La langue française

Coccolithophore

Sommaire

  • Phonétique de « coccolithophore »
  • Citations contenant le mot « coccolithophore »
  • Traductions du mot « coccolithophore »

Phonétique du mot « coccolithophore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coccolithophore kɔkkɔlitɔfɔr

Citations contenant le mot « coccolithophore »

  • Alors que la liste des espèces menacées par le réchauffement climatique ne cesse de s'allonger, aujourd'hui des chercheurs nous apportent une bonne nouvelle. Les coccolithophores résistent. Ils semblent même apprécier des taux plus élevés de dioxyde de carbone dans l'eau. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ? Futura, Phytoplancton : les coccolithophores résistent au réchauffement climatique
  • Algues unicellulaires, les coccolithophores sont couverts de petites plaques calcaires, les coccolithes, constituant un exosquelette les protégeant du zooplancton –plancton animal. Organismes calcifiants, ils ont de quoi se faire du mouron face à la montée du CO2, et à l’acidification qui en résulte: depuis l’ère préindustrielle, le pH moyen des océans est passé de 8,2 à 8,1, et pourrait descendre à 7,8 d’ici 2100. , Océans: la hausse du CO2 chamboule le phytoplancton - Journal de l'environnement
  • Cependant, la composition pigmentaire varie d'un groupe d'organismes à un autre. Ainsi certaines sont plutôt brunes (comme les diatomées) alors que d'autres sont plutôt vert bleuté (comme les cyanobactéries) ou encore rouge orangé (comme certains dinoflagellés toxiques). Enfin, certaines d'entre elles fabriquent également des structures calcifiées (comme les coccolithophores, à l'origine des gisements calcaires), ce qui leur confère une couleur plus blanchâtre. Slate.fr, Le changement climatique va modifier la couleur des océans | Slate.fr
  • Les coccolithophores sont des organismes unicellulaires que l'on trouve au fond des océans ils produisent une grande part de la masse sédimentaire marine due à l'accumulation post-mortem de leur micro-squelette composée de petites plaques calcaires, appelées coccolithes. La réaction des coccolithophores à l'acidification n'avait jamais été étudiée dans leur élément naturel à l'échelle planétaire. Une nouvelle approche permet de comprendre la manière dont ces organismes réagissent à l'acidification de l'océan à partir d'observations océaniques. Sciences et Avenir, L'acidification des océans se lit dans les algues - Sciences et Avenir
  • Phytoplancton : les coccolithophores résistent au réchauffement climatique Futura, Océan : le phytoplancton subit un déclin inquiétant depuis 150 ans
  • Le changement de teint de la mer Noire a également été immortalisé par une image satellite de la Nasa. Selon l’agence spatiale américaine, cette coloration laiteuse est « probablement due à l’augmentation d’un phytoplancton particulier appelé coccolithophore », une espèce à laquelle appartient Emiliania huxleyi. « Cet organisme est recouvert de carbonate de calcium blanc et, lorsqu’il est présent en grandes quantités, tend à donner à l’eau un éclat laiteux », explique la Nasa. Emiliania huxleyi est extrêmement adaptable : cet organisme unicellulaire subsiste tant dans les eaux équatoriales qu’en région subarctique. Le Quotidien, Le Bosphore vire au turquoise après une « explosion » de plancton | Le Quotidien

Traductions du mot « coccolithophore »

Langue Traduction
Anglais coccolithophore
Espagnol cocolitóforo
Italien coccolitoforo
Allemand coccolithophor
Chinois 球石
Arabe كوكوليثوفور
Portugais coccolitóforo
Russe кокколитофориды
Japonais ココリソフォア
Basque coccolithophore
Corse coccolitoforu
Source : Google Translate API
Partager