La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cohabitant »

Cohabitant

[kɔabitɑ̃]
Ecouter

Définitions de « cohabitant »

Cohabitant - Nom commun

  • Personne vivant avec une ou plusieurs autres dans un même logement.

    Selon l'INED, il y aurait 10 % de « non-cohabitants » en France. Les « non-cohabitants », quesako ? Comme leur nom l'indique, ce sont des couples qui ont choisi de ne pas vivre ensemble. Parce qu'on peut être très amoureux, fidèles et avoir deux appartements distincts.
    — Lucie de Paola, Les filles pensent que... : ... La vie de couple n'est pas un conte de fées

Expressions liées

  • Cohabiter avec
    À la pensée de cohabiter avec son frère, il [le baron] frémit
    — Montherlant, Les Célibataires

Usage du mot « cohabitant »

Évolution historique de l’usage du mot « cohabitant » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « cohabitant » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « cohabitant »

  • Sont visés, les comptes de toute nature dont le contribuable, son conjoint ou cohabitant légal, ou un enfant mineur non émancipé a été titulaire, à un quelconque moment durant l’année 2019, auprès d’un établissement de banque, de change, de crédit ou d’épargne établi à l’étranger ; ou a été gestionnaire pour une association qui ne recueille pas de bénéfices ou profits ou qui n’est pas assujettie à l’impôt des sociétés ou des personnes morales.
    Fiscalité: quand et comment dois-je déclarer mes placements à l’étranger? - La Libre
  • Le 9 octobre dernier, la Cour de cassation a tranché: une personne qui loue une maison avec d’autres tout en assurant seule sa subsistance doit être considérée comme isolée. Selon la Cour, l’avantage socio-économique de la cohabitation est insuffisant que pour la considérer comme cohabitante au sens de la législation sociale, rapporte la FGTB.
    Le Soir — Les colocataires ne sont pas forcément des cohabitants, estime la Cour de cassation - Le Soir
  • Les estimations varient en effet entre 2 et 6 % des 26-65 ans. Il apparaît, selon les études, que plus les personnes sont âgées et moins elles ont tendance à s'engager dans une relation cohabitante. De même, la présence de jeunes enfants issus d'une précédente union entrave les velléités d'une cohabitation, surtout chez les femmes qui ont encore, le plus souvent, les enfants à charge après une séparation.
    leparisien.fr — Ensemble sans vivre ensemble, voici les célicouples - Le Parisien
  • Michel est un véritable miraculé ! Le 31 mars dernier, il a reçu 194 coups de couteau. Sa cohabitante de l’époque, une Marchinoise qu’il avait recueillie, a littéralement pété les plombs. Aujourd’hui, Michel témoigne, non pas sans séquelles psychologiques et physiques.
    sudinfo.be — Michel, un Marchinois de 59 ans, a survécu à 194 coups de couteau: «J’avais le démon devant moi!»
  • Je ne pouvais pas imaginer qu'un jour je verrais un spectacle pareil ! Bérurier évoluant parmi l'élite mondiale, cohabitant avec tout ce que la Terre a pu produire comme rois, reines, présidents, milliardaires, sommités artistiques... Je vous jure qu'il faut avoir vu ça au moins une fois dans son existence ! Et si tout ce gratin (dont nous étions) n'avait pas été à deux doigts de l'anéantissement atomique, j'aurais ri, mais ri, à m'en mettre la rate au court-bouillon !
    San Antonio — La rate au court-bouillon

Traductions du mot « cohabitant »

Langue Traduction
Anglais cohabiting
Espagnol conviviendo
Italien conviventi
Allemand zusammenleben
Chinois 同居
Arabe التعايش
Portugais coabitando
Russe сожительствовать
Japonais 同棲
Basque bizikidetza
Corse coabittendu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.