La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « collapsologue »

Collapsologue

Définitions de « collapsologue »

Wiktionnaire

Nom commun - français

collapsologue \kɔ.lap.so.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Spécialiste en collapsologie.
    • A l’instar d’Yves Cochet, de nombreux théoriciens, regroupés sous le nom de « collapsologues » étudient depuis plusieurs années l’effondrement possible de notre civilisation industrielle. — (Cécile Bouanchaud, Du « coup de massue » à la « renaissance », comment les collapsologues se préparent à « la fin de notre monde », Le Monde. Mis en ligne le 5 février 2019)
    • Les collapsologues se trompent, à mon sens, d’échelle de temps. L’effondrement n’est pas imminent. Je nous vois plutôt griller à petit feu. — (Nathaniel Herzberg, Jean Jouzel : « L’effondrement n’est pas imminent. Je nous vois griller à petit feu », Le Monde. Mis en ligne le 2 juin 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « collapsologue »

 Dérivé de collapsus, avec le suffixe -logue.
Influencé par l’anglais collapsnick.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « collapsologue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
collapsologue kɔlapsɔlɔg

Citations contenant le mot « collapsologue »

  • Les climatologues auraient-ils mué en collapsologues ? Pas à proprement parler, puisqu’ils ne parlent pas d’effondrement de notre civilisation. Mais ce qu’ils dépeignent – y compris si notre climat ne dépasse « que » les 1,5 °C – ressemble tout de même diablement à ce que certains effondristes prédisent de longue date : sécheresses, cyclones, maladies nouvelles, nombre accru de migrants… Notre société résistera-t-elle à ces phénomènes brutaux ? Il ne s’agit plus d’être optimiste ou de pessimiste, mais désormais de se demander comment elle le fera. L'Obs, Climat : le Giec est-il devenu collapsologue ?
  • « Les collapsologues ne prônent rien du tout. La collapsologie, c’est l’étude des effondrements présents, passés et futurs. C’est simplement étudier les dynamiques et montrer aux gens comment ça se passe », prévient Pablo Servigne. , Effondrement, pessimisme, science… Le collapsologue Pablo Servigne débunke les idées reçues sur la collapsologie
  • Un essaim de livres et d’articles éclot alors dans les rayons des libraires et diffuseurs de presse comme dans les médias en ligne. Rançon du succès : la collapsologie devient elle-même objet de nombreuses études critiques. Si bien qu’il est tentant aujourd’hui de proposer, avec la même « autodérision » que les collapsologues nommant la collapsologie, le néologisme récursif de « collapsologologie », soit l’étude de l’étude de l’effondrement ! The Conversation, Pour une étude critique de la collapsologie
  • Les collapsologues ne font pas qu'annoncer une catastrophe, ils proposent aussi des pistes pour l'éviter : évolution des systèmes agricoles (permaculture...), maîtrise de la démographie, systèmes d'entraide locaux, sobriété énergétique... Futura, Définition | Collapsologie | Futura Planète
  • Tenu à bout de bras par un considérable travail de l'équipe déco, même si là aussi dans un unique registre, et des acteurs solides, cet assemblage dont l'horizon collapsologue relève davantage du manque d'idées que d'une quelconque proposition sur l'état du monde, ou de la cité, interroge surtout sur l'usure d'une figure de la pop-mythologie. Slate.fr, «The Batman», plus noir que noir, le trou noir | Slate.fr
  • Partager la publication "Pablo Servigne et Vincent Mignerot : portrait croisé de deux collapsologues" WE DEMAIN, Pablo Servigne et Vincent Mignerot : portrait croisé de deux collapsologues - WE DEMAIN
  • Comme ce Fribourgeois, nombreux sont ceux qui ont «pris une claque» en découvrant les théories collapsologues. L’électrochoc, dans le monde francophone, est venu du livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens, Comment tout peut s’effondrer (Seuil, 2015). Cet essai à succès passe en revue les menaces qui pèsent sur nos sociétés – bouleversements écologiques, épuisement des ressources, fragilité du système financier –, les rassemblant toutes en un récit cohérent. Pris ensemble, ces risques nous mèneraient droit vers un effondrement global. Le Temps, La «collapsologie heureuse», ou l’art de se préparer à «l’effondrement» - Le Temps

Collapsologue

Retour au sommaire ➦

Partager