La langue française

Cimmérien, cimmérienne

Définitions du mot « cimmérien, cimmérienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

CIMMÉRIEN, IENNE, adj. et subst.

A.− GÉOGR. ANC.
1. (Celui, celle) qui habitait dans l'actuelle Crimée (cf. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum., 1921, p. 228).
2. [En parlant d'une partie de la surface terrestre] Propre à cette région. Bosphore cimmérien. Chaînes cimmériennes (Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 160).
B.− MYTHOLOGIE
1. Gén. subst. masc. plur. Habitants d'un pays froid, obscur qu'Homère situait en Occident, près du séjour des morts. Pour Homère, le Rhin (...) était un des fleuves probables (...) de ce sombre pays des cimmériens (Hugo, Le Rhin,1842, p. 122).
[P. anal. de nature; en parlant d'une pers.] Je suis moi-même assez Cimmérien et j'aime nos brouillards et nos pluies (Alain, Propos,1932, p. 1069).
2. [En parlant d'un territoire, de l'obscurité, du froid] Propre à ce pays; qui présente des ressemblances avec ses caractéristiques. Dans les ténèbres et frimas cimmériens (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 169).
Prononc. : [simeʀjε ̃]. Étymol. et Hist. 1559 cymmerien (Amyot, Vies ds R. du XVIes., t. 9, pp. 71-72); 1732 ténèbres Cimmériennes (Trév.). Dér. avec suff. -ien* du rad. du lat. class. Cimmerii nom de peuple, du gr. Κ ι μ μ ε ́ ρ ι ο ι. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif

cimmérien \si.me.ʁjɛ̃\

  1. (Antiquité) Relatif aux Cimmériens, un peuple scythique habitant au nord, ou à la Cimmérie, leur territoire.
    • Bosphore cimmérien : Détroit qui conduisait de la mer Noire à la mer d’Azov.
      • À mi-chemin, se trouvait le royaume-client du Bosphore cimmérien dans l’actuelle Crimée. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 217)
    • Ténèbres cimmériennes : Nuit permanente que les Grecs plaçaient dans le pays des Cimmériens.

Forme d’adjectif

cimmérienne \si.me.ʁjɛn\

  1. Féminin singulier de cimmérien.

Forme d’adjectif

cimmérienne \si.me.ʁjɛn\

  1. Féminin singulier de cimmérien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CIMMÉRIEN (si-mmé-riin, riè-n') s. m.
  • 1Peuples mythologiques qu'Homère plaçait à l'Occident, et auprès desquels était le séjour des morts.

    Peuples scythiques qui habitaient vers le Bosphore cimmérien.

  • 2 Adj. Bosphore Cimmérien, nom, dans l'antiquité, du détroit qui conduit de la mer Noire à la mer d'Azow.

    Ténèbres cimmériennes, nuit permanente que les Grecs plaçaient dans le pays des Cimmériens. Je pardonnais aux Grecs d'avoir placé les ténèbres cimmériennes précisément vers le cinquantième degré, Voltaire, Lett. Bailly, 9 fév. 1776.

    Figurément, ténèbres cimmériennes, ténèbres profondes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cimmérien »

Κιμμέριοι.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Voir Cimmériens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cimmérien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cimmérien simerjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « cimmérien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cimmérien »

  • La cité de Zamboula est le théâtre de nombreuses et sombres légendes. Les voyageurs et les étrangers qui séjourneraient dans la demeure d’Aram Baksh disparaitraient… Malgré la mise en garde d’un compagnon, Conan décide de dormir chez ce mystérieux homme, tout en gardant son épée auprès de lui. Quand la nuit arrive, une ombre hostile se penche sur lui. Le cimmérien ne tarde pas à le refroidir, avant de s’aventurer dans les rues sombres… Là, il va venir en aide à une femme, capturée par d’étranges hommes, des cannibales aux dents pointues. Conan va alors comprendre et connaître le terrible et mystérieux complot d’enlèvements. La bande dessinée est très sombre, présentant un récit plein de mystères et de sorcellerie. Le barbare va donc tenter de sauver sa peau, celle d’une belle femme, tout en s’attaquant au sorcier qui veut s’emparer de la ville, déjouant ainsi les maléfices, l’hypnose, la sorcellerie… Le récit est captivant, plein de rebondissements, de combat, révélant, une fois de plus, la puissance du héros, sa force et sa ruse. Le dessin est très détaillé, offrant un trait assez fluide et dynamique, un univers sombre, passant par un choix de couleurs. , Conan le cimmérien – Les mangeurs d’hommes de Zamboula -
  • bien qu'il ne s'agisse pas du tout dernier endroit où l'on croise encore nos chers ancêtres (le Brésil, l'Égypte et la Mer Morte recelant encore de ceux ci), l'évocation de ce continent perdu durant longtemps à la cupidité dévastatrice des hommes, m'évoque un extrait du Tjukurpa ou "Temps du Rêve" des Anangus, gardiens du site sacré d'Uluru (bouclier du long sommeil), recoupant en d'innombrables points, l'épopée cimmérienne d'Atrahasis ("Plus haut des sages" plus connue des occidentaux sous le nom "d'Atlantis"). Blog Surf Prevention, Les surfeurs sont des écolos (épisode 2) : le surf tracté par jet-ski - Blog Surf Prevention
  • Prenons l’un de ses héros, Eugène, un garçon colérique et, par surcroît, fortement burné, avec son torse de lutteur forain couvert sobrement d’un marcel impeccable, qui met en relief ses pectoraux. Eugène ignore le dialogue raisonnable ou toute autre initiative « citoyenne » ; il réduit la négociation au strict minimum, c’est-à-dire au silence définitif de la partie adverse. En cela, il est un adepte de la rude morale cimmérienne, que Conan le barbare a résumée par une formule restée fameuse ; au maître des gladiateurs qui lui demande ce qu’il y a de mieux dans la vie, il répond : « Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi, et entendre les lamentations de leurs femmes. » Bref, il ne faut pas irriter Eugène. Il résout donc les conflits de diverses manières : par les poings, par les pieds, juché sur le pont d’un half-track, ou encore sur un char d’assaut. On l’imagine ensuite s’éloigner en fredonnant de sa voix trempée de rogomme l’air favori des grands irritables momentanément apaisés : « Happiness is a hot machine gun » (le bonheur, c’est une mitraillette encore chaude). Mais la violence d’Eugène n’est en rien réaliste. Elle se signale elle-même comme impossible à atteindre et même à mettre en œuvre. Seuls les censeurs à front de bœuf peuvent feindre d’être les dupes de cette infâme « féerie ». Cela dit, ses œuvres ne sont sans doute pas destinées à tous les publics. Causeur, Marsault, viril mais incorrect - Causeur

Traductions du mot « cimmérien »

Langue Traduction
Anglais cimmerian
Espagnol cimerio
Italien cimmerio
Allemand cimmerier
Portugais cimério
Source : Google Translate API

Cimmérien

Retour au sommaire ➦

Partager