La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « censive »

Censive

Définitions de « censive »

Trésor de la Langue Française informatisé

CENSIVE, subst. fém.

MOY. ÂGE. Terre concédée moyennant un cens annuel payé au seigneur. Des évêques, des chanoines, des abbés possédaient donc des fiefs ou des censives en vertu de leurs fonctions ecclésiastiques (Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution,1856, p. 94).
P. ext. Redevance annuelle en argent ou en nature payée pour une terre. Synon. cens(cf. Hugo, Napoléon le Petit, 1852, p. 137).
Prononc. et Orth. : [sɑ ̃si:v]. Ds Ac. 1694-1878. Fér. Crit. t. 1 1787 propose d'écrire censîve. Étymol. et Hist. 1. Ca 1260 « terre assujettie au cens » (Livre de jostice, 83 ds DG); 2. 1378 « cens payé pour une terre ou une maison » (Trésor des chartes du comté de Rethel, 257, 27 ds W. Runkewitz, Der Wortschatz der Grafschaft Rethel in Beziehung zur modernen Mundart, p. 120) attest. isolée; 1611 « id. » (Cotgr., s.v. censive et s.v. cens). Empr. au lat. médiév. censiva [terra] attesté dep. le xiies. au sens de « tenure à cens » (Actes Phil.-Aug., no. 102, I, p. 126 ds Nierm., s.v.) et au sens 2 (Marchegay, o. c., III, p. 101, no. 145, ibid.), de l'adj. censivus, -a, -um « donné à cens » (attesté dep. le xies., Audouin, Rec. de Poitiers, I, p. 18, ibid.) dér. de census (v. cens). Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun - français

censive \sɑ̃.siv\ féminin

  1. (Histoire) Étendue d’un fief.
    • Lorsque la censive et l’héritage qui en relève, ont été l’un et l’autre acquis durant la communauté des deux conjoints par mariage, […] — (Robert Joseph Pothier, Introduction au titre des fiefs, 1861)
  2. (Histoire) Redevance due à un seigneur féodal.
    • Procès entre le chapitre de Mende, les habitants de Vimenet et d'Orbanbac et le collège de Rodez, pour raison de la censive, champarts et autres droits dus audit collège par les habitants susdits. — (« Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790 - Aveyron »)
  3. (Histoire) Terre concédée contre la redevance d’un cens annuel au seigneur censier.
    • Cette formalité à laquelle le preneur devait tenir afin d’être à même de repousser les troubles qui pouvaient survenir comme possesseur civil et pour user de l’action en complainte, était considérée comme tellement importante que lors de la cession d’une censive le vendeur demandait au propriétaire de le désensaisiner, et l’acheteur, au contraire, de l’ensaisiner. — (Joseph Lefort, Histoire des contrats de location perpétuelle ou à longue durée, Ernest Thorin éditeur, 1875)
Note : Ce terme se retrouve dans des toponymes de lieux-dits : La Censive
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CENSIVE (san-si-v') s. f.

Terme de jurisprudence féodale.

  • 1L'étendue des terres d'un fief qui devaient des cens. Il était dans la censive d'un tel. Si j'achetais une toise de terrain dans la censive de monseigneur l'abbé, je deviendrais serf de monseigneur, et tout mon bien lui appartiendrait, fût-il situé à Pondichéry, Voltaire, Lett. Dupont, 23 févr. 1776.
  • 2Terre possédée sous la condition d'un cens, primitivement par des vilains, des roturiers. Certaines terres furent données en fief, d'autres en censives.
  • 3Redevance en argent ou en denrées que certains biens devaient au seigneur dont ils relevaient. Le laboureur cultivant pour soi seul, sans ferme ni censive, Courier, I, 322.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tybaut tient vignes, trois arpenz, qui sont en tel leu, en tel censsive, Liv. des mét. 127. Et tout ainsi que comme noz disons des censix, disons noz de toz heritages tenus en vilenage, Beaumanoir, XIX, 24. Car autrement porroient avoir moult d'anui li segneur de qui les censives sunt tenues, Beaumanoir, XLV, 24. L'en doit semondre de chetel, segont la loi, et de heritages et de censives, à huit jorz, et de fiez, à quinze jors, Liv. de just. 83.

XVIe s. Pour les hommaiges, fiefs, denrées de censives, et tous les aultres droits seigneuriaux, Carloix, IV, 31.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CENSIVE, s. f. (Jurisprud.) est l’étendue du fief d’un seigneur censier, c’est-à-dire, à qui il est dû un cens ou redevance fonciere par les propriétaires qui possedent des terres dans l’étendue de son fief. C’est aussi le droit même de percevoir le cens.

L’origine des censives est aussi ancienne que celle des fiefs. Les seigneurs qui avoient une trop grande étendue de domaine, en donnoient une partie en fief, à la charge du service militaire ; & une autre partie à cens, avec amende faute de payer le cens au jour de l’échéance. Voyez Cens. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « censive »

Bas-lat. censiva, de census, cens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de cens, avec le suffixe -ive.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « censive »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
censive sɑ̃siv

Évolution historique de l’usage du mot « censive »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « censive »

  • Avant la Révolution et le rattachement de Pradelles à la Haute-Loire, en 1790, le Gévaudan, le Velay et le Vivarais disposaient d’un petit parlement possédant les mêmes compétences que le conseil départemental actuel. Les Pradelains s’acquittaient du paiement de la dîme pour le prieur de Langogne, de la taille pour le roi récoltée par le receveur, et de la censive pour le seigneur local, récoltée par le fermier de la Seigneurerie. midilibre.fr, Vincent Minaire a mis quatre ans pour écrire "Fenêtre sur Pradelles" - midilibre.fr

Traductions du mot « censive »

Langue Traduction
Anglais censive
Italien censive
Source : Google Translate API

Synonymes de « censive »

Source : synonymes de censive sur lebonsynonyme.fr

Censive

Retour au sommaire ➦

Partager