La langue française

Chaldaïque

Définitions du mot « chaldaïque »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHALDAÏQUE, adj.

Qui appartient aux Chaldéens. Synon. chaldéen.Art chaldaïque; paraphrase chaldaïque; langue chaldaïque ou absol. le chaldaïque.
Prononc. et Orth. Dernière transcr. ds Littré : kal-da-ï-k'. Ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1488 caldeique (Mer des hystoires, t. II, fo30dds Gdf. Compl.); 1532 caldaicque (Rabelais, Pantagruel, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 255); répertorié avec la vedette chaldaïque dep. Trév. 1732. Empr. au lat. chaldaicus (chaldeicus) « des Chaldéens », dér. de Chaldaei nom d'un peuple de Mésopotamie. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Adjectif

chaldaïque \kal.da.ik\ masculin et féminin identiques

  1. (Antiquité) (Géographie) (Linguistique) Synonyme de chaldéen.
    • Il fabriqua, en 1621, des poinçons pour former des caractères hébreux, chaldaïques, syriaques, arabes, grecs et allemands, et pour les lettres fleuries, les notes de musique, les vignettes et les fleurons, et rendit public, durant cette année, un cahier d'épreuves de ces caractères, qu'il avait gravés. — (« JANNON (Jean) », dans Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, par Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Paris, 1830, vol. 2, p. 56)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHALDAÏQUE (kal-da-ï-k') adj.
  • Qui appartient aux Chaldéens, ancien peuple de la Babylonie. La langue chaldaïque. Les juifs apprirent la langue chaldaïque fort approchante de la leur, Bossuet, Hist. I, 8.

    S. m. Le chaldaïque, la langue chaldaïque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaldaïque »

Voy. CHALDÉEN.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1732) [1]. Du latin Chaldaicus. → voir Chaldée et -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaldaïque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaldaïque ʃaldaik

Évolution historique de l’usage du mot « chaldaïque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaldaïque »

  • Tout cela parce que l’on ne veut plus admettre depuis Constantin que Jésus parlait l’araméen de l’empire parthe et non un petit dialecte syro-chaldaïque comme dit Renan. Or on sait maintenant que l’araméen d’empire est aussi stable sinon plus que l’hébreu ; il est encore parlé par un million de locuteurs, a moins évolué que le français de Rabelais et au premier siècle fut compris dans toute l’Eurasie commerçante et dialoguante (dix fois plus que le grec d’Athènes). Quant à l’hébreu, il dérive de l’araméen d’Abraham, a évolué en Égypte et Palestine, était bien établi sous David et Salomon en -1000 mais s’est perdu au retour de Babylone (cf. Néhémie 8, 1-13) au profit de l’araméen parlé/écrit à Babylone. Or depuis Cyrus, la diaspora juive, et l’araméen qu’elle utilise exclusivement, a cru du Bosphore à l’Indus pour atteindre au premier siècle l’Espagne en remplaçant le phénicien et jusqu’en Chine (où la belle sœur et la garde de l’empereur parlaient araméen avec Thomas…). Tous les princes de l’empire parthe et beaucoup ailleurs parlent au premier siècle l’araméen d’empire, langue des grands contrats commerciaux et de la diplomatie, et Jésus, comme ses princes parents, parlent cette belle langue qui est celle de l’empire parthe même s’ils ne règnent pas. Or nous avons les textes des Évangiles en cette belle langue que parlait Jésus. Depuis probablement 66-67, avant la destruction de Jérusalem en 70, des textes de référence des quatre évangiles furent copiés par sécurité pour être déposés et servir de référence à Ninive (Mossoul) et nous avons des copies, certes postérieures aux persécutions sassanides, mais dont certaines avec un colophon (attestation d’origine marquée sur les premières pages) notant que leur copie avaient été faite sur le premier texte rapporté à Ninive par un des 72 disciples. Alors pourquoi ne pas prendre ce texte comme référence ou même un texte latin vetus latina corrigé de ce que l’on sait aujourd’hui être ses petites erreurs par rapport à ce texte araméen ? Est-ce tout simplement parce que l’on a voulu être gentil avec nos amis protestants ? Eux se sont répandus partout disant qu’ils connaissaient la Bible mieux que personne ; ce qui est faux bien sûr parce que tout moine bénédictin ou cistercien voire dominicain ou franciscain en continuelle méditation du texte latin passe énormément plus d’heure à comprendre, méditer et prier la Bible que le plus savant pasteur (j’en ai eu l’expérience)... mais les moines sont humbles… Le Rouge & le Noir, Les Évangiles, de l'oral à l'écrit. Entretien avec Pierre Perrier | Le R&N
  • Et pourtant. L’imprimerie permit à une civilisation de s’accomplir en retrouvant ses racines, et ce tout en s’ouvrant sur l’extérieur. Vous souvenez-vous de ces mots de Rabelais ? Gargantua envoie une lettre à Pantagruel, son fils, un véritable manifeste humaniste : « Maintenant », écrit-il, « toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées : grecque, sans laquelle c’est honte qu’une personne se die savant ; hébraïque, chaldaïque, latine. » Plus loin, Pantagruel est aussi exhorté à lire les Arabes comme les Grecs et les Latins, les ouvrages de médecine comme les œuvres de théologie ou de philosophie, les « talmudistes et cabbalistes » comme le Nouveau Testament, afin d’acquérir « parfaite connaissance de l’autre monde, qui est l’homme ». La Règle du Jeu, David Isaac Haziza, Un abîme de science - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « chaldaïque »

Langue Traduction
Anglais chaldaic
Italien chaldaic
Source : Google Translate API

Chaldaïque

Retour au sommaire ➦

Partager