La langue française

Champignonniste

Définitions du mot « champignonniste »

Wiktionnaire

Adjectif

champignonniste \ʃɑ̃.pi.ɲɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui cultive les champignons.
    • Il ignore, en autres, les fourmis champignonnistes qu'on appelait alors Coupeuses de feuilles, parce qu'on croyait qu'elles se bornaient à les découper pour en tapisser leurs galeries. — (Maurice Maeterlinck, La Vie des Fourmis, Paris : Bibliothèque Charpentier - Fasquelle Éditeurs, 1930, p.19)

Nom commun

champignonniste \ʃɑ̃.pi.ɲɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui cultive des champignons ou qui exploite une champignonnière.
    • Un champignonniste doit être considéré comme un jardinier ou cultivateur. — (Gazette des Tribunaux, 30 novembre 1871)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHAMPIGNONNISTE (chan-pi-gno-ni-st') s. m.
  • Celui qui cultive, exploite une champignonnière. Un champignonniste doit être considéré comme un jardinier ou cultivateur, Gaz. des Trib. 30 nov. 1871.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « champignonniste »

De champignon, avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « champignonniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
champignonniste ʃɑ̃piɲɔnist

Évolution historique de l’usage du mot « champignonniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « champignonniste »

  • Petit par la taille, grand par l’émotion. C’est toute la force de cet art floral originaire du Japon que propose Barbara Bouillon, dernière d’une longue lignée de fleuriste (un grand-père était champignonniste), installée depuis cet hiver au 19 de la rue Taisson. Kokedama, soit des fleurs en miniatures, se nourrissant d’un substrat de terreau, argile et débris préparé avec soins, recouvert, ensuite, d’une délicate mousse. Une création végétale sans pot, d’une fragilité apparente, pouvant vivre plusieurs années, de laquelle émane un parfum de mystère et de philosophie taoïste. midilibre.fr, Alès : le kokedama, un art floral au parfum de mystère flotte sur la ville - midilibre.fr
  • Alexandre dévoile peu à peu son enthousiasme pour ce métier où « il faut tout apprendre car il n’existe pas de formation pour être champignonniste en France ». Le jeune cultivateur s’est donc beaucoup documenté -livres, internet, témoignages-, avant de se lancer. Atout de poids, sa formation initiale était solide : un bac STAE techniques agricoles, un stage en laboratoire en biotechnologies végétales, un BTS d’analyses biologiques et biotechnologiques, une licence d’amélioration génétique des plantes, un stage à l’Inra, une licence de production et gestion de légumes bio… « J’ai choisi le champignon parce que j’adore en manger et parce que sa culture est très technique ». À l’écouter expliquer les multiples indicateurs de température, de ventilation, d’humidité, du compost ensemencé nécessaire à la croissance, nul doute que la réflexion, la rigueur et la minutie exigées le font vibrer au quotidien. Comme il le souhaitait. Le Telegramme, Le Télégramme - Morlaix - Agriculture. Alexandre Riou champignonniste
  • C’est un métier en voie de disparition mais un métier qu’il aime. Angel Moïoli, 58 ans, est champignonniste en carrière souterraine à Évecquemont (Yvelines). , Yvelines. Évecquemont : Angel Moïoli est l'un des derniers champignonnistes de la région | 78actu
  • Descendre 101 marches, arriver à une température d’environ 8 %, n’être éclairées pendant toute une journée de travail que par la lumière artificielle, être à l’humidité et dans les courants d’air… c’est le quotidien que viennent de choisir Angélique et Ludivine Coosemans, devenues champignonnistes, 20 mètres sous terre. Sous le nom de Champi-Meuse. , Edition Bar le Duc | Les champignons poussent en sous-sol
  • A Paris, tout à tendance à pousser comme les champignons. A l’exception des champignons de Paris eux-mêmes. Leur culture, démarrée il y a deux siècles dans les entrailles de la capitale (sous la colline de Chaillot entre autres) et dans les carrières alentours, s’est aujourd’hui délocalisée en Chine, aux Pays-Bas ou en Pologne. Résultat, les champignonnistes ne sont plus qu’une poignée en région parisienne. S’ils frôlaient les 300 dans les années 1880 et demeuraient encore une centaine il y a 50 ans, leur nombre est tombé aujourd’hui à moins d’une dizaine. Repoussés au-delà des frontières du périph’, on les trouve notamment du côté d’Evecquemont (78) et de Méry-sur-Oise (Val-d’Oise), deux champignonnières qui pratiquent la vente directe.  Enlarge your Paris, A la rencontre des hommes des cavernes du Grand Paris

Images d'illustration du mot « champignonniste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « champignonniste »

Langue Traduction
Anglais mushroom grower
Source : Google Translate API

Synonymes de « champignonniste »

Source : synonymes de champignonniste sur lebonsynonyme.fr

Champignonniste

Retour au sommaire ➦

Partager