La langue française

Coessentielle

Définitions du mot « coessentielle »

Trésor de la Langue Française informatisé

COESSENTIEL, ELLE, adj.

PHILOS. Qui est de la même essence qu'un autre être, qu'une autre entité :
Les esprits les plus sobres, comme saint Thomas d'Aquin, se refusent à voir des preuves dans la plupart des ressemblances accumulées par les grands méditatifs, sans pourtant s'interdire de retrouver dans la substance, la forme et l'ordre coessentiels aux choses, la marque du Dieu un et trine qui en est l'auteur. Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,t. 1, 1931, p. 103.
Rem. Attesté ds Lar. 19e-20e, Guérin 1892 et Quillet 1965.
Étymol. et Hist. 1585 « qui a la même essence » (Choliéres, 4eAp. Disnée, p. 138 ds Hug.); 1618 (D'Aubigné, Hist. Univ., II, 2 ds Hug. : Jésus Christ [...] coessentiel au Père et au S. Esprit), attest. isolée; repris au xxes. 1931, supra ex. Empr. au lat. chrét. coessentialis « qui a la même essence, en parlant des personnes de la Sainte Trinité ». Fréq. abs. littér. : 5.

Phonétique du mot « coessentielle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coessentielle kœsɑ̃tiɛl

Évolution historique de l’usage du mot « coessentielle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coessentielle »

  • 11. Pour comprendre les raisons profondes de la relation coessentielle entre les dons hiérarchiques et charismatiques, il est opportun de rappeler son fondement théologique. En réalité, la nécessité de surmonter toute opposition stérile ou toute juxtaposition extrinsèque entre ces dons est exigée par l’économie même du salut, laquelle inclut une relation intrinsèque entre les missions du Verbe incarné et celles du Saint-Esprit. De fait, chaque don du Père implique la référence à l’action conjointe et différenciée des missions divines : chaque don vient du Père, par le Fils, dans l’Esprit Saint. Le don de l’Esprit dans l’Église est lié à la mission du Fils, qui s’est accomplie de manière incomparable dans son mystère pascal. Jésus lui-même met en rapport l’accomplissement de sa mission avec l’envoi de l’Esprit dans la communauté des croyants (34). Pour cette raison, le Saint-Esprit ne peut d’aucune manière inaugurer une économie différente de celle du Logos divin incarné, crucifié et ressuscité (35). Toute l’économie sacramentelle de l’Église est en effet la réalisation pneumatologique de l’Incarnation : de la sorte, le Saint-Esprit est considéré par la Tradition comme l’âme de l’Église, Corps du Christ. L’action de Dieu dans l’histoire implique toujours la relation entre le Fils et le Saint-Esprit, qu’Irénée de Lyon a appelé de manière suggestive « les deux mains du Père » (36). Dans cette ligne, chaque don de l’Esprit ne peut être qu’en relation avec le Verbe fait chair (37). La Croix, Iuvenescit Ecclesia, “Rajeunir l’Église”, lettre sur la relation entre les dons hiérarchiques et charismatiques

Traductions du mot « coessentielle »

Langue Traduction
Anglais coessential
Espagnol coesencial
Italien coessential
Allemand coessential
Chinois 必要的
Arabe وجودي
Portugais coessencial
Russe единосущный
Japonais 本質的な
Basque coessential
Corse coessenziali
Source : Google Translate API

Coessentielle

Retour au sommaire ➦

Partager