La langue française

Catleya

Définitions du mot « catleya »

Wiktionnaire

Nom commun

catleya \kat.lɛ.ja\ ou \kat.le.ja\ féminin

  1. Variante orthographique de cattleya.
    • Elle trouvait à tous ses bibelots chinois des formes « amusantes », et aussi aux orchidées, aux catleyas surtout, qui étaient, avec les chrysanthèmes, ses fleurs préférées, parce qu’ils avaient le grand mérite de ne pas ressembler à des fleurs, mais d’être en soie, en satin. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 47)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « catleya »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catleya

Évolution historique de l’usage du mot « catleya »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « catleya »

  • Son portrait à l’âge de 21 ans, avec catleya à la boutonnière, signé de cet autre mondain que fut Jacques-Émile Blanche, se trouve au Musée d’Orsay. Proust l’avait gardé jusqu’à sa mort. Tout comme les meubles de sa chambre qui ont rejoint le Musée Carnavalet en 2001 grâce à la donation Françoise Seligmann. À l’époque, Orsay était une gare et le quai la bordant ne s’appelait pas encore Anatole-France, du nom du Prix Nobel de littérature de 1921 qui, dans La Recherche, a inspiré le personnage de l’écrivain type Bergotte. France est l’homme de la préface de la première édition des Plaisirs et les jours, le premier livre… Le Figaro.fr, Proust dans les musées à Paris
  • « Mon bien aimé », « ma chérie », « ma mie », « mon adoré », « mon poussin », « ma biche », « mon amour »… Les petits noms sont innombrables, par lesquels les amoureux se désignent et s’interpellent, chaque couple développant ses registres, ses mots doux comme une langue familière propre (le « faire catleya » de Proust reste un des plus célèbres exemples de l’invention langagière amoureuse). La Croix, La parole de l’amour
  • VIE DE COUPLE - Faire l'amour, se reproduire, batifoler, faire du sexe, baiser, faire des galipettes, faire catleya (oui oui Proust était un peu chelou) faire des bêtises... Quel que soit le nom que nous lui donnions, l'activité sexuelle ne passe pas au travers des injonctions de performance de la société, relayées dans les médias par d'éminents spécialistes. Le Huffington Post, Stop à la pression du sexe! | Le Huffington Post LIFE
  • « garillias » (garance/gardénia + thuya/camélia/dahlia/catleya…) Le Point, La dictée du "Point" #17 : le corrigé de "L'Arrache-Cœur" - Le Point
  • En lisant «La Recherche», ce roman de l'énergie généalogique, l’individu contemporain, qui ne représente, qui n'a d'autre genre que lui-même, fait catleya avec «quelque chose de bien plus général que lui-même». Quelle expérience exotique pour cet éternel enfant de l’éternelle table rase, pour ce Narcisse qui ne connaissait que la ligne bleue des Vosges de son ombilic. Le trémoussant moderne se prend le déterminisme de Proust comme il se prend le platane de Taine dans «Les Déracinés» de Barrès. Crash-test vivifiant comme une fessée, n’est-ce pas? Le Proust qui nous trouble, aujourd’hui, ce n’est pas le Proust – glosé jusqu’à la nausée – du devenir et de l’atonalité des consciences; c’est le Proust du fixe, de la tige et du fil à la patte. Le Proust qui veut qu’un individu ne soit pas un individu, mais le pantin de ses ancêtres. Bibliobs, Proust, ce réactionnaire qui "n'est pas notre genre"
  • Proust, ou au moins son narrateur, aimait «faire catleya». Une variété d'orchidées que Madeleine Lemaire «l'impératrice des roses» peignait aussi, peut-être avec les mêmes arrière-pensées. À Marmottan, ces effluves de femmes fleurs s'entremêlent, recomposant le parfum unique de la vie de salon vers 1900. Le Figaro.fr, Du beau monde à Marmottan
  • Un catleya hybride Le Monde.fr, Mille et une orchidées au Jardin des plantes
  • À Laval, au bout de la montée Champagne, l'horticulteur Laurent Leblond offre toute une gamme d'orchidées : restrépia, phalaenopsis, paphiopedilum, masdevallia et la plus célèbre d'entre toutes, le catleya, associé à la passion amoureuse, au mariage. Ici, pas de pesticides, même pas de fongicides. L'horticulteur utilise du savon noir pour les insectes. Il faut toutefois se déplacer pour acheter ses orchidées, explique-t-il. La Presse, L'amour sans pesticides
  • Dans le langage des fleurs, l'orchidée exprime la ferveur. Chez les Grecs, qui l'ont découvert et baptisée (orchis signifie testicule), elle avait la réputation de soigner les problèmes liés à la fécondation. Des broyats de bulbes d'orchidée étaient proposés aux femmes stériles. « L'orchidée a d'abord fait fureur en médecine. Au XVIIIe, XIXe, les écrivains en étaient fous. Elle représentait la femme et ses mystères. Marcel Proust avait une serre entière de cattleyas. Il était le seul à pouvoir y entrer avec son jardinier. Il offrait les branches fleuries aux femmes et les glissait dans leurs corsages. Il en est resté l'expression « faire catleya » (avec un seul « t » dans Un amour de Swann et qui signifie faire l'amour, Ndlr), raconte ainsi Frédéric Villanou, le responsable de culture, devenu orchidophile. ladepeche.fr, Saint-Jory. Vingt mille orchidées sous la serre - ladepeche.fr
  • De plus en plus, impression que ce qui se dégage du mariage pour tous, concrétisation éblouie de l'"amour", l'amour toujours, pour tous. Que ce qui se dégage de "faire famille " (à l'inverse de "faire catleya " chez Proust), que ce qui se dégage de la PMA, de la GPA c'est, peu à peu, une mise à l'index de la sexualité ! La sexualité ne serait plus à l'origine de la reproduction. La sexualité serait réductible à "homo" ou "hétéro". Choisir son camp. Trop animale, trop dangereuse : l'encadrer. La reproduction aseptisée. N'est ce pas le signe que nous vivons dans une société bien puritaine ? Le Point, Sollers : mon sperme à celle qui récitera dix de mes lignes - Le Point

Traductions du mot « catleya »

Langue Traduction
Portugais catleya
Source : Google Translate API

Catleya

Retour au sommaire ➦

Partager