La langue française

Chtimi, ch'timi

Définitions du mot « chtimi, ch'timi »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHTIMI, CH'TIMI, subst. masc.

Français du Nord; patois des Français du Nord.
« Hé lo! Hé lo! T'chais pas? Y a l'gars Chantosiau qui veut marier mi. − Qu'est-ce tu veux qu'ça m'foute? répond l'autre. − Hé lo! Hélo! 'coute'core... Avec eine femme veuve qu'a d'matériel plein l'cagna. » Par un bouton de la capote, le chtimi retient sa victime. Genevoix, La Boue,1921, p. 170.
Prononc. et Orth. : [ʃtimi]. La forme ch'timi offre l'avantage de suggérer la prononc. chuintante de ch (p. oppos. à des cas comme cht(h)onien ou ch note k). Au plur. les ch(')timis. Étymol. et Hist. Av. 1914 arg. milit. (d'apr. Esn. Poilu). Origine controversée : pour Esn. Poilu 1919 (hypothèse la plus vraisemblable) ch'timi serait constitué de la juxtaposition de mots du Nord : ch' « ce » [= le, d'apr. l'usage dans les parlers picards de remplacer l'art. le par ce prononcé che, cf. les gars de ch'nord], ti « toi », mi « moi »; pour Rob. Suppl. chtimi serait composé de ch'ti « chétif » [mais captivus ne paraît pas survivre en picard] et mi « moi »; pour Dauzat Ling. fr., p. 295, ce serait une expression picarde, proprement ch't'i mi « c'est-il moi? » qui n'est pas confirmée par ailleurs. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 201, 295.

CHTIMI, CH'TIMI, subst. masc.

Français du Nord; patois des Français du Nord.
« Hé lo! Hé lo! T'chais pas? Y a l'gars Chantosiau qui veut marier mi. − Qu'est-ce tu veux qu'ça m'foute? répond l'autre. − Hé lo! Hélo! 'coute'core... Avec eine femme veuve qu'a d'matériel plein l'cagna. » Par un bouton de la capote, le chtimi retient sa victime. Genevoix, La Boue,1921, p. 170.
Prononc. et Orth. : [ʃtimi]. La forme ch'timi offre l'avantage de suggérer la prononc. chuintante de ch (p. oppos. à des cas comme cht(h)onien ou ch note k). Au plur. les ch(')timis. Étymol. et Hist. Av. 1914 arg. milit. (d'apr. Esn. Poilu). Origine controversée : pour Esn. Poilu 1919 (hypothèse la plus vraisemblable) ch'timi serait constitué de la juxtaposition de mots du Nord : ch' « ce » [= le, d'apr. l'usage dans les parlers picards de remplacer l'art. le par ce prononcé che, cf. les gars de ch'nord], ti « toi », mi « moi »; pour Rob. Suppl. chtimi serait composé de ch'ti « chétif » [mais captivus ne paraît pas survivre en picard] et mi « moi »; pour Dauzat Ling. fr., p. 295, ce serait une expression picarde, proprement ch't'i mi « c'est-il moi? » qui n'est pas confirmée par ailleurs. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 201, 295.

Wiktionnaire

Adjectif

chtimi \ʃti.mi\

  1. (Familier) De la région Nord-Pas-de-Calais.
    • Je suis né en pays chtimi.

Nom commun

chtimi \ʃti.mi\ masculin

  1. (Familier) Parler roman autochtone du Nord-Pas-de-Calais, forme de picard.
    • « J’ai entendu tout ça dans mon enfance » se dira à peu près « J’ai intindu tout cha dins mi infance » en chtimi.
    • Dans la mine, même le directeur qui était du Midi comprenait le chtimi. — (Louis Lengrand, ‎Maria Craipeau, Louis Lengrand : mineur du Nord, 1974)

Nom commun

ch’timi \ʃti.mi\ masculin

  1. (Familier) Variante de chtimi.
    • Un détail acheva de me mettre à l’aise : le chef était Picard et le soldat un « boyau-rouge » du Pas-de-Calais tout comme moi. C’est donc en « ch’timi » que s’acheva notre première conversation. — (Émile Minart, Des prénoms sur des tombes : mémoires à leur mémoire, p.22, Pensée universelle, 1984)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « chtimi »

Du picard → voir chti
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chtimi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chtimi ktɛ̃i

Évolution historique de l’usage du mot « chtimi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chtimi »

  • Sans doute certains de ces mots ont disparu avec le temps. D'autres perdurent et font l'originalité de la région du Nord. Là où règne le chtimi, «patois des Français du Nord», précise le Trésor de la langue française. Mais d'où vient ce terme singulier? L'origine est incertaine. Le Figaro.fr, Parlez-vous le ch'ti ?
  • Le mot "chti " ou "chtimi ", aurait été inventé par des Poilus durant la Première guerre mondiale pour désigner leurs camarades originaires du Nord-Pas-de-Calais. Ce mot aurait été inventé à partir des mots "ch'est ti, ch'est mi" (c'est toi, c'est moi). Les Ch'tis désignent ainsi les habitants de la région Nord-Pas-de-Calais et le Ch'ti est le patois parlé par ces derniers, un dérivé du picard, "la langue d'oïl" parlée dans le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie ainsi que dans une partie de la Belgique. , Définition. D'où vient le terme "Ch'tis" ?
  • Moi ces sonorités m'évoquent surtout ces belles émissions dans lesquelles les cassoces tournent avec trois accents : sud-ouest, sud-est, et belgo-chtimi... C'est d'une sexytude torride, et d'une distinction signalée, effectivement... Le seul accent français correct et qui ne donne pas l'impression diffuse d'être face à une mauvaise pub pour l'huile d'olive Puget ou les pruneaux d'Agen, même si le mec te parle de Kant... C'est le "non-accent"... Et ça se sait depuis longtemps. Dans un "Guide des Convenances" de 1900, j'avais beaucoup aimé le conseil de surveiller attentivement les enfants quand ils sont confiés à des nurses, des gouvernantes et des domestiques affligés des accents de leur belles provinces, de crainte qu'ils n'apprennent à leur contact à prononcer le français de façon vicieuse... Le Point, L'accent toulousain est le plus sexy de France ! - Le Point
  • Je sui toujours surpris de lire chti ceci chti cela : alors que je ne connais pas une ville du nord où pas de calais user de cette appellation mais c'est tchiot qui est couramment employé pour un garçon et tchiote pour une fille : chti étant une réduction de chtimi : toi-moi Le Point, Un ch'ti morceau interprété par Dany Boon - Le Point
  • Au nord d'un axe Bordeaux-Clermont-Ferrand-Grenoble, les langues d’oïl (picard, chtimi, lorrain roman, normand, gallo de Bretagne, vendéen, bourbonnais...). Au sud, la langue d'oc (l’occitan et ses variétés : nissart, provençal, languedocien, rouergat, limousin, gascon...). Et aux bordures du pays, diverses langues, comme le flamand, le corse ou le franco-provençal. Sans compter le créole, en outre-mer. Franceinfo, Combien de Français parlent vraiment une langue régionale ?
  • Après avoir appris à dompter ses pouvoirs réfrigérants dans le premier épisode de ses aventures, elle coule des jours heureux avec sa sœur Anna et ses amis, Kristoff le bûcheron, Sven le renne, et Olaf le bonhomme de neige au léger accent chtimi (il est doublé par Dany Boon dans la version française). La Croix, « La Reine des neiges 2 » décongèle les fantômes du passé

Traductions du mot « chtimi »

Langue Traduction
Anglais person from northern france
Source : Google Translate API

Chtimi

Retour au sommaire ➦

Partager