La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « catraca »

Catraca

Définitions de « catraca »

Wiktionnaire

Nom commun - français

catraca \ka.tʁa.ka\ masculin

  1. (Ornithologie) (Désuet) Ancien nom vernaculaire (XVIIIème siècle) de l'ortalide, genre d'oiseaux galliformes des forêts néotropicales et de la famille des cracidés.
    • CATRACA, Hist. Nat. Zoologie, oiseau de l'Amérique , très - commun surtout dans les petites isles désertes du golfe du Mexique. Il est de la grosseur d'une poule, mais beaucoup plus élevé sur ses pattes : son cou est long, sa tète petite, son bec de moyenne grandeur & l'oeil vif; le plumage du cou est d'un bleu tirant sur l'ardoise; celui du reste du corps est gris mêlé d'un peu de plumes noires. — (Georges Louis Leclerc comte de Buffon, "Encyclopédie, Ou Dictionnaire Universel Raisonné Des Connoissances Humaines: Cat - Chao, Volume 8", Yverdon, 1771, p. 348).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CATRACA, (Hist. nat. Zoologie.) oiseau de l’Amérique, très-commun sur-tout dans les petites îles desertes du golfe de Mexique. Il est de la grosseur d’une poule, mais beaucoup plus élevé sur ses pattes : son cou est long, sa tête petite, son bec de moyenne grandeur, & l’œil vif ; le plumage du cou est d’un bleu tirant sur l’ardoise ; celui du reste du corps est gris mêlé d’un peu de plumes noires. Cet oiseau se tient sur les bords de la mer & dans des rochers escarpés, d’où on l’entend faire son cri de catraca, qui lui a fait donner son nom. Sa chair est délicate & très-bonne à manger à différentes sauces : elle a beaucoup de rapport avec celle du faisan.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « catraca »

(Première moitié du XVIIIème siècle) Nom attribué à Pierre Barrère, naturaliste français (1690-1755) qui a vraisemblablement fourni la première description en langue française des ortalides, dont une espèce (probablement Ortalis motmot) qu'il appela catraca, nom mentionné par Georges-Louis Leclerc, Comte de Buffon dans son Histoire naturelle des oiseaux (1770–1783) comme étant identique à l'oiseau qu'il appelait faisan de Guiane ou parraka. Catraca, tout comme parraka et ses variantes, est vraisemblablement la transcription orale par Barrère d'un nom onomatopéen utilisé par les Amérindiens de Cayenne[1] — au même titre que l’hannaquaw, transcription de consonance anglo-saxonne du nom de l'ortalide motmot et d'autres espèces d'ortalides (e.g. O. vetula) faite par Edward Bancroft, médecin et naturaliste du Massachusetts (1745-1821)[2]. Le catraca de Barrère trouve écho aujourd'hui dans les formes espagnoles guacharaca (nom de l’O. motmot en Colombie), et chachalaca (ce dernier étant le nom vernaculaire le plus commun de toutes les ortalides en anglais et en espagnol dans tous les pays hispanophones d'Amérique latine).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « catraca »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catraca katraka

Catraca

Retour au sommaire ➦

Partager