La langue française

Chyme

Définitions du mot « chyme »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHYME, subst. masc.

PHYSIOL. Bouillie semi-liquide, de couleur grisâtre ou brunâtre, provenant de la digestion buccale et gastrique des aliments. Chyme gastrique. L'action de la bile sur le chyme alimentaire paroît être la plus essentielle de toutes ses fonctions et de celles du foie; c'est elle qui rend le chyme propre à donner du chyle (Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 4, 1805, p. 5).
Prononc. et Orth. : [ʃim]. [iˑ] mi-long ds Passy 1914. Pour l'initiale cf. chimère. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. xves. chime « suc d'un fruit » (Jardin de Santé, I, 118 ds Gdf. Compl.), attest. isolée; 1559 chyme « sorte de bouillie que produit la première élaboration des aliments dans l'estomac » (Jean Falcon, Notabilia supra Guidonem scripta, p. 96 ds Sigurs, p. 513). Empr. au b. lat. méd. Chymus « suc de l'estomac », IIIes. Serenus Sammonicus ds Gaff., empr. au gr. χ υ μ ο ́ ς « suc, humeur ». Fréq. abs. littér. : 6.
DÉR.
Chymification, subst. fém.,physiol., rare. Transformation de la masse alimentaire en chyme dans l'estomac. Seule transcr. ds Besch. 1845 et Littré : chi-mi-fi-ka-sion. 1reattest. 1811 (Hanin Méd.); dér. de chyme, suff. -ification (-ifier* et -tion*).

Wiktionnaire

Nom commun

chyme \ʃim\ masculin

  1. (Physiologie) Masse alimentaire élaborée par l’estomac.
    • Avant de procéder à l’analyse chimique, il est bon de faire un examen sommaire du chyme. — (Louis Bard, Précis des examens de laboratoire employés en clinique, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHYME. n. m.
T. de Physiologie. Masse alimentaire élaborée par l'estomac.

Littré (1872-1877)

CHYME (chi-m') s. m.
  • Terme de physiologie. Masse alimentaire élaborée par la digestion stomacale et descendant dans le duodénum et l'iléon pour fournir le chyle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHYME, s. m. (Anat. Physiolog.) suc animal qui est le même que celui qu’on appelle ordinairement chyle. Voyez Chyle.

Il y a cependant des auteurs qui distinguent entre le chyme & le chyle, & qui restreignent le mot chyme à signifier la masse de nourriture telle qu’elle est dans l’estomac, avant qu’elle soit assez attenuée & liquéfiée pour pouvoir franchir le pylore, passer dans le duodenum, & de là dans les veines lactées, pour s’y dissoudre davantage & s’y impregner du suc pancréatique ; après quoi elle commence à être dans l’état de chyle. D’autres prétendent tout le contraire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chyme »

Χυλὸς, suc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin chymus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chyme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chyme ʃim

Évolution historique de l’usage du mot « chyme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chyme »

  • Ce long conduit replié en zigzags comprend trois parties : le duodénum, le jéjunum et l’iléon, qui débouche sur le gros intestin. Avec ses 4 à 7 m de long, l’intestin grêle constitue la partie la plus longue du tube digestif et l’organe le plus long du corps. Sa muqueuse comporte de nombreux replis (les villosités), constitués de minuscules replis (les microvillosités). L’enjeu ? Maximiser la surface d’absorption des nutriments issus de notre alimentation. Au cours de son long voyage dans l’intestin grêle, notre chyme va presque totalement disparaître… , La digestion pour les nuls
  • -Mélanger les aliments (bien mastiqués bien sûr) avec les sécrétions gastriques pour former une espèce de pâte plus ou moins liquide appelée chyme. Wider, le magazine outdoor : accueil, Eviter les troubles digestifs à l'effort
  • Le saviez-vous? Chez l’humain, l’intestin mesure de 7 à 8 mètres. La surface de contact de la muqueuse intestinale avec le chyme (liquide) est de 300 à 400 m2, ce qui correspond à deux terrains de tennis. Radio-Canada.ca, Un mini-intestin créé en laboratoire | Radio-Canada.ca
  • L’estomac participe à la transformation des aliments pour que l’intestin grêle puisse en retirer les nutriments essentiels pour nourrir le corps. C’est également un réservoir. Selon les besoins du corps, le sphincter du pylore s’ouvre pour libérer une quantité de chyme (produit de la digestion des aliments) dans l’intestin grêle. FemininBio, Métamédecine : comprendre la cause psychologique de nos maladies - FemininBio

Traductions du mot « chyme »

Langue Traduction
Anglais chyme
Espagnol quimo
Italien chimo
Source : Google Translate API

Synonymes de « chyme »

Source : synonymes de chyme sur lebonsynonyme.fr

Chyme

Retour au sommaire ➦

Partager