La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cellule souche »

Cellule souche

Définitions de « cellule souche »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

cellule souche \se.lyl suʃ\ féminin

  1. (Biologie cellulaire, Histologie) Cellule animale ou humaine qui possède les capacités de prolifération, d’autorenouvellement et de différenciation, et qui est à l’origine de lignées cellulaires différenciées.
    • Dans une tribune publiée par « Le Monde » (31/3), ces râleurs se plaignent de cette très pieuse fondation, soutenue par le Vatican, qui ne cesse de leur mettre des bâtons dans les roues chaque fois qu’ils veulent lancer des recherches sur les cellules souches embryonnaires. — (H. L., Un embryon de résistance, Le Canard enchaîné, 5 avril 2017, page 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

France Terme

Cellule animale ou humaine qui possède les capacités de prolifération, d'autorenouvellement et de différenciation, et qui est à l'origine de lignées cellulaires différenciées.

Notes : Les cellules souches comprennent plusieurs types de cellules, dont la localisation et le devenir diffèrent.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « cellule souche »

De cellule (au sens de la biologie) et souche « chose depuis laquelle toute chose peut renaitre ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cellule souche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cellule souche selyl suʃ

Évolution historique de l’usage du mot « cellule souche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cellule souche »

  • Plusieurs appels à l’aide ont été lancés pour lui sauver la vie, mais aucune cellule souche compatible n’a encore été trouvée même si 700 personnes ont récemment contacté Héma-Québec.  TVA Nouvelles, La petite Minh attend toujours un donneur de cellules souches | TVA Nouvelles
  • « Nous avons analysé les changements que subissent les cellules de la peau pour changer leur identité et devenir l’un des deux premiers types de cellules souches. Nous avons examiné les changements dans l’expression génique de la cellule de la peau, dans l’accessibilité et l’activité de l’ADN dans le noyau de la changer les cellules de la peau et dans les marqueurs épigénétiques (c’est-à-dire les marques qui décorent l’ADN et responsables de l’expression des gènes). Tout cela est essentiel lorsqu’on essaie de convertir une cellule de la peau en une cellule souche embryonnaire ou placentaire artificielle », a expliqué Buganim. Actualité Houssenia Writing, Des scientifiques découvrent un plan primitif pour la création de cellules embryonnaires - Actualités Génétique
  • On peut imaginer qu’on prendrait une cellule de la peau, qu’on la transformerait en cellule souche, puis en motoneurones chez un patient donné. Et chez ce patient, on testerait l'effet de différents médicaments pour choisir celui qui est le plus efficace. France Culture, Maladie de Charcot : des avancées grâce à la thérapie génique
  • La cellule souche des ACT s’est réunie au domicile de la présidente. Une réunion qui a permis de faire un point très positif sur les actions menées à bien, malgré la crise sanitaire, et sur les actions à venir. ladepeche.fr, Preixan : réunion Ateliers citoyens de transition - ladepeche.fr
  • Au total dans les quatre dernières années, elle a reçu neuf chimiothérapies, en plus de traitements d’immunothérapie et d’une greffe de cellule souche. Cette dernière consiste à trier les cellules après une prise de sang pour ne réinjecter que les bonnes, afin qu’elles s’attaquent aux cellules cancéreuses.  Le Journal de Montréal, Dernier espoir contre son cancer agressif: elle a moins de deux mois pour assembler 325 000 $ | JDM
  • Pour que l'interaction fonctionne, les récepteurs de glucocorticoïdes induisent la production de la protéine TGF-beta3 au sein du lymphocyte T. C'est elle qui active ensuite la cellule souche et la pousse à se transformer en un nouveau follicule pileux, permettant à de nouveaux cheveux de pousser. Ce mécanisme, bien distinct des autres fonctions immunitaires, ne dépend pas de l'action des lymphocytes T sur le système immunitaire. En temps normal, les lymphocytes T ne produisent pas de TGF-bêta3. Ce mécanisme ne se déclenche que dans les tissus musculaires ou cardiaques abîmés. Pour aller plus loin, l'équipe veut maintenant étudier plus en détails la fonction régénératrice des lymphocytes T régulateurs. Leur nouveau projet consiste à les isoler dans des tissus lésés afin d'observer les niveaux de TGF-bêta3, ainsi que d'autres facteurs de croissance. Sciences et Avenir, Pelade : certains lymphocytes permettent la repousse du cheveu - Sciences et Avenir
  • Une cellule souche est une cellule indifférenciée, cela veut dire que cette cellule est capable de créer d'autres cellules. On les trouve dans l'embryon, le fœtus et chez l'adulte dans la moëlle osseuse située dans les os plats, comme le sternum et le bassin. La niche hématopoïétique est l'endroit où sont stockées les cellules qui permettent de fabriquer les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Les globules rouges vivent 120 jours, les plaquettes 10 jours et les globules blancs 48 heures. En se renouvelant, ces cellules permettent la vie. ici, par France Bleu et France 3, A quoi servent les cellules souches ?
  • En lisant ce qui précède, on peut se demander comment les cellules souches, dans un tissu précis (muscle, os, organe, etc.), font pour savoir exactement quel type de cellules produire. En fait, ce sont des programmations qui permettent aux cellules souches de se spécialiser pour œuvrer dans les différentes parties de notre corps. Par exemple, lorsqu’une cellule souche multipotente élit domicile dans un tissu neuronal, elle active les programmes de cellules neuronales et se spécialise dans la création de ce type précis de cellules. En outre, la capacité à comprendre leur environnement extracellulaire aide les cellules souches à bien remplir leurs fonctions de régénération cellulaire et les empêche de concevoir des cellules osseuses au beau milieu de votre cerveau, par exemple! Il est impressionnant de s’imaginer qu’une cellule dont la taille ne dépasse pas 15 millièmes de millimètres (15 µm) soit dotée d’une aussi grande intelligence! Université de Sherbrooke, Contrer la pénurie de cellules souches en santé - Actualités - Université de Sherbrooke

Vidéos relatives au mot « cellule souche »

Cellule souche

Retour au sommaire ➦

Partager