La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « chicoutai »

Chicoutai

Variantes Singulier Pluriel
Féminin chicoutai chicoutais

Définitions de « chicoutai »

Wiktionnaire

Nom commun - français

chicoutai \ʃi.ku.te\ féminin

  1. (Botanique) (Canada) Synonyme de plaquebière.
    • Suprême d’oie et boulettes de viande avec sauce à la chicoutai, purée de panais au thé du Labrador, têtes de violon à l’ail des bois. — (« Les chefs », Radio Canada, émission du 1er août 2011)
    • Selon Bruno Duguay, de 10 % à 15 % des chicoutais québécoises sont cueillies. — (« Chicoutai : le super fruit de la Côte-Nord », Cyberpresse.ca, 18 août 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chicoutai »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chicoutai ʃikutɛ

Évolution historique de l’usage du mot « chicoutai »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chicoutai »

  • Et il ne faut pas oublier ajoute le producteur, que les fluctuations de température particulières de la Côte-Nord, donnent une saveur unique aux petits fruits comme le bleuet, la canneberge ou la chicoutai. Le Manic, Remise en culture des terres en friches nord-côtières - Le Manic
  • Aux îles de la Madeleine et en Acadie, Geneviève Massignon relève « plaquebières », « platebières » à Saint-Pierre et Miquelon et au Québec « chicoutée » (on écrit aussi chicoutai), mot montagnais signifiant « feu », sans doute à cause de la couleur rouge du fruit lorsqu’il n’est pas mûr. Les Anglais, on ne sait pas trop pourquoi, l’appellent « Bakeapple » et ailleurs, « Clouberry ». L'Heure de l'Est, Connaissez-vous la platebière? - L'Heure de l'Est
  • Tisane de chicoutai, confiture et coulis se retrouvent sur les tablettes de différents commerces de Baie-Johan-Beetz à Québec. En opération depuis 2004 au cœur du village de Rivière-au-Tonnerre, la Maison de la Chicoutai a connu sa meilleure année l’an dernier dans la saison touristique record en pleine pandémie. Ma Côte-Nord, La Maison de la Chicoutai est vendue, mais continue de vendre ses produits typiques de la Côte-Nord
  • Saumon fumé, homard, loup-marin, cerf, agrémentés de colorés petits fruits des tourbières, dont la fameuse chicoutai et les airelles acidulées, composaient des assiettes belles comme des paysages, pleines d’anecdotes. « Mon but, c’est d’évoquer des émotions, des souvenirs, comme ce plat où j’ai recréé l’image du jour où je rentrais de l’école, et qu’en marchant je cassais la glace sur les feuilles d’automne », raconte Sylvestre. Le Journal de Montréal, Gastronomie des Premières Nations à Montréal en lumière | JDM
  • Ce petit fruit du Nord porte les noms les plus divers, de mûre des marais à plaquebière, mais il reste connu au Québec sous l’appellation de chicoutai. La Presse, La chicoutai, une baie acidulée venue du Nord | La Presse
  • Un seul fruit pousse sur chaque plant de chicoutai. Radio-Canada.ca, La saison de cueillette de la chicoutai bat son plein en Basse-Côte-Nord | Radio-Canada.ca
  • Les premiers cueilleurs de la chicoutai étaient les Innus, qui l’ont nommée shekuteu, qui signifie feu en montagnais. La Terre de Chez Nous, La passion du cueilleur de chicoutai | La Terre de Chez Nous
  • (Tadoussac) La Côte-Nord est très certainement la championne des saveurs boréales : chicoutai, salicorne, livèche écossaise, champignon crâbe (sic), poivre des dunes… C’est aussi une région qui s’étend jusqu’à la mer, formidable garde-manger en soi. Et la découverte s’amorce à Tadoussac, sitôt débarqué du traversier. La Presse, Le Québec dans l’assiette | Haute-Côte-Nord gourmande | La Presse
  • Si vous êtes prêts à rouler plus de 1200 kilomètres vers l’est sur la 138 pour vous rendre à Natashquan, vous serez récompensé par un arrêt à la chocolaterie artisanale La Coqueline pour déguster un gelato maison aux saveurs des petits fruits de la région, comme le bleuet et l’airelle. Le sundae au caramel à la chicoutai est également un must pour goûter au petit fruit emblématique de la Côte-Nord. Le Devoir, Un tour du Québec en dix haltes glacées | Le Devoir

Chicoutai

Retour au sommaire ➦

Partager