La langue française

Climacique

Sommaire

  • Définitions du mot climacique
  • Étymologie de « climacique »
  • Phonétique de « climacique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « climacique »
  • Citations contenant le mot « climacique »
  • Images d'illustration du mot « climacique »
  • Traductions du mot « climacique »

Définitions du mot climacique

Wiktionnaire

Adjectif

climacique \kli.ma.sik\ masculin et féminin identiques

  1. (Écologie) Relatif au climax.
    • La forêt de Hêtre-Sapin à humus abondant sous sa forme la plus « climacique », abrite dans les endroits ombreux une flore assez pauvre à Aspérule odorante, Luzule blanche, Scille fausse Jacinthe, Fougères et Mousses. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.160)
    • L’évolution naturelle des peuplements conduit inéluctablement vers la hêtraie climacique. — (CRPF Grand Est, Peuplements forestiers des plateaux calcaires de Lorraine, 2004 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « climacique »

Du français climax, avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « climacique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
climacique klɛ̃asik

Évolution historique de l’usage du mot « climacique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « climacique »

  • La plupart des élevages de taureaux de combat se trouvent dans un écosystème très particulier : la dehesa. Il s’agit de la combinaison d’un écosystème mature (un peuplement arboré très mature et semi ouvert – près de 60% d’ouverture -), et d’un écosystème juvénile (la prairie). Ce milieu qui permet à la fois des activités agro-sylvo-pastorales couvre en Espagne une superficie de 5 millions d’hectares et au Portugal 1 350 000 ha. Soit près de 19 fois la superficie du département des Hautes-Pyrénées. Il s’agit d’un écosystème dérivé de la forêt méditerranéenne. Le peuplement d’arbres est composé de chênes verts, de chênes liège et en moindre quantité d’oléastres, de pins, de pistachiers, d’arbousiers et même de frênes et de hêtres. Cet écosystème a commencé à voir le jour à la fin du Moyen- ge, lorsque les premiers colons de la reconquête éclaircirent la forêt pour y permettre une activité agro-pastorale. Ils mirent ainsi en place un système symbiotique. Les clairières et les arbres nourrissant et abritant les troupeaux, lesquels à leur tour fertilisaient les sols de nature assez pauvre avec leurs excréments. Dès les années 1970, Ferry et Frochot ont mis en évidence que les écosystèmes matures sont beaucoup plus riches en biodiversité que les juvéniles. Mes propres travaux sur le sujet en ont apporté confirmation dans les années 90. La dehesa est un grand réservoir de biodiversité. Elle abrite une faune sédentaire d’une grande richesse : insectes, reptiles, chauve-souris, genettes, linx, loups, renards, sangliers, cervidés, lapins, lièvres et petits rongeurs pourvoyeurs de production protéinique des prédateurs, toutes sortes d’oiseaux insectivores et xylophages, rapaces diurnes, dont l’emblématique aigle impérial, et nocturnes, les indispensables nécrophages (vautours fauves, vautours moines, percnoptère)… La dehesa joue également un rôle capital pour les oiseaux migrateurs qui y trouvent en toute tranquillité et sécurité le gîte et le couvert pendant leur hivernage ou leur nidification. Alors tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes dirait l’écologiste de service, supprimons les corridas comme nous le demandons pour que tout devienne parfait. Hélas, cent fois hélas, ce serait oublier que cet écosystème arrivé à son point d’équilibre parfait, ce que les écologues appellent le climax, est aussi terriblement fragile. Un système climacique est en équilibre comme un cycliste l’est sur un vélo ou un funambule sur un fil, un rien peut les faire basculer. Ce rien ce sera peut-être la disparition de la corrida qui entraînera de facto celui de la dehesa avec la perte de ses centaines voire milliers d’espèces. Nous aborderons cette triste possibilité lors de notre prochain article. nrpyrenees.fr, Les élevages de taureaux de combat, phénoménal réservoir de biodiversité - nrpyrenees.fr
  • L'Écosse abrite de nombreuses forêts à la végétation climacique. Les espèces prédominantes se répartissent de la manière suivante : Techno-Science.net, 🔎 Flore de l'Écosse - Définition et Explications
  • En tant qu’aînés, nous avons été dépouillés d’une saison de célébrations et d’une lente transition vers le «monde réel» qui était censé attendre notre arrivée. Nous attendons avec impatience ces moments marquants. Nous avons pensé à remercier nos professeurs en sortant pour la dernière fois de nos classes. Nous avons attendu de faire la queue, décorés de ceintures de graduation, à côté de ceux que nous n’avons peut-être jamais rencontrés mais avec qui nous avons partagé un parcours universitaire. Nous ne pourrons jamais vraiment vivre ces moments ensemble. Maintenant, notre fermeture anti-climacique du collège aura lieu dans la solitude, à la maison, dans la lumière bleue de nos écrans d’ordinateur. Betanews.fr, "Wonder Woman 1984" a été repoussée à octobre, mais les Doritos sont toujours disponibles - Betanews.fr
  • C'était un moyen anti-climacique pour l'homme de 52 ans, connu tout au long du jeu comme «  Barney '', de prendre son arc de retraite car il n'a montré que des aperçus éphémères de l'habileté qui a fait de lui l'un des plus grands joueurs du sport à avoir vu . News 24, Fléchettes: Van Barneveld perd lors de ses championnats du monde d'adieu - News 24
  • Que la falsification en studio soit à blâmer ou l’incohérence générale (beaucoup de séquences de bandes-annonces ne sont pas dans la coupe finale), The Turning est une chaîne d’introductions inquiétantes sans aucun gain. Vous penseriez que la compagnie d’araignée de Miles mènerait quelque part, ou des indices selon lesquels le labyrinthe d’arbustes est “incontournable” pourraient engendrer quelque chose de climacique. Introduisez un dispositif de complot, enfoncez-le dans nos visages, puis… oubliez une telle existence? C’est la réflexion narrative de base qui a tâtonné maintes et maintes fois, encore plus entravée que plusieurs côtés où Kate téléphone à son ex-colocataire et à sa meilleure amie juste pour se dissuader d’arrêter de fumer pour des RAISONS TRÈS ÉVIDEMMENT CORRECTES. Ce sont des reproches de base. Breakingnews.fr, The Turning Review
  • Les mini-forêts d'Akira Miyawaki À Paris ou à Angers, les enforesteurs de tout poil, politiques et techniciens, n'ont qu'un nom à la bouche : Akira Miyawaki. Désireux de redonner vie aux forêts naturelles de son pays, mitées par l'urbanisation, ce botaniste japonais (92 ans aujourd'hui) a mis au point une méthode qui fait ses preuves. Le principe ? Planter, même sur une surface réduite, de jeunes arbres sélectionnés parmi les essences indigènes à raison de trois pieds par mètre carré. S'en occuper pendant trois ans (arrosage, paillage, etc.). Puis laisser faire. Ces végétaux parfaitement adaptés à leur milieu croissent d'environ un mètre par an et forment une mini-forêt " vierge " qui atteint son état climacique (écologiquement stable) en une vingtaine d'années. Au Japon, le botaniste revendique 1300 sites transformés de la sorte. À travers l'entreprise Reforest'Action, Stéphane Hallaire est l'un des promoteurs de la méthode sous nos latitudes. En mars 2019, il l'a appliquée sur une parcelle de 700 mètres carrés sur les pelouses de Reuilly, à Paris. "Cela marche encore mieux que prévu, assure-t-il. Dès septembre, nous avons dû enlever des sujets pour faire de la place : des robiniers que nous n'avions pas plantés étaient arrivés sur la parcelle. Tout un écosystème s'est mis en place". Les forêts Miyawaki ne peuvent cependant pas être plantées à n'importe quel carrefour. Elles doivent rester fermées au public pour éviter piétinement et tassement des sols. Et sont réservées aux espaces éloignés des habitations, les essences locales étant souvent allergisantes. Sciences et Avenir, Dans la forêt française : les villes se mettent au vert - Sciences et Avenir
  • Exact ! Une forêt climacique stable a, si on veut bien lisser quelques variations dues aux fluctuations climatiques au fil des années, un bilan CO2 nul. Il est surprenant que des dizaines de scientifiques perdent leur temps a essayer de nous prouver que la biomasse de la forêt d’Amazonie augmente et à calculer le volume d’oxygène libéré dans l’atmosphère. Ladite biomasse diminue, comme la surface de la forêt, et à cette diminution, correspond un dégagement de dioxyde de carbone dans l’atmosphère Tela Botanica, « La forêt amazonienne ne peut pas accumuler plus de carbone » – Tela Botanica

Images d'illustration du mot « climacique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « climacique »

Langue Traduction
Anglais climax
Espagnol clímax
Italien climax
Allemand höhepunkt
Chinois 高潮
Arabe ذروة
Portugais clímax
Russe кульминация
Japonais クライマックス
Basque buruko pilota
Corse climax
Source : Google Translate API
Partager