La langue française

Cobla

Phonétique du mot « cobla »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cobla kɔbla

Évolution historique de l’usage du mot « cobla »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cobla »

  • Albert Manyach, né à Ceret le 8 février 1875, fut l’un des plus distingués musiciens de son temps en Catalogne Nord. Témoin des transformations de la cobla et de sa musique en cette fin de XIXe siècle et première moitié du XXe siècle, poly-instrumentiste réputé et respecté, il fut d’une certaine manière le dernier joglar, gardien du savoir des anciens ménétriers catalans. Soucieux de témoigner de cette évolution, il entreprit la publication dans la presse écrite locale d’un ensemble d’articles sur les danses, les traditions, les musiques, les instruments et les musiciens de son pays. Parfois, ces écrits comportaient des analyses. Parfois, ils faisaient date. Toujours, ils furent essentiels pour comprendre le monde traditionnel nord-catalan. Albert Manyach fit ses premières armes dans l’écriture en avril 1921, dans le journal Le Coq Catalan, suite au décès de son ami musicien Déodat de Séverac. Dès le mois suivant, il initiera une chronique musicale dans Le Courrier de Céret, intitulée Rubrique d’Art. L’intérêt suscité par ses textes le poussa à publier dès la même année une nouvelle chronique titrée Choses du Roussillon dans le journal départemental L’Indépendant et dans le Cri Cérétan, mais aussi dans un ensemble de revues littéraires de l’époque (Vallespir, Le Courrier du Midi, etc.). Si c’est sa collaboration avec Déodat de Séverac qui le mît au-devant de la scène, c’est avec sa cobla, les Cortie-Mattes, qu’il rendit célèbre les instruments catalans, devenant le symbole des musiciens catalans, participant à de multiples projets et animant la plupart des festivités de nos villages. La Semaine du Roussillon, Albert Manyach : un roman musical par Oriol Lluís Gual
  • Les Catalans ont pris un long weekend .demain est un jour férié.c est leur fête..maintenant la cobla et ce soir les pétards..et aussi les "géants" els gegants.. lindependant.fr, La flamme du Canigó illumine la Catalogne pour la Saint Jean - lindependant.fr
  • La cobla Mil·lenària est née en 1989 à l’initiative de jeunes musiciens issus du Conservatoire de Perpignan et des Écoles de musique de la Fédération Sardaniste du Roussillon. Ils avaient le désir de dynamiser la culture catalane et très rapidement, la “Mil” a réussi à se faire un nom dans le monde de la sardane, au Nord comme au Sud de la Catalogne. Depuis 30 ans, la cobla Mil·lenària soutient la diffusion, la transmission mais aussi l’évolution de la culture catalane en interprétant des sardanes classiques et contemporaines lors des traditionnels aplecs, ballades, concert de musique pour cobla ou encore festes majors mais également en l’enrichissant d’expériences inédites et de rencontres improbables. Elle accompagne aussi habituellement des esbarts des deux côtés des Pyrénées catalanes. En 2008, la cobla Mil·lenària a la grande fierté d’obtenir le titre de “Fidelíssima Vila de Perpinyà”. Depuis lors, elle est donc la cobla officielle de la ville de Perpignan et cela lui confère l’honneur d’être son ambassadrice à travers toute la Catalogne et la France. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Il est conseillé d’arriver un quart d’heure à l’avance. La Semaine du Roussillon, Perpignan : la musique catalane à l’honneur au Conservatoire
  • L’année de la capitalité de la sardane à Perpignan touche déjà à sa fin. Elle ne pouvait s’achever sans la tenue d’un grand concert de musique pour cobla en guise de point d’orgue à l’issue d’une année particulièrement riche qui a mis en lumière les mille facettes de la plus belle des danses. C’est la cobla officielle de la ville de Barcelone qui aura la charge de l’exécution des œuvres choisies pour ce concert d’exception. La cobla Sant Jordi – Ciutat de Barcelona donnera aussi le “la” au danseur Cesc Gelabert. Assurément, un programme éclatant d’émotion et de futur, empreint de mémoire et de transgression autour de notre cobla et de notre danse. La Semaine du Roussillon, Perpignan : grand concert en clôture de « Perpignan, capitale de la sardane »

Traductions du mot « cobla »

Langue Traduction
Anglais cobla
Espagnol cobla
Italien cobla
Source : Google Translate API

Cobla

Retour au sommaire ➦

Partager