La langue française

Clergesse

Définitions du mot « clergesse »

Wiktionnaire

Nom commun

clergesse \klɛʁ.ʒɛs\ féminin (pour un homme on dit : clerc)

  1. (Moyen Âge) Savante ; personne instruite ; intellectuelle.
    • Au fil de sa carrière d’écrivain, Christine de Pizan se forge une image de plus en plus affirmée de clergesse, femme de savoir et de lettres, synthèse des différentes postures prises dans ses œuvres politiques. — (Claire Le Ninan, Portraits de l’écrivain en clergesse dans quelques œuvres politiques de Christine de Pizan, dans Cahiers de recherches médiévales et humanistes, no 23, 2012, p. 243-258 [texte intégral])
    • Margery Kempe, ou comment une illettrée se comporte en clergesse non conformiste au temps de la répression des Lollards — (Juliette Dor, « Margery Kempe, ou comment une illettrée se comporte en clergesse non conformiste au temps de la répression des Lollards », dans Armel Dubois-Nayt, Marie-Élisabeth Henneau, Rotraud von Kulessa, Revisiter la “querelle des femmes”. Discours sur l’égalité/inégalité des sexes en Europe, de 1400 aux lendemains de la Révolution, Presses de l’Université de Saint-Étienne, 2015, page 211-224)
    • Jugesse, mairesse, notaresse, philosophesse, libraresse, orfèvresse, clergesse (pour désigner une femme savante), administraresse ou administresse, jongleresse, tous ces substantifs et bien d’autres existaient. — (Éliane Viennot, “De nombreuses alternatives existent pour éviter un langage sexiste”, dans Alternatives économiques, 31 janvier 2019 [texte intégral])

Nom commun

clergesse \klɛr.ʒɛs(ə)\ féminin (pour un homme on dit : clerc)

  1. Savante ; personne instruite ; intellectuelle.
    • Elle n’eſtoit ny n’auoit deſiré d’eſtre une grande clergeſſe — (Gabrielle de Coignard, Œuvres chrétiennes de feue dame G. de C., veuve à feu M. de Mansencal, sieur de Miremont…, 1595, page 4)
      Elle n’était ni n’avait desiré d’être une grande clergesse
    • O dieux ! s’écria alors Hylas, que j’ay tousjours bien dit qu’il estoit dangereux d’aymer une femme clergesse et qui eust esté nourrie parmy ces druides, des Carnutes ! — (Honoré d'Urfé, L'Astrée, volume III, 5e livre, 1619 (réimpr. 1966), page 260)
    • Item ceux-cy, Larron, larronne & larronnesse, yvrongne, Borgne, Belistre, sont communs, & encor yurongnesse, borgnesse. Belitresse pour le féminin. Maistre Maistresse, Clerc Clergesse, Prestre Prestresse, Moine Moinesse, Abbè Abbesse, Roy Roine & Reine, Prince Princesse, Duc Duchesse, Comte Comtesse, Dieu Deesse, Prieur Prieure, Serviteur Servante, Lieutenant, Lieutenande, Gouuerneur, Gouuernante. — (Charles Maupas, Grammaire et syntaxe francoise, Bacot, Paris, 1625, 2e éd., page 83)
  2. Religieuse, membre féminin du clergé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CLERGESSE (klèr-jè-s') s. f.
  • S'est dit autrefois pour femme savante, habile ; c'est le féminin de clerc (voy. CLERC, à l'historique et à l'étymologie). Clergesse, elle fait jà la leçon aux prêcheurs, Elle lit saint Bernard, la guide des pécheurs, Régnier, Sat. XII.

    Vieilli.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « clergesse »

(XIVe siècle) Du moyen français clergesse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XIVe siècle) Dérivé de clerc avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « clergesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clergesse klɛrʒɛs

Évolution historique de l’usage du mot « clergesse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clergesse »

  • «Sa grande chance a été de rencontrer l’humaniste et recteur de l’Université de Paris Jean Gerson et de se lier d’amitié avec lui, poursuit Jean-Claude Mühlethaler. Il va en effet lui apporter son soutien et l’aider à s’insérer dans ce monde de clercs… jusqu’à ce qu’elle puisse devenir ce qu’elle appelle elle-même une clergesseFemina, Femina | Femmes pionnières: Christine de Pizan, la liberté au bout…
  • Christine sort donc ainsi victorieuse de ce débat. Elle rassemble les divers documents de la Querelle, et se voit lancée comme clergesse. Les commandes pleuvent. Elle commence par s’intéresser à l’histoire par de longs poèmes où souffle un vent millénariste, la fin de l’histoire se confondant ici avec l’essor de la royauté française. En cela, elle est bien de son temps. Mais c’est aussi dans ces longs poèmes que l’on trouve les grands passages autobiographiques - chose peu commune alors puisque on aspirait à se fondre dans la continuité littéraire - et qui nous renseignent sur elle : Le Chemin de Longue Étude (1402), Le Livre de la Mutation de fortune (1403), L’Avision Christine (1405). Comme le veut l’époque, Christine accorde beaucoup de temps et d’espace à la dévotion. Chez la poétesse de cour, les poèmes religieux sont brefs et peu nombreux, mais les désastres aidant, la consolation change de forme et de classique, elle s’assombrit et s’inspire de la pénitence chrétienne. , Sisyphe - Christine de Pizan, prestigieuse écrivaine du Moyen Âge

Images d'illustration du mot « clergesse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « clergesse »

Langue Traduction
Anglais clergy
Espagnol clero
Italien clero
Allemand klerus
Chinois 牧师
Arabe رجال الدين
Portugais clero
Russe духовенство
Japonais 聖職者
Basque kleroaren
Corse clero
Source : Google Translate API

Clergesse

Retour au sommaire ➦

Partager