La langue française

Clin

Définitions du mot « clin »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLIN, subst. masc.

MAR. Agencement des bordages d'une embarcation se recouvrant l'un l'autre au lieu d'être joints bord à bord. Bordage, bordé, virure à clin, à clin simple, à double clin; canot à clin.
P. ext. [En parlant d'une construction] Elle [la construction des chalets] est à clins, c'est-à-dire que les planches qui forment les murailles sont légèrement superposées les unes aux autres, comme les ardoises d'un toit (Du Camp, En Hollande,1859, p. 147).
Prononc. : [klε ̃]. Étymol. et Hist. 1515-22 vesseaulx a clinc (Ant. de Conflans, Les faits de la marine et navigaiges ds JAL1). Adaptation du néerl. klinkwerk « bordage à clin », klink- étant le déverbal de klinken « river, boulonner », Thomas Mél., p. 53; Valkh., p. 92.

CLIN (D'ŒIL), subst. masc.

A.− Rare. Mouvement réflexe de la paupière qui s'abaisse et se relève rapidement. En ce clin d'œil involontaire toute la cruauté rentra dans son [d'Alipe] cœur (Sainte-Beuve, Volupté,t. 1, 1834, p. 180):
1. Cependant, ajoute-t-elle [une vieille] avec une sorte de demi clin d'œil qui peut fort bien passer pour un tic, ... Green, Journal,1935, p. 27.
Littér. Clin des paupières (Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels,Le Convive des dernières fêtes, 1883, p. 129).
Loc. fig., usuel. En un clin d'œil, et rarement, d'un clin d'œil, dans un clin d'œil. Dans un laps de temps très court. L'angoisse fut si prompte qu'elle le mit debout en un clin d'œil (Bernanos, Un Mauvais rêve,1948, p. 979).
Poétique :
2. De l'arabesque qui fermait les lieux d'ivresse, la ronce douce, squelette de ton pouce et tous ces signes précurseurs de l'incendie animal qui dévorera en un clin de retour de flamme ta grâce de la Sainte-Claire. Éluard, Capitale de la douleur,1926, p. 115.
B.− Signe d'intelligence consistant à exécuter volontairement un clignement d'œil. En public nous avions nos connivences : un clin d'œil suffisait (Sartre, Les Mots,1964, p. 182).
Littér. Conversations en clins d'yeux (Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 201).
En partic. [Pour attirer qqn] Celle-là [cette dame] s'est fait suivre, à coups de clins d'yeux (Renard, Journal,1898, p. 485).
P. métaph. L'arbre, pour m'attirer, me fait des clins de feuilles. (Renard, Journal,1899, p. 539).
Prononc. et Orth. : [klε ̃dœj]. Ds Ac. 1694-1932. Au plur. des clins d'œil ou des clins d'yeux. D'apr. Grev. 1964, § 293, ,,quand l'un des deux noms dépend de l'autre, auquel il se rattache ou non par une préposition, le nom dépendant reste invariable, l'autre varie``. Ainsi : des timbres-poste, des aides de camp, des chefs-d'œuvre, des arcs-en-ciel, des clins d'œil, etc. En note Grev. 1964 donne cependant des ex. de plur. : clins d'yeux et même clin d'yeux. Ac. ne fait aucune rem. à ce sujet. Besch. 1845 recommande clins d'œil. Ce plur. est seul admis ds Nouv. Lar. ill., DG, Lar. encyclop. et Quillet 1965. Le plur. clins d'yeux est accepté comme var. de clins d'œil ds Lar. 19e, Littré (,,si l'on considère les deux yeux``), Guérin 1892, Pt Lar. 1906, Lar. 20e, Lar. Lang. fr. et Rob. Étymol. et Hist. 1. Mil. du xves. cling d'un œil « mouvement de l'œil qui cligne » (G. Chastellain, Exposition sur Vérité mal prise, p. 539, éd. Buchon); 2. ca 1530 cling d'œil « espace de temps » (Jean de l'Espine, dit Songecreux, Prénostication, 68 ds IGLF). Dér. régr. de cligner*. Fréq. abs. littér. : 489. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 607, b) 801; xxes. : a) 664, b) 731.

Wiktionnaire

Nom commun 1

clin \klɛ̃\ masculin

  1. Clignement.

Nom commun 2

clin \klɛ̃\ masculin

  1. (Marine) Planche de la coque d’un bateau, inclinée par rapport à la membrure et se chevauchant avec les planches attenantes.
    • Ce bateau a un bordage à clins formé de virures se recouvrant les unes les autres comme les ardoises d’un toit.
  2. Manière de faire chevaucher des planches horizontales.
    • Dans cette petite ville de Brumunddal, à peine 10 000 habitants plutôt habitués aux fermes en planches rouges et aux maisons à clins colorés, la Norvège achève la construction de la plus haute tour du monde entièrement en bois : sa cime culmine à 85 mètres. — (Grégoire Allix, En Norvège, un gratte-ciel de bois en circuit court, Le Monde. Mis en ligne le 31 octobre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLIN. n. m.
Il ne s'emploie que dans l'expression Clin d'œil. Prompt mouvement de la paupière qu'on baisse et qu'on relève au même instant. Faire un clin d'œil. Se faire obéir par un clin d'œil, d'un clin d'œil. Faire un clin d'œil à quelqu'un, Lui faire un signe de l'œil. Fam., En un clin d'œil, en moins d'un clin d'œil, En un moment, en fort peu de temps. Il disparut en un clin d'œil. Cela fut fait en moins d'un clin d'œil.

Littré (1872-1877)

CLIN (klin) s. m.
  • Action d'incliner, d'abaisser, aujourd'hui usité seulement avec œil. Donne-m'en d'un clin de tes yeux Un témoignage gracieux, Malherbe, IV, 5. Ce n'est ni par le clin de ses yeux, ni par le mouvement de ses sourcils, mais par le branle de sa seule barbe que Jupiter fait trembler l'Olympe, Guez de Balzac, le Barbon.

    Clin d'œil, mouvement subit et rapide des paupières qui se ferment et se relèvent. Se faire obéir par un ou d'un clin d'œil. Protésilas dont ils observaient le moindre clin d'œil, Fénelon, Tél. XI. Non, non, point de clin d'œil, et point de raillerie, Molière, l'Étour. III, 4.

    Faire à quelqu'un un clin d'œil en signe d'intelligence. Souvent elle est chassée par un clin d'œil que lui fait la femme de chambre, Sévigné, 209.

    Au plur. Des clins d'œil, mais on peut dire aussi, si l'on considère les deux yeux, des clins d'yeux. A prix de faux clins d'yeux et d'élans affectés, Molière, Tart. I, 6.

    En un clin d'œil, en moins d'un clin d'œil, en un moment. En un clin d'œil tout s'évanouit devant nous, Massillon, Car. Riche. Vous allez paraître en un clin d'œil devant le tribunal de Dieu, Massillon, ib. Mort. Le tigre, dans l'instant d'un clin d'œil, fait un saut de plusieurs pieds d'étendue, Buffon, Tigre. L'âge avance ; on n'est pas plus tôt sorti du collége qu'on a soixante ans ; en un clin d'œil on en a soixante et dix, Voltaire, Lett. d'Argental, 25 févr. 1763.

    C'est l'affaire d'un clin d'œil, cela ne demande qu'un instant. Cela fut fait d'un clin d'œil, cela fut fait en un instant.

HISTORIQUE

XVIe s. Vous pouvez d'un clin d'œil commander à qui il vous plaira, Montaigne, II, 313. Les dieux, d'un seul clin de leur volonté, peuvent nous empescher de faillir, Montaigne, II, 255. Seulement un clin d'œil ou de teste, un ris, un baillement est reprehensible, Amyot, Comment il faut ouïr, 21. Pour obeir à un clin de tes yeux, Je tournerois dessus dessous les cieux, La Boétie, 482. L'apela d'un clin de teste, Nuits de Straparole, t. II, p. 253, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « clin »

  1. Mentionné au XVe siècle sous la forme cling, dans l'expression cling d’un oeil, dérivé régressif de cligner.
  2. Mentionné dans les comptes du Clos des galées de Rouen dès le XIVe siècle dans les dérivés desclinques et reclinquier. Attesté vers 1515-22 vesseaulx a clinc. Terme d'origine germanique, vraisemblablement issu du néerlandais klink(werk) "(bordage à) clins" → voir clenche et le mot anglais clinker.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. CLIGNER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « clin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clin klɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « clin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clin »

  • On ne mène pas une politique étrangère avec des clins d'oeil et des ronds de jambe... De Jacques Vergès / Le salaud lumineux
  • Que l'évêque qui condamna Jeanne d'Arc se nomme Cauchon, que le gendarme qui brise la mâchoire de Robespierre s'appelle Merda, ce sont les clins d'oeil que l'Histoire fait aux écoliers. De Gilbert Cesbron / Journal sans date
  • La vérité est éternelle, le mensonge dure un clin d'oeil. De Anonyme
  • Plus contagieuse que la peste, la peur se communique en un clin d'oeil. De Nikolaï Gogol / Les âmes mortes
  • Quand on croit qu'on a tout compris, en un clin d'oeil, tout change. De Wim Wenders / The End of violence
  • Nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés, en un instant, en un clin d'oeil. De La Bible / Epître aux Corinthiens
  • Qu'est-ce que la fin d'un monde si ce n'est un simple clin d'oeil d'un univers éternel. De Christiane Villon / Opération Orchidée
  • Un ordinateur peut, en un clin d'oeil, commettre une erreur si monumentale qu'il faudrait des centaines de calculateurs travaillant pendant des mois pour commettre la même. De Merle Meacham
  • La plus sûre manière de paralyser l'individu est de lui faire croire qu'il peut embrasser l'univers d'un clin d'oeil. De Jean-Edern Hallier / Chaque Matin qui se lève est une leçon de courage
  • Il est rare que nous réalisions que nous pouvons nous débarrasser de n'importe quoi dans nos vies, à n'importe quel moment et en un clin d'oeil. De Carlos Castaneda / La roue du temps
  • Il suffirait d’un mot, d’un clin d’oeil, pour être moins seul que ne l’est toute la vie quand on hésite à se méfier d’elle. De Yann Queffélec / L’Amante
  • L'imagination des femmes court vite et saute en un clin d'oeil de l'admiration à l'amour et de l'amour au mariage. De Jane Austen / Orgueil et Préjugés
  • oui un clin d'œil de son frère son frère les avaient surpris ensemble a l'âge de 15 ans Manu et elle Brigitte devant la piscine e son frère et le mariage des ses 1( ans pour échapper au détournement de mineur quel exemple pour nos élèves et proffs Closermag.fr, Emmanuel Macron : son clin d'oeil malicieux au frère de sa femme Brigitte pendant leur mariage - Closer

Images d'illustration du mot « clin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « clin »

Langue Traduction
Anglais twinkling
Espagnol centelleo
Italien scintillio
Allemand funkeln
Chinois 闪烁
Arabe طرفة
Portugais cintilante
Russe мерцающий
Japonais きらめく
Basque keinukariak
Corse parpade
Source : Google Translate API

Synonymes de « clin »

Source : synonymes de clin sur lebonsynonyme.fr

Clin

Retour au sommaire ➦

Partager