La langue française

Catastase

Définitions du mot « catastase »

Trésor de la Langue Française informatisé

CATASTASE, subst. fém.

A.− LITT. ANC. Moment correspondant à la troisième partie d'une tragédie ancienne où l'intrigue posée dans la protase* et nouée dans l'épitase* est tendue pour la catastrophe*.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. du xixes. ainsi que ds Lar. 20e, Lar. Lang. fr. et Quillet 1965.
B.− PHONÉT. ,,Une occlusive comprend d'ordinaire trois moments : la mise en place des organes ou catastase, une tension plus ou moins prolongée ou tenue, le déplacement des organes ou métastase`` (Grammont 1950, p. 36).
Prononc. : [katasta:z]. Étymol. et Hist. 1. 1732 litt. anc. (Trév.); 2. 1933 ling. (Grammont 1reéd.). Empr. au gr. κ α τ α ́ σ τ α σ ι ς « mise en place, établissement », le sens 1 par l'intermédiaire du lat. sav. catastasis (J.-C. Scaliger, Poetices libri septem, 2eéd., 1581, p. 36).

Wiktionnaire

Nom commun

catastase \ka.ta.staz\ féminin

  1. (Antiquité) (Poésie) Troisième partie du poème dramatique chez les anciens. C'est dans cette partie que l'intrigue se noue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CATASTASE (ka-ta-sta-z') s. f.
  • 1 Terme de littérature ancienne. Partie d'une pièce de théâtre où le nœud de l'intrigue est dans toute sa force.
  • 2 Terme de médecine. Constitution de l'année par rapport aux maladies.

    Peu usité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CATASTASE, s. f. en Poésie ; c’est, selon quelques-uns, la troisieme partie du poëme dramatique chez les anciens, dans laquelle les intrigues noüées dans l’épitase se soûtiennent, continuent, augmentent jusqu’à ce qu’elles se trouvent préparées pour le dénouement, qui doit arriver dans la catastrophe, ou à la fin de la piece. Voyez Epitase & Catastrophe. Quelques auteurs confondent la catastase avec l’épitase, ou ne les distinguent tout au plus qu’en ce que l’une est le commencement, & l’autre la suite du nœud ou de l’intrigue.

Ce mot est originairement Grec, κατάστασις, constitution ; parce que c’est cette partie qui forme comme le corps de l’action théatrale, que la protase ne fait que préparer, & la catastrophe que démêler. Voyez Drame, Tragédie. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « catastase »

Du grec ancien κατάστασις, katastasis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Κατάστασις, constitution, de ϰατὰ, en, et στάσις, action de fixer (voy. STASE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « catastase »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catastase katastas

Évolution historique de l’usage du mot « catastase »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « catastase »

Langue Traduction
Anglais catastasis
Source : Google Translate API

Catastase

Retour au sommaire ➦

Partager