La langue française

Catalpa

Sommaire

  • Définitions du mot catalpa
  • Étymologie de « catalpa »
  • Phonétique de « catalpa »
  • Évolution historique de l’usage du mot « catalpa »
  • Citations contenant le mot « catalpa »
  • Traductions du mot « catalpa »

Définitions du mot « catalpa »

Trésor de la Langue Française informatisé

CATALPA, subst. masc.

Arbre de la famille des Bignoniacées, originaire d'Amérique, dont une variété aux feuilles en forme de cœur, aux fleurs blanches tachées de pourpre et de jaune, disposées en grappes à l'extrêmité des rameaux, est cultivée comme plante ornementale. Qui ne connoît aujourd'hui le laurier couronné de roses appelé magnolia, le marronier qui porte une véritable hyacinthe, le catalpa qui reproduit la fleur de l'oranger (Chateaubriand, Voyage en Amérique, en France et en Italie,1827, p. 140).
Prononc. et Orth. : [katalpa]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1771 (Catholicon d'apr. Behrens ds Z. fr. Spr. Lit., t. 23, 2epart., p. 20). Empr. à l'angl. catalpa nom d'un arbre découvert en Caroline par le naturaliste angl. Mark Catesby qui atteste le mot en 1731-48 (Nat. Hist. Florida, I, 49 ds NED). Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Nom commun

catalpa \ka.tal.pa\ masculin

  1. (Botanique) Arbre d’agrément, originaire de la Caroline, dont les fleurs, d’un beau blanc marqueté de points rouges et de raies jaunes dans l’intérieur, sont disposées en corymbe à l’extrémité des rameaux.
    • Un rossignol s’interrompait dans le catalpa où il y avait toujours eu des rossignols. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, p. 20)
    • Derrière moi les catalpas, Saint-Médard et la Mouffetard ; en face, le tabac Mirbel ; à droite, le marchand de couleurs, tout cela très assoupi, mais bien en ordre. — (Jacques Perret (1901-1992), le Caporal épinglé, Gallimard, 1947, 502 pages, chapitre « Rue de la Clef, Paris, cinquième [arrondissement] » (dernier chapitre), page 498.)
    • Le paulownia (10 à 12 mètres) ressemble au catalpa (10 à 15 mètres) par ses feuilles.— (Espaces verts parisiens: historique, situation actuelle, prospective, Imprimerie municipale, Hôtel de Ville, 1971, page 82)
    • Séverine, une Sévrienne un peu sévère, avait la délicatesse d’un Sèvres : j’ai créé pour elle la cape catalpa, dont l’étoffe avait le bleu subtil et le tombé des fleurs de cet arbre au printemps. — (Amélie Nothomb, Barbe bleue, Albin Michel, Paris, 2012, p. 84)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CATALPA. n. m.
T. de Botanique. Arbre d'agrément, originaire de la Caroline, dont les fleurs, d'un beau blanc marqueté de points rouges et de raies jaunes dans l'intérieur, sont disposées en corymbe à l'extrémité des rameaux.

Littré (1872-1877)

CATALPA (ka-tal-pa) s. m.
  • Terme de botanique. Arbre d'agrément (bignonia catalpa, L.), originaire de la Caroline, à fleurs d'un beau blanc ponctué de rouge et disposées en corymbe à l'extrémité des rameaux. Un monticule planté d'orangers, de chênes verts et de catalpas, Chateaubriand, Génie, I, V, 10. Près du lieu où parlait le vieillard, se voyait un catalpa au tronc noueux, Chateaubriand, Natchez, I, 76.

    Une autre espèce dite chêne noir d'Amérique (catalpa longissima, Sims.) a un bois qui n'est pas attaqué par les vers, et qui est recherché aux Antilles pour la construction des vaisseaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « catalpa »

(Siècle à préciser) Du creek kvtvrpv (« tête-aile »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « catalpa »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catalpa katalpa

Évolution historique de l’usage du mot « catalpa »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « catalpa »

  • La circonférence du tronc mesure 4 mètres et sa superficie est de plus de 400 m². Selon l’ethno-botaniste de Bordeaux, Jean-François Larché, ce serait l’un des plus grands catalpas français enregistré au registre des arbres remarquables français , Gironde. Un catalpa remarquable d'une superficie d'au moins 400 m² au port de Barsac | Le Républicain Sud-Gironde
  • L’imagination du responsable du service, Christophe Berthet, étant débordante, celui-ci, qui n’en est pas à son coup d’essai, a eu l’idée d’améliorer la décoration du lieu en installant des cordes symbolisant des lianes, reliant entre eux le marronnier, l’érable et le catalpa afin de suspendre sur celles-ci, des singes en peluche pour reconstituer le monde de Cheeta. , Environnement | Publier : le rond-point recherche ses singes
  • Le catalpa commun (Catalpa bignonioides) est un arbre très apprécié tout au long de la période estivale pour l'ombre qu'il procure. Originaire du sud-est des Etats-Unis (Mississippi, Géorgie, Floride), le catalpa s'est naturalisé jusqu'à l'Etat de New-York, et son excellent rusticité (-20°C) en a fait un arbre décoratif par excellence également en Europe. Binette & Jardin, Catalpa commun (Catalpa bignonioides), arbre pour faire de l'ombre : plantation, entretien

Traductions du mot « catalpa »

Langue Traduction
Anglais catalpa
Espagnol catalpa
Italien catalpa
Portugais catalpa
Source : Google Translate API
Partager