La langue française

Cédrière

Définitions du mot « cédrière »

Wiktionnaire

Nom commun

cédrière \se.dʁi.jɛʁ\ féminin

  1. (Québec) (Biogéographie) (Écologie) (Foresterie) Plantation de cèdres (Thuja sp.).
    • Les cédrières fournissent un bois odorant et qui ne pourrit pas.
    • Dans le roman que je suis en train d’écrire, deux de mes personnages, à un moment donné, entrent dans une cédrière. — (Gabrielle Poulin, La vie l’écriture: mémoires littéraires, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cédrière »

De cèdre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cédrière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cédrière sedrjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « cédrière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cédrière »

  • Considérée en partie écosystème forestier exceptionnel (EFE) depuis 2002, la forêt ancienne du Ruisseau-Hamon consiste en une cédrière vieille de 300 ans. Située en terre publique, elle demeure à ce jour intouchée par la main de l’homme, en plus de n’avoir jamais été victime de feux de forêt ou d’épidémies. Journal Le Placoteux, Saint-Marcel : Des sentiers pédestres dans une forêt préservée depuis 300 ans - Journal Le Placoteux
  • De l’étang, le sentier de poussière de roche mène ensuite vers l’unique et exceptionnelle cédrière. Il s’agit d’une rareté régionale. Les conifères forment un petit ilot, où il fait bon de se réfugier à l’ombre. La ville y a installé une table à pique-nique. Les cèdres, qui ont environ 40 ans, servent d’abris aux oiseaux et aux mammifères. Le Canada Français, Un nouveau milieu naturel qu'il vous faut découvrir - Le Canada Français
  • Pour les passionnés du lieu, sous la supervision de la corporation de développement local de Saint-Léandre (CDLSL), leurs dix ans d’engagement en faveur de la biodiversité auront été couronnés par l’ouverture, cet été, d’un nouveau sentier libre d’accès plongé dans une cédrière, agrémenté de deux panneaux d’interprétation, sur la loutre de rivière et les milieux humides temporaires. Il débouche sur la fierté de Gérald Tremblay, président de la CDLSL, une passerelle suspendue d’environ 18 mètres, offrant un point de vue imprenable sur une chute d’eau et un canyon sinueux, encastré dans des falaises de grès. Installée à l’automne dernier par Romain Barachko, spécialisé dans le développement de parcours d’arbres en arbres, elle permet d’offrir une nouvelle boucle aux visiteurs et de donner accès à un sentier inédit recouvert de mousse, auquel le ballottement de la rivière qu’il longe apporte une qualité de quiétude inégalée.    , Des amoureux de la nature ont agrandi les sentiers de la grotte des fées, joyaux de Saint-Léandre
  • À propos du parc du Mont-Bellevue et de la future réserve naturelleSitué en plein cœur de la Ville de Sherbrooke et adjacent au Campus principal, le parc du Mont-Bellevue est un parc naturel de quelque 200 hectares, le plus grand îlot forestier en zone urbaine à Sherbrooke. Sur le plan écologique, le parc se distingue par la diversité des communautés végétales (cédrière, érablière à sucre, forêts mixtes, prucheraie) et ses milieux humides et hydriques. L’objectif de protéger à long terme ce parc comprend autant le maintien, voire l’amélioration des caractéristiques naturelles de ce lieu que sa mise en valeur auprès des usagers (accessibilité et qualité de l’expérience). Le 10 juin 2019, la Ville et l’Université ont déposé leur demande de reconnaissance à titre de réserve naturelle auprès du ministère afin de protéger ce joyau naturel. Cette démarche, qui doit bien sûr s’inscrire dans les objectifs gouvernementaux en matière de conservation, s’appuie largement sur la volonté des propriétaires qui fixent leurs propres objectifs de conservation et balisent les usages qu’ils souhaitent permettre sur la propriété. Ce statut engage les propriétaires, au plan légal, à se conformer à leurs propres engagements sur le long terme. L’Université de Sherbrooke souhaite mettre en valeur ce territoire à des fins d’enseignement et de recherche en développant le concept d’écosystème école. Le parc du Mont-Bellevue est un terrain d’enseignement et de recherche prisé par bon nombre d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs pour des travaux académiques ponctuels ou dans le cadre d’activités pédagogiques régulières. Université de Sherbrooke, La concertation des usagères et usagers permet de franchir une étape ... - Actualités - Université de Sherbrooke
  • « Je suis né en Gaspésie, j’ai grandi au bord de la mer. On jouait avec les morceaux de bois flotté autant qu’on s’amusait dans les paysages féeriques de la cédrière qui se trouvait derrière la maison. Je me souviens que, déjà tout petit, je sculptais des flèches dans les petits rondins. » La Tribune, Gilles McInnis : le feu de tout bois | Arts | La Tribune - Sherbrooke

Traductions du mot « cédrière »

Langue Traduction
Anglais cedar grove
Source : Google Translate API

Cédrière

Retour au sommaire ➦

Partager