La langue française

Cellulolytique

Sommaire

  • Phonétique de « cellulolytique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cellulolytique »
  • Citations contenant le mot « cellulolytique »
  • Traductions du mot « cellulolytique »

Phonétique du mot « cellulolytique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cellulolytique sɛlylɔlitik

Évolution historique de l’usage du mot « cellulolytique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cellulolytique »

  • « C’est une culture intéressante, car on la sème et on la récolte, sans intrant », relèvent les associés. « Le dernier méteil a été semé en décembre, derrière les betteraves, récoltées en 3 fois. » Du méteil grain, quant à lui, sert à l’élaboration de l’aliment de production avec 1,5 kg de correcteur azoté tanné, distribué au robot, et est donné aux génisses de 0 à 6 mois. Quant aux prairies de fauche, elles ont presque été multipliées par trois. « C’est un fourrage équilibré qui, fauché tôt, est aussi riche en sucres, ce qui assure son appétence, et en cellulose digestible pour stimuler la flore cellulolytique », relève Antoine Berthelot, technicien NPRL qui assure le suivi de l’exploitation. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Vers l'autonomie fourragère et financière | Journal Paysan Breton
  • Car les concentrés favorisent une flore amylolytique, au détriment de la flore cellulolytique : la vache dégrade moins bien les fourrages et valorise moins la ration. Sur les fermes en système herbager ayant encore du maïs dans la ration, la moyenne est autour de 120 g/L. En tout herbe, il est possible de descendre à 100 g/L. Et la nature des concentrés diffère : en système maïs, il faut corriger la faible teneur azotée du fourrage ; en système herbager, on cherche un concentré qui apporte de l’énergie. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le pâturage d'hiver, une opportunité à ne pas laisser filer | Journal Paysan Breton
  • Tout d’abord, il est nécessaire d’apporter 3 kg MS d’un fourrage complémentaire, ayant une dNDF supérieure à celle du maïs, dans l’idéal supérieure à 60 %. Ensuite, l’apport de levures vivantes dans la ration via Adovilevures va permettre de stimuler la flore cellulolytique du rumen, mieux digérer la fibre et donc améliorer l’efficacité alimentaire. De plus, les correcteurs azotés Adelia contiennent des adjuvants permettant de booster la flore du rumen (particulièrement Adelia Boost, bien adapté à ces maïs), et donc d’augmenter la digestion de la cellulose et la synthèse de protéines microbiennes. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Maïs : une fibre moins digestible pénalisante | Journal Paysan Breton

Traductions du mot « cellulolytique »

Langue Traduction
Anglais cellulolytic
Allemand cellulolytische
Source : Google Translate API
Partager