La langue française

Colbertisme

Sommaire

  • Définitions du mot colbertisme
  • Étymologie de « colbertisme »
  • Phonétique de « colbertisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « colbertisme »
  • Citations contenant le mot « colbertisme »
  • Traductions du mot « colbertisme »

Définitions du mot « colbertisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLBERTISME, subst. masc.

Système économique de Colbert, reposant sur un strict protectionnisme et le développement de l'industrie et du commerce extérieur. Les despotes éclairés pratiquaient le colbertisme emprunté à l'occident (G. Lefebvre, La Révolution fr.,1963, p. 42).
Prononc. : [kɔlbε ʀtism̥]. Étymol. et Hist. 1797 (Menzotti, Mémoire à l'Académie des sciences ds Lar. encyclop.); 1827 (Sismondi, Nouv. principes d'écon. pol., p. 29 : c'est celui [le système] qu'on désigne par le nom de « mercantile », et quelquefois aussi par celui de « colbertisme »). Dér. du nom de Colbert (1619-1683) ministre de Louis XIV dont la doctrine économique était fondée sur le protectionnisme, le développement de l'industrie et du commerce extérieur; suff. -isme*.
DÉR.
Colbertiste, adj.Relatif au colbertisme. Les uns et les autres [Pierre le Grand, Charles III, Frédéric II...], s'inspirant du modèle colbertiste et parfois du modèle anglais (J.-A. Lesourd, C. Gérard, Hist. écon., XIXeet XXes.,t. 1, 1968, p. 217).Emploi subst. ,,Partisan du colbertisme`` (Lar. Lang. fr.) [kɔlbε ʀtist]. 1reattest. 1961 adj. et subst. (Lar. encyclop.); du rad. de colbertisme, suff. -iste*.

Wiktionnaire

Nom commun

colbertisme \kɔl.bɛʁ.tism\ masculin

  1. Doctrine économicopolitique mercantiliste, dirigiste et étatique.
    • Le colbertisme a profondément influencé la politique économique de l’État sur plusieurs siècles.
    • Le colbertisme, funeste à l’agriculture, ne valait guère mieux pour l’industrie. — (Édouard Petit, Histoire universelle illustrée des pays et des peuples: histoire de la formation de la terre, évolution des races et des nations, histoire de la civilisation et du progrès, Volume 3, 1914)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « colbertisme »

Du patronyme de Jean-Baptiste Colbert et du suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colbertisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colbertisme kɔlbɛrtism

Évolution historique de l’usage du mot « colbertisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colbertisme »

  • T. S. : Il faut distinguer le colbertisme de l’homme Colbert, qui n’a pas formulé de doctrine cohérente. Le mot colbertisme est inventé la fin du XVIIIe siècle par un économiste italien dans le but de désigner une intervention excessive de l’État, en référence aux règlements édictés par Colbert pour les manufactures textiles. La Croix, Manifestations antiracistes : faut-il déboulonner la statue de Colbert ?
  • Le 7 septembre 2020, à la foire de Chalons-en-Champagne, dans la Marne, une conférence aura pour thème : "Peut-on réindustrialiser la France et l'Europe en s'inspirant du colbertisme ?" L'économiste  Marc-Daniel Seiffert défend cette thèse avec son livre consacré à l'œuvre de Colbert.   France 3 Grand Est, Livre : l'expérience de Colbert pour réindustrialiser la France et l'Europe
  • Le ministre de Louis XIV reste évidemment l'économiste emblématique à l'origine d'une doctrine ayant pris son nom - le colbertisme - selon laquelle la puissance d'un pays est proportionnelle à ses réserves en métaux précieux, en or notamment. Néanmoins, ce même personnage est aussi à l'origine de la rédaction de l'Edit sur la police des esclaves, aussi connu sous le nom de Code Noir. Ce texte définit à l'époque le statut légal des esclaves, d'abord aux Antilles puis dans le reste des colonies. LCI, Colbert, Schoelcher, Faidherbe... ces figures historiques aux statues menacées ou déboulonnées | LCI
  • Ministre de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert (1619-1683) est souvent présenté comme un grand serviteur de l'Etat. Contrôleur général des finances, il a redressé les finances du royaume et a donné son nom à une doctrine économique, le colbertisme. Il a également créé l'Académie des sciences. lejdd.fr, Colbert, Gallieni, Faidherbe… Pourquoi leurs statues sont-elles controversées?
  • Bien entendu, les auteurs s’efforcent de définir le “colbertisme“, philosophie de l’action politique qui associerait une grande rigueur de gestion de l’Etat, un protectionnisme, éventuellement temporaire, visant à construire par effet d’imitation une industrie nationale, et une intervention marquée de l’Etat dans l’économie et dans la société. Nanti d’une définition aussi holistique, le colbertisme peut d’ailleurs recouvrir à peu près n’importe quoi, du programme de la Résistance en 1945, à la politique de Deng Xiaoping en Chine après la mort de Mao, en passant par le Concorde, le France ou le plan calcul. Atlantico.fr, "Colbert, une source d’inspiration pour les décideurs d’aujourd’hui" de Marc-Daniel Seiffert et Jean Paul Méreaux : qui trop embrasse, mal étreint… | Atlantico.fr

Traductions du mot « colbertisme »

Langue Traduction
Anglais colbertism
Espagnol colbertismo
Italien colbertismo
Allemand kolbertismus
Chinois 同事主义
Arabe كولبيرتيزم
Portugais colbertismo
Russe colbertism
Japonais コルベータリズム
Basque colbertism
Corse colbertisimu
Source : Google Translate API
Partager