 記念
Basque oroitzapenezko
Corse cummemorativu
Source : Google Translate API

Commémorable

Retour au sommaire ➦

Partager