La langue française

Christophore

Définitions du mot « christophore »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHRISTOPHORE, subst. masc.

Littér. [Pour désigner chaque chrétien et, plus spéc., Christophe Colomb] Celui qui porte le Christ :
1. ... nulle compétence, d'ailleurs − (...) pas plus que de charité, dans ces esprits de sacristie, manieurs d'éteignoirs, non les christophores qu'il leur faudrait être... Verlaine, Correspondance,Lettre à Emmanuel Signoret, t. 3, 1892, p. 324.
2. Il est, ce chrétien, lui aussi, et quoi qu'il fasse, un christophore, comme Colomb, mais un Christophore à tête de Méduse, un Christophore d'horreur, de hurlements, de bras tordus, et son Christ a été, à moitié chemin, annexé par les démons. Bloy, Journal,1904, p. 168.
Rem. Attesté comme n. propre seulement ds les dict. du xixeet du xxesiècle.
Étymol. et Hist. 1. 1866 « porteur du Christ » (Lar. 19e, p. 237b, s.v. Christophe); 1892, supra ex. 1; 2. 1895 (Bloy, Journal, p. 29 : le Christophore [...] Messager du Salut découvrant la Terre Nouvelle [l'Amérique]); 1929 (Claudel, Le Soulier de satin, p. 917). Adaptation du gr. Χ ρ ι σ τ ο φ ο ́ ρ ο ς anthropon. [Christophe], proprement « porteur du Christ », composé de Χ ρ ι σ τ ο ́ ς « Christ » et de -φ ο ́ ρ ο ς (élément suff. -phore*) avec allusion à la légende selon laquelle saint Christophe aurait transporté sur ses épaules le Christ-Enfant à travers un torrent. Dans 2, en outre, jeu de mot sur le nom de Christophe Colomb qui, traversant la mer, devait apporter le Salut [le Christ] aux Indiens d'Amérique. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

christophore \kʁis.tɔf.fɔʁ\ \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion) Qui porte le Christ
    • ... nulle compétence, d'ailleurs − (...) pas plus que de charité, dans ces esprits de sacristie, manieurs d'éteignoirs, non les christophores qu'il leur faudrait être... — (Paul Verlaine, Correspondance, tome 3, 1892)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « christophore »

(1866) Du latin Christophorus, dérivé du grec ancien Χριστόφορος, khristóphoros, composé de Χριστός, Khristós (« Christ ») et de φορός, phorós (« qui porte, qui transporte »), littéralement « qui porte le Christ ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « christophore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
christophore kristɔfɔr

Évolution historique de l’usage du mot « christophore »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « christophore »

  • Plus proche de nous : Saint-Christophe est un saint christophore : qui porte le Christ pour lui permettre de franchir un torrent. Jusqu’au Moyen-Âge, Saint-Christophe était représenté en cynocéphale : un homme avec une tête de chien (ce qui perturbait les gens). C’est l’ancêtre du loup-garou. Aujourd’hui, Saint-Christophe est le saint patron des taxis. D’emblée le chien a été perçu comme un intermédiaire.  France Inter, Le chien et le philosophe

Traductions du mot « christophore »

Langue Traduction
Anglais christophore
Espagnol christopher
Italien christophore
Allemand christophor
Chinois 克里斯托弗
Arabe كريستوفور
Portugais cristóforo
Russe christophore
Japonais クリストフォア
Basque christophore
Corse christofore
Source : Google Translate API

Christophore

Retour au sommaire ➦

Partager