La langue française

Catoptromancie

Définitions du mot « catoptromancie »

Trésor de la Langue Française informatisé

CATOPTROMANCIE, subst. fém.

Divination qui se pratique en regardant dans un miroir ou dans un corps brillant ou poli. [Ludger à Léonie :] − Oui, mademoiselle : l'astrologie nous apprend à lire dans le ciel; la géomancie à deviner par les fentes de la terre... la catoptromancie dans un miroir (P. de Kock, Le Professeur Ficheclaque,1867, p. 47).
Prononc. et Orth. Seule transcr. ds Land. 1834 et Littré : ka-to-ptro-man-sie (an = ɑ ̃). Ds Ac. 1798. Étymol. et Hist. 1546 (Rabelais, Tiers Livre, chap. 25, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 124). Composé du rad. du gr. κ α ́ τ ο π τ ρ ο ν « miroir » et de l'élément suff. -mancie*. Bbg. Pons (E.). Divin. Vie Lang. 1972, p. 252.

Wiktionnaire

Nom commun

catoptromancie \ka.tɔp.tʁɔ.mɑ̃.si\ féminin

  1. (Histoire) Sorte de divination qui se pratiquait au moyen d’un miroir, parfois placé derrière la tête d'un enfant aux yeux bandés.
    • CATOPTROMANCIE, ſ. f. divination dans laquelle on ſe ſervoit d’un miroir pour y lire les événemens à venir.
      Ce mot eſt formé de κάτοπτρον,
      ſpeculum, miroir & de μαντεία, divination.
      Il paroît par les anciens, qu’il y avoit diverſes ſortes de
      catoptromancie. Spartien rapporte de Didius Julianus, qui ayant ſuccédé à Pertinax par la brigue des prétoriens, de qui il acheta l’empire, ne régna que deux mois & cinq jours ; que dans toutes les occaſions importantes il conſultoit les magiciens & qu’une fois entr’autres, après des enchantemens & des ſacrifices magiques, il uſa de la divination où l’on ſe ſert d’un miroir, qu’on préſente, non pas devant les yeux, mais derriere la tête d’un enfant à qui l’on a bandé les yeux ; & l’on raconte, ajoute-t-il, que l’enfant vit dans le miroir que Julien deſcendoit du trône, & que Sévere y montoit.
      Pauſanias, dans ſes
      Achaïques, parle d’une autre eſpece de catoptromancie. Il y avoit, dit-il, à Patras devant le temple de Cérès, une fontaine ſéparée du temple par une muraille ; & là étoit un oracle véridique, non pour tous les événemens, mais ſeulement pour les maladies. Ceux qui en étoient attaqués & en péril, faiſoient deſcendre dans la fontaine un miroir ſuſpendu à un fil, enſorte qu’il ne touchât que par ſa baſe la ſurface de l’eau. Après avoir prié la déeſſe & brûlé des parfums, ils ſe regardoient dans ce miroir ; & ſelon qu’ils ſe trouvoient le viſage have & défiguré, ou de l’embonpoint, ils en concluoient que la maladie étoit mortelle, ou qu’ils en réchapperoient. — (L’Encyclopédie, tome VI, partie II (CAR–CHA), 1751–1772)
    • La seconde allusion, encore plus indirecte, à la catoptromancie, met en avant, au contraire, la netteté de l’image reçue par le support brillant. — (Françoise Frontisi-Ducroux, Jean Pierre Vernant, Dans l’œil du miroir , 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CATOPTROMANCIE (ka-to-ptro-man-sie) s. f.
  • Espèce de prétendue divination qui se fait en re gardant dans un miroir.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CATOPTROMANCIE, s. f. divination dans laquelle on se servoit d’un miroir pour y lire les évenemens à venir.

Ce mot est formé de κάτοπτρον, speculam, miroir, & de μαντεία, divination.

Il paroît par les anciens, qu’il y avoit diverses sortes de catoptromancie. Spartien rapporte de Didius Julianus, qui ayant succédé à Pertinax par la brigue des Prétoriens, de qui il acheta l’empire, ne régna que deux mois & cinq jours ; que dans toutes les occasions importantes il consultoit les magiciens ; & qu’une fois entr’autres, après des enchantemens & des sacrifices magiques, il usa de la divination où l’on se sert d’un miroir, qu’on présente, non pas devant les yeux, mais derriere la tête d’un enfant à qui l’on a bandé les yeux ; & l’on raconte, ajoûte-t-il, que l’enfant vit dans le miroir que Julien descendoit du throne, & que Severe y montoit.

Pausanias, dans ses Achaïques, parle d’une autre espece de catoptromancie. Il y avoit, dit-il, à Patras devant le temple de Cerès, une fontaine séparée du temple par une muraille ; & là étoit un oracle véridique, non pour tous les évenemens, mais seulement pour les maladies. Ceux qui en étoient attaqués & en péril, faisoient descendre dans la fontaine un miroir suspendu à un fil, ensorte qu’il ne touchât que par sa base la surface de l’eau. Après avoir prié la déesse & brûlé des parfums, ils se regardoient dans ce miroir ; & selon qu’ils se trouvoient le visage havre & défiguré, ou de l’embonpoint, ils en concluoient que la maladie étoit mortelle, ou qu’ils en réchapperoient.

On se servoit encore des verres & des miroirs pour connoître l’avenir, mais d’une autre maniere, qu’on nommoit gastromancie. Voyez Gastromancie. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « catoptromancie »

(Date à préciser) → voir catoptro- et mancie
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Κάτοπτρον, miroir (voy. CATOPTRIQUE), et le suffixe mancie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « catoptromancie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catoptromancie katɔptrɔmɑ̃si

Évolution historique de l’usage du mot « catoptromancie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « catoptromancie »

  • Prédire l'avenir:  plusieurs méthodes sont utilisées pour connaître le futur. Si la catoptromancie (avec un miroir) est d'usage dès l'Antiquité, la chiromancie (lignes de la main) serait venue d'Orient en Europe au XIIe siècle, la cristallomancie remonterait au Moyen-Age et la cartomancie daterait du XVIIIe siècle. Les pratiques chinoises millénaires (comme lire dans le thé ou les os) donnent un aperçu de la diversité des méthodes utilisées par l'être humain pour maîtriser son destin. rts.ch, La magie d'Harry Potter, entre croyances et réalité - rts.ch - Livres

Traductions du mot « catoptromancie »

Langue Traduction
Anglais catoptromancy
Espagnol catoptromancia
Italien catoptromancy
Allemand katoptromantie
Chinois 趋光性
Arabe catoptromancy
Portugais catoptromancia
Russe catoptromancy
Japonais catoptromancy
Basque catoptromancy
Corse catoptromancia
Source : Google Translate API

Catoptromancie

Retour au sommaire ➦

Partager