La langue française

Colliquatif

Sommaire

  • Définitions du mot colliquatif
  • Étymologie de « colliquatif »
  • Phonétique de « colliquatif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « colliquatif »
  • Traductions du mot « colliquatif »

Définitions du mot colliquatif

Trésor de la Langue Française informatisé

COLLIQUATIF, IVE, adj.

MÉD. ANC. [En parlant d'excrétions liquides] Qui provient de la décomposition de parties solides. Un dévoiement colliquatif, ou (...) des sueurs nocturnes pareillement colliquatives (Geoffroy, Manuel de méd. pratique,1800, p. 275).
Prononc. et Orth. Dernière transcr. ds DG : kòl'-li-kwà-tif, fém. -tiv'. [ll] double également ds Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844 et Littré qui sont avec DG les seuls dict. à transcrire le mot. Admis ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1363 (La Gde Chirurgie de Guy de Chauliac d'apr. G. Sigurs ds Fr. mod., t. 33, 1965, p. 204). Empr. au lat. médiév.de même sens colliquativus (xiiies. Albert le Grand ds Mittellat. W. s.v., 858, 3) dér. du lat. médiév. colliquare « se liquéfier » (v. colliquation).

Wiktionnaire

Adjectif

colliquatif \kɔ.li.kwa.tif\

  1. (Médecine) Qui épuise promptement les malades, et semble être le résultat de la liquéfaction des parties solides du corps.
    • Flux colliquatif.
    • Sueur colliquative.
    • Dévoiement colliquatif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COLLIQUATIF (kol-li-koua-tif, ti-v') adj.
  • Terme de médecine. Qui épuise promptement les malades, et semble être le résultat de la liquéfaction des parties solides du corps. Flux colliquatif. Sueur colliquative. Dévoiement colliquatif.

HISTORIQUE

XVIe s. Dont s'ensuit plusieurs accidents et principalement fievre hectique et colliquative, Paré, VIII, 33.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COLLIQUATIF, adj. (Medecine.) se dit des maladies, des poisons de toute espece, dont l’effet dans le corps humain est de faire perdre aux humeurs leur consistance naturelle, en y produisant une grande dissolution, une décomposition de leurs parties intégrantes ; d’où résulte une sorte d’altération appellée colliquation.

Ainsi on dit d’une fievre dont l’effet est de jetter en fonte les humeurs, qu’elle est colliquative : ainsi le venin du serpent des Indes appellé hæmorrous, dont l’effet est le même, peut être dit colliquatif : de même les substances alkalines, le mercure, &c. pris intérieurement, au point de produire la dissolution du sang, doivent être regardés comme des poisons colliquatifs.

On applique aussi ce terme aux symptomes de maladies, produits par la colliquation : ainsi on dit de la diarrhée, de la sueur, &c. qu’elles sont colliquatives, lorsqu’elles sont des évacuations d’humeurs qui se font par une suite de la dissolution générale de leur masse. Voyez Colliquation.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « colliquatif »

Voy. COLLIQUATION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir colliquation
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colliquatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colliquatif kɔlikatif

Évolution historique de l’usage du mot « colliquatif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « colliquatif »

Langue Traduction
Anglais colliquative
Espagnol colicuativo
Italien colliquativa
Allemand kolliquativ
Chinois 补语
Arabe متآمر
Portugais coliquativo
Russe влажный
Japonais 談合
Basque colliquative
Corse colliquativu
Source : Google Translate API
Partager