La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « choquable »

Choquable

[ʃɔkabl]
Ecouter

Définitions de « choquable »

Choquable - Adjectif

  • Susceptible de recevoir un impact physique.

    Pour donner à la bille 2 une impulsion équivalente à la moitié de celle qu’a reçue la bille 1, il faut prendre le point de choc à la moitié de la partie choquable; [...]
    — Maurice Vignaux, Le Billard
  • Capable d'être offensé ou perturbé moralement.

    Je ne suis pas beaucoup choquable, et cependant je me trouvai choqué d’être si mal reçu, et m’en fus chez nous remiser ma carriole et m’informer de ma famille.
    — George Sand, Les Maîtres sonneurs
  • (En médecine) Qualifie les pathologies cardiaques pouvant être traitées par défibrillation électrique.

    La défibrillation correspond à l’application d’un choc électrique externe, [...]. La défibrillation est proposée pour les rythmes dits « choquables » (fibrillation ventriculaire ou tachycardie ventriculaire sans pouls) [...]. Elle n’a aucun intérêt et ne doit pas être réalisée si le rythme cardiaque est « non choquable » (asystolie, dissociation électromécanique).
    — Collège des Enseignants de médecine intensive-réanimation, Médecine Intensive

Étymologie de « choquable »

Dérivé en 1845 du mot français choquer avec le suffixe -able.

Usage du mot « choquable »

Évolution historique de l’usage du mot « choquable » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « choquable » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « choquable »

Citations contenant le mot « choquable »

  • Si le patient ne présente pas une telle « arythmie choquable », c’est plutôt mauvais signe, parce que le cœur est alors en état de défaillance avancée ou que l’origine de l’arrêt cardiaque vient d’une autre cause, comme la rupture d’anévrisme cérébral, une hémorragie interne, un traumatisme, un choc septique ou une embolie pulmonaire — des situations cliniques bien plus difficiles à surmonter qu’une arythmie.
    L’actualité — Bien vivre après un arrêt cardiaque | L’actualité
  • Si l’hypothermie thérapeutique modérée est actuellement recommandée pour améliorer les résultats neurologiques chez les adultes présentant un coma persistant après un arrêt cardiaque, l’utilisation de cette technique chez les patients présentant des rythmes non choquables (activité électrique asystolique ou sans pouls) faisait jusqu’à présent débat. Ces patients présentent le plus souvent un coma profond et avec un risque de décès secondaire et de séquelles très élevé.
    Caducee.net — Arrêt cardiaque non choquable : l’hypothermie fait ses preuves

Traductions du mot « choquable »

Langue Traduction
Anglais shockable
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.