La langue française

Climactérique

Définitions du mot « climactérique »

Wiktionnaire

Adjectif

climactérique \kli.mak.te.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. (Botanique) Se dit d’un fruit dont la maturation continue après cueillette, grâce à la respiration cellulaire des tissus, et souvent sous l’action d’une hormone végétale auto-produite ou présente à proximité, l’éthylène.
    • Les fruits non climactériques comme les agrumes, le raisin, la fraise ou la cerise doivent s’acheter mûrs. Le kiwi au contraire peut s’acheter dur, et il mûrira d’autant plus vite qu’il voisinera avec d'autres fruits climactériques comme la pomme ou la banane.
  2. (Astrologie) Se dit d'une année ou d’un âge critiques pour l’homme, où selon les astrologues, le corps s’altère, ce qui conduit à des maladies, à la mort, ou à des accidents funestes.
    • Ainsi la première année climactérique de la vie de l'homme, c'est, selon quelques-uns, la septième : les autres sont des multiples de celle-ci ; savoir 14, 21, 28, 35, 42, 49, 56, 63, 70, 77, 84. Mais les années 63 & 84 sont nommées en particulier grandes climactériques, & l'on croit que le danger de mort y est beaucoup plus grand que dans les autres. — (Edme-François Mallet dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CLIMACTÉRIQUE, adj. (Année) Divination, année critique ou période de l’âge de l’homme, dans laquelle les astrologues prétendent qu’il se fait dans le corps une altération considérable qui conduit à des maladies, à la mort, ou qui signale cette année par des accidens funestes.

Nous ajoûtons cette derniere clause, parce que Evelius qui a fait un volume entier sous le titre de annus climactericus, y décrit la perte qu’il fit par le feu qui prit à son observatoire, & que cet accident lui arriva dans sa plus grande climactérique.

Ce mot vient du Grec κλιμακτὴρ ou κλιμακτηρικὸς, dérivé de κλῖμαξ, degré ou échelle ; parce qu’on monte de sept en sept ou de neuf en neuf ans, pour arriver à l’année qui s’appelle climactérique.

Ainsi la premiere année climactérique de la vie de l’homme, c’est, selon quelques-uns, la septieme ; les autres sont des multiples de celle-ci, savoir 14, 21, 28, 35, 42, 49, 56, 63, 70, 77, 84 : mais les années 63 & 84 sont nommées en particulier grandes climactériques, & l’on croit que le danger de mort y est beaucoup plus grand que dans les autres.

Selon d’autres auteurs, l’année climactérique se compte de neuf en neuf ; c’est pour cela, disent-ils, que la soixante-troisieme & la quatre-vingt-unieme sont les plus dangereuses ; parce que dans l’une le nombre de sept, & dans l’autre le nombre de neuf, se trouvent repétés neuf fois.

Cette opinion est fort ancienne. Aulugelle l’attribue aux Chaldéens, qui pouvoient l’avoir reçûe de Pythagore, si peut-être dans ses voyages ce philosophe ne l’emprunta pas d’eux ; car on sait que sa philosophie étoit fondée en grande partie sur les rapports & les propriétés des nombres, & qu’il attribuoit sur-tout au nombre sept une vertu particuliere.

Marsile Ficin pense en avoir trouvé le fondement, en disant qu’il a été assigné à chaque planete une année pour dominer sur le corps de l’homme chacune à son tour ; & que comme de toutes les planetes Saturne est la plus mal-faisante, toutes les septiemes années qui lui appartiennent, doivent être par cette raison très-dangereuses, & sur-tout les 49, 56, & 63 années où l’on est déjà avancé sur l’âge : mais peut-être eût-on fort embarrassé Marsile Ficin, en lui demandant pourquoi les planetes dominoient sur le corps de l’homme, & pourquoi les influences de Saturne étoient plus funestes que celles des autres planetes.

Cependant des hommes fort éclairés ont eû foi à ces influences. Auguste, si l’on en croit Suetone, se réjouissoit d’avoir passé sans danger sa grande climactérique, c’est-à-dire sa soixante & troisieme année ; car il mourut âgé de 76 ans. Quelques-uns ont prétendu que les années climactériques étoient aussi fatales au corps politique ; & on pourroit en convenir, s’il étoit prouvé qu’elles le sont au corps naturel.

On en étoit assez persuadé il n’y a pas deux siecles, c’est-à-dire du tems de la ligue ; car M. de Thou & Mezerai racontent que Jean Bodin, si connu par sa démonomanie, & qui étoit avocat du roi à Laon, voulant faire déclarer cette ville en faveur de la ligue & contre Henri III. fit un discours aux habitans assemblés, où il s’attacha à lever leurs scrupules ; & après s’être déchaîné contre le roi qu’il osa traiter de traitre & d’hypocrite, « il tira, dit M. de Thou, des circonstances présentes un présage assez funeste à la succession à la couronne : car il dit que l’année soixante & troisieme de l’homme étoit son année climactérique, & ne manquoit guere de lui être funeste ; qu’ainsi, comme on comptoit parmi nous soixante & trois rois depuis Pharamond jusqu’à Henri III. il sembloit que ce prince dût être fatal à la France, & que ce fût par lui que la couronne dût sortir de sa maison ». De Thou, hist. l. XCIV. Mezerai dit à-peu-près la même chose, dans son abregé chronologique, sous l’an 1589. De pareils raisonnemens ne surprennent pas de la part de Bodin, & les impressions qu’ils firent, ne doivent pas paroître étranges dans un siecle infatué de l’astrologie judiciaire.

Au reste plusieurs auteurs célebres ont écrit sur l’année climactérique ; entre autres Platon, Cicéron, Macrobe, Aulugelle, auxquels on peut ajoûter saint Augustin, S. Ambroise, le vénérable Bede, Boece, &c. & parmi les modernes, Argol, Magir, & Saumaise, de annis climactericis. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « climactérique »

(Siècle à préciser) Du latin climactericus (« de climactère »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « climactérique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
climactérique klɛ̃akterik

Évolution historique de l’usage du mot « climactérique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « climactérique »

  • À l’inverse, les non-climactériques stoppent leur mûrissement dès qu’ils sont cueillis et il n’y a pas moyen de moyenner comme on dit. ConsoGlobe, 4 astuces pour faire mûrir les fruits climactériques
  • Sur un plat séparé : Concombre et tomates, qui craignent particulièrement les aliments climactériques. , Conservation des fruits et légumes : qui va au « frigo » ? | lepetitjournal.com
  • À l'inverse, les fruits non climactériques (ananas, cerise, myrtille, orange, raisin, fraise...) arrêtent définitivement de mûrir. Ils se contenteront de pourrir s'ils ne sont pas mangés rapidement. À noter que le melon est un cas spécifique, puisque certaines variétés sont climactériques et d'autres pas.  Futura, Pourquoi certains fruits mûrissent et d’autres pas ?
  • Au moment de l’achat. À l’achat, la peau du kiwi doit être uniforme, lisse et souple aux deux pôles. Comme la tomate, la poire, la pomme ou encore la banane, le kiwi est un fruit dit “climactérique” : il continue de mûrir après avoir été récolté. La présence d’une molécule, l’éthylène, accélère en effet au contact de l’air la production d’arômes, de sucres et d’acides. Il est donc tout à fait possible d‘acheter des kiwis un peu fermes pour qu’ils puissent mûrir davantage à la maison. AquitaineOnLine, Le Kiwi : l'exotisme régional d'un fruit des antipodes | Landes | Actualités en Aquitaine
  • Pour les dictionnaires, climactérique (du grec Klimacter, échelon) renvoie à la fois aux… bananes (les fruits climactériques mûrissent après leur cueillette) et aux croyances qui touchent les années multiples de 7 (version ancienne) ou de 9 (souci plus contemporain), comme la 49e, la 63e ou la 81e année de la vie. Pour le premier Dictionnaire de l’Académie française (1694), le mot désigne « une certaine année qu’on croit fatale, soit dans la vie des hommes, soit dans la vie des États et des villes ». Atlantico.fr, 63 ans, l’âge fatal : faut-il avoir peur de la malédiction climactérique ? | Atlantico.fr
  • Parmi les fruits climactériques, on peut citer : les pommes, les poires, les bananes, les tomates, les melons, etc. En revanche, les agrumes, les fraises ou le raisin sont des fruits non climactériques. Futura, Pourquoi les fruits mûrs accélèrent la maturation des autres fruits ?

Traductions du mot « climactérique »

Langue Traduction
Anglais climacteric
Espagnol climatérico
Italien climaterico
Allemand klimakterium
Chinois 更年期的
Arabe سن اليأس
Portugais climatério
Russe климактерический
Japonais 更年期
Basque climacteric
Corse climatericu
Source : Google Translate API

Climactérique

Retour au sommaire ➦

Partager