La langue française

Cocorico, coquerico

Définitions du mot « cocorico, coquerico »

Trésor de la Langue Française informatisé

COCORICO, COQUERICO, subst. masc.

Chant habituel du coq. Chanter cocorico; lancer, pousser un cocorico. De grands cocoricos de coq égosillé (L. Febvre, Combats pour l'hist.,1906, p. 109):
... certain coq de la grange Bouloie, un vieux chanteclair au timbre suraigu, aux lourdes pattes emplumées, (...), pacha tout puissant et jaloux d'un vaste sérail de gélines qui semblait, chaque fois qu'il approchait, deviner sa présence, et, dressant la tête et battant de l'aile, poussait un coquerico de rappel, une sonnerie précipitée qui prévenait les poules du danger... Pergaud, De Goupil à Margot,1910, p. 47.
P. anal. Le cocorico enroué et métallique des grenades (Cendrars, La Main coupée,1946, p. 69).
Au fig. [En parlant d'une pers.] Chanter, faire cocorico. Crier haut sa victoire. En voilà un tout redressé, tout joyeux, qui fait cocorico [M. Maurice Schumann] (Mauriac, Le Nouveau Bloc-notes,1961, p. 52).
Prononc. et Orth. Cocorico [kɔkɔ ʀiko]; coquerico [kɔkʀiko]. Noter que ds Land. 1834, Nod. 1844, Littré et DG on transcrit [ə] muet : [kɔkə ʀiko]. La forme cocorico est donnée ds Ac. 1932 ainsi que ds Rob., Dub., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. La var. coquerico est donnée ds l'ensemble des dict. dont Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1547 coquerycoq (G. Haudent d'apr. Delboulle ds DG); av. 1550 coquelicoq (Farce d'un Pardonneur, Ancien Th. fr., éd. Viollet le Duc, t. 2, p. 56); 1862 cocorico (Hugo, Les Misérables, t. 2, p. 362). Onomatopée imitant le cri du coq. Fréq. abs. littér. Cocorico : 10. Coquerico : 3.
DÉR.
Coqueriquer, verbe intrans.(de coquerico).[En parlant du coq] Faire cocorico. Le poète (...) offrait (...) son corps, dans le paroxysme musculaire comme celui d'un coq qui coquerique (J. de La Varende, L'Homme aux gants de toile,1943, p. 302). Dernière transcr. ds Littré : ko-ke-ri-ké- 1reattest. 1575 coqueliquer (A. Paré, Œuvres, Introduction, chap. XXVI, éd. Malgaigne, t. 1, p. 99), 1752 coqueriquer (Trév.); de coquerico, coquelico, dés. -er.
BBG. − Catach (N.), Mettas (O.). Encore qq. trouvailles ds Nicot. R. Ling. rom. 1972, t. 36, pp. 362-363.

Wiktionnaire

Nom commun

cocorico \kɔ.kɔ.ʁi.ko\ masculin

  1. Cri du coq.
    • Et, pour mettre le comble au tapage, des myriades de poules et de coqs jetaient au vent leur caquet, dominé par la fanfare des cocoricos. — (Paul d’Ivoi, Terrains à vendre au bord de la mer, E. Fasquelle, 1906, p. 753)
    • Moyennant la somme de dix mille francs, il se procurait un gallinacé émettant jusqu'à cent dix-sept cocoricos par minute, et triomphait avec lui dans les diverses expositions où il le transportait derrière les barreaux d’une cage au treillis d’argent. — (Henry Céard, Le Radium qui tue dans Œuvres, J. Tallandier, t. 12, 1935, p. 374)
  2. (Figuré) (Par allusion au coq gaulois) Cri de victoire par lequel on exprime son patriotisme français.
    • Je fais un petit cocorico, parce qu'il y a une part de génie français dans ce que vous faites. — (Patrick Devedjian, cité par Thomas Calinon, « Devedjian fait "cocorico" aux ateliers SNCF de Bischheim », Libéstrasbourg.fr, 19 février 2009)

Nom commun

coquerico \ko.ko.ʁi.ko\ masculin

  1. Cri du coq.
    • Au même instant on entendit le coquerico perçant du gros coq noir; mais cette fois-ci son compte était bon!..— (Album de la Suisse romane, 1847.)

Nom commun

coquerico \ko.ko.ʁi.ko\ masculin

  1. Cri du coq.
    • Au même instant on entendit le coquerico perçant du gros coq noir; mais cette fois-ci son compte était bon!..— (Album de la Suisse romane, 1847.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COCORICO. n. m.
Voyez COQUERICO.

Étymologie de « cocorico »

(1468-80) Du moyen français coquericoq[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cocorico »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cocorico kokoriko

Évolution historique de l’usage du mot « cocorico »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cocorico »

  • Le coq se distingue aussi par son cri, le « cocorico » dont la transcription phonétique varie selon les langues (cock a doodle do en anglais, quiquiriqui en espagnol, kokeriko en espéranto, etc.). Le chant du coq est inné, il n'est pas appris. Techno-Science.net, 🔎 Gallus gallus domesticus - Définition et Explications
  • Cette semaine, ô boulot vous propose de suivre de près deux jeunes pousses : cocorico, marque de vêtements créée par deux frères, et Coven, start-up qui s'intéresse à la prévention des risques professionnels en proposant des solutions innovantes.  France 3 Nouvelle-Aquitaine, Cocorico, jeune marque de vêtements "Made in France" qui a du style ! A découvrir sur .3 NoA
  • Crocodile, on dit aussi "rouge comme un coquelicot" et je suis sûr que la comparaison vous agrée, mais l'amusant de l'affaire est que le mot "coquelicot" est une variante de "coquerico" qui veut dire, vous l'avez deviné,... "coq", par allusion à la crête du coq. C'est cette même allusion qui est sous-jacente dans l'expression "rouge comme un coq". , Le risque de se retrouver marron... : À la fortune du mot

Images d'illustration du mot « cocorico »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cocorico »

Langue Traduction
Anglais cock-a-doodle doo
Espagnol gallo-a-garabato doo
Italien cock-a-doodle doo
Allemand cock-a-doodle doo
Chinois 公鸡嘟嘟
Arabe الديك دودل دو
Portugais cock-a-doodle doo
Russe петушиный дурак
Japonais いたずら書きのドゥー
Basque oilarra-doodle doo
Corse gallu-à-doodle doo
Source : Google Translate API

Cocorico

Retour au sommaire ➦

Partager