La langue française

Célestin, célestine

Définitions du mot « célestin, célestine »

Trésor de la Langue Française informatisé

CÉLESTIN, INE, subst. et adj.

A.− Emploi subst. Moine d'un ancien ordre religieux rattaché à l'ordre de saint Benoît. Trop de moines aussi, de célestins, de carmes (Coppée, La Guerre de Cent ans,t. 1, 1878, p. 241).
B.− Emploi adj. Qui appartient à l'ordre des célestins. Moine, père célestin. Il avait une dévotion particulière pour l'ordre des religieux célestins (Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 2, 1824, p. 429).
Loc. adv. À la célestine. À la manière des célestins. Des religieux vêtus à la célestine (Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.).Omelette à la célestine. ,,Omelette très épaisse`` (Lar. 20e).
Prononc. et Orth. : [selεstε ̃], fém. [-in]. Ds Ac. 1835-1878. Étymol. et Hist. 1. Subst. [av. 1434 lat. eccl. caelestinus « religieux de l'ordre des Célestins » (J. Gerson, Epistola ad B. P. Anselmum, caelestinum d'apr. Théol. cath., s.v. Célestins)]; 1552 célestin (J. Girard, Livre de Claude, célestin, des choses merveilleuses de nature, ibid.); p. ext. 1680 « personnage impertinent et sot » (Rich.); 2. adj. 1547 « des célestins » (J. Bouchet, Epistres morales du Traverseur, I, 2 ds Hug. : reigle celestine). Nom donné aux moines de cette congrégation, fondée ca 1250 en Italie par Pierre Angelero, à cause du nom de Célestin V que prit leur fondateur quand il fut élu pape en 1294 (v. U. Chevallier, Bio-bibliographie, et Théol. cath., loc. cit.). Fréq. abs. littér. : 30.

Wiktionnaire

Nom commun

célestin \se.lɛs.tɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : célestine)

  1. (Religion) Moine de l’ordre de saint Benoît.
    • Le couvent des célestins.
    • Le célestin, son cousin, lui écrivit de revenir. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • (En apposition) Mais nous trouvons annexées au même dossier les observations suivantes, écrites par son cousin, le moine célestin Goussencourt. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)

Adjectif 1

célestin \se.lɛs.tɛ̃\

  1. Relatif à Celle-Lévescault, commune française située dans le département de la Vienne.

Adjectif 2

célestin \se.lɛs.tɛ̃\

  1. Céleste.

Nom commun 1

célestine \se.lɛs.tin\ féminin (pour un homme on dit : célestin)

  1. (Religion) Religieuse de l’ordre de Saint-Benoît.

Nom commun 2

célestine \se.lɛs.tin\ féminin

  1. (Minéralogie) Minéral composé de sulfate naturel de strontium de formule SrSO4.
    • La galène et la pyrite se présentent aussi en fines veinules d’une puissance de l’ordre du millimètre et qui recoupent la célestine. — (Géologie des gîtes minéraux marocains : Substances métalliques et non-métalliques associées, 1980)

Forme d’adjectif

célestine \se.lɛs.tin\

  1. Féminin singulier de célestin.

Nom commun 1

célestine \se.lɛs.tin\ féminin (pour un homme on dit : célestin)

  1. (Religion) Religieuse de l’ordre de Saint-Benoît.

Nom commun 2

célestine \se.lɛs.tin\ féminin

  1. (Minéralogie) Minéral composé de sulfate naturel de strontium de formule SrSO4.
    • La galène et la pyrite se présentent aussi en fines veinules d’une puissance de l’ordre du millimètre et qui recoupent la célestine. — (Géologie des gîtes minéraux marocains : Substances métalliques et non-métalliques associées, 1980)

Forme d’adjectif

célestine \se.lɛs.tin\

  1. Féminin singulier de célestin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CÉLESTIN (sé-lè-stin) s. m.
  • Ordre religieux institué vers l'an 1254 par Pierre de Moron, depuis pape sous le nom de Célestin V. Les célestins suivent la règle de St-Benoît avec les constitutions de l'instituteur. Quoi, dit-elle d'un ton qui fit trembler les vitres, J'aurai pu jusqu'ici brouiller tous les chapitres, Diviser cordeliers, carmes et célestins, Boileau, Lutr. I.

    Voilà un plaisant célestin, locution vieillie qui se disait d'un homme divertissant ou ridicule, et qui provenait, dit Richelet, d'une certaine redevance dont, à Rouen, les célestins étaient exempts, à condition qu'un frère célestin marcherait en tête des charrettes chargées de vin, et sauterait d'un air gai en passant auprès de la maison du gouverneur de la ville.

    Omelette à la célestine, omelette à la manière des célestins, omelette très épaisse et succulente. Vieux.

    Épinards à la célestine ou à la religieuse, épinards qu'on a réchauffés plusieurs jours de suite et qui sont en effet bien plus savoureux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « célestin »

Coelestinus, nom propre, dérivé de coelum, ciel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De Célestin, parce que l'ordre religieux est fondé, en 1254, par Pierre de Moron, devenu pape sous le nom de Célestin V.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « célestin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
célestin selɛstɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « célestin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « célestin »

  • Par temps de fortes chaleurs estivales, c’est l’un des endroits en Gironde où l’on est sûr de trouver de la fraîcheur. La grotte célestine de Rauzan, située sous la ville du même nom, rouvre ses portes ce lundi 13 juillet. SudOuest.fr, Gironde : la grotte célestine de Rauzan rouvre ses portes ce lundi 13 juillet

Images d'illustration du mot « célestin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « célestin »

Langue Traduction
Anglais celestine
Espagnol celestino
Italien celestino
Allemand célestin
Portugais celestino
Source : Google Translate API

Célestin

Retour au sommaire ➦

Partager