La langue française

Carton-pâte

Définitions du mot « carton-pâte »

Trésor de la Langue Française informatisé

CARTON-PÂTE, subst. masc.

Mélange de pâte à papier et de matière plastique utilisé dans la fabrication de moulages, principalement d'imitations et de contrefaçons. Un parthénon de carton-pâte (E. et J. de Goncourt, Journal,1860, p. 808):
... toute une Judée de carton-pâte, tout un Nazareth de bois peint, toute une religion en toc s'épanouissaient entre des bocaux de chocolats poudreux et de vieilles boules de gomme! Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 27.
Au fig., péj. De carton-pâte. Faux, factice, qui n'est qu'une apparence. C'est un homme en façade, un bravache de carton-pâte comme ceux du carnaval, bon à faire peur aux enfants (Montherlant, Malatesta,1946, II, 5, p. 477).
Rem. On rencontre ds la docum. le synon. carton-papier subst. masc. Des sottises en carton-papier, ou pâtes dorées (Balzac, La Cousine Bette, 1846, p. 108).
Prononc. et Orth. : [kaʀtɔ ̃pɑ:t]. Ds Ac. 1932. Au plur. des cartons-pâtes. Étymol. et Hist. 1860, supra. Composé de carton* et de pâte*. Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Nom commun

carton-pâte \kaʁ.tɔ̃.pɑt\ masculin

  1. Carton obtenu en traitant des déchets de carton et de chiffons.
    • On a décerné la médaille de bronze : à M. Romagnesi, pour un carton-pâte, propre au moulage des statues et plus durable que le plâtre. — (Charles Dupin, Forces productives et commerciales de la France, 1827)
    • Les cartons-pâte absorbent promptement l’humidité, et lorsque les papiers sont secs, on les soumet de nouveau à la pression avec les cartons lustrés. — (Alexandre Baudrimont, Dictionnaire de l’industrie manufacturière, commerciale et agricole, 1841)
  2. (Figuré) Décor grossièrement factice.
    • Elle honnit le carton-pâte et l’ornement en staff, l’orviétan des charlatans littéraires, le tarabiscotage des épithètes, qui sont trop souvent l’essentiel d’un livre consacré aux splendeurs factices d’un climat africain. — (Pierre Mannoni, Les Français d’Algérie : vie, mœurs, mentalité, 1993)
    • Le tout fait parfois assez carton-pâte, et pour cause : avant de devenir une base pédagogique, ce décor a été créé pour une émission de télé-réalité tournée en 2018 dans ce décor futuriste. — (Simon Leplâtre, La Chine saisie par la folie martienne, Le Monde. Mis en ligne le 4 mai 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARTON-PÂTE. n. m.
Carton obtenu en traitant des déchets de carton et de chiffons.

Étymologie de « carton-pâte »

(Date à préciser) Composé de carton et de pâte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « carton-pâte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carton-pâte kartɔ̃pat

Évolution historique de l’usage du mot « carton-pâte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carton-pâte »

  • Le matériau de construction : les couches de papier superposées et collées qui forment le carton-pâte. ladepeche.fr, Carnaval d’Albi à la belle époque : déjà le carton-pâte - ladepeche.fr
  • Le Turk maîtrise bien plus que la photographie. Observez ses clichés et vous découvrirez une décoration toute en couleur, une mise en scène soigneusement construite, des maquillages audacieux et pleins d’autres montages burlesques. En véritable tragédien, Le Turk s’inspire des​ révoltes parisiennes, de la Commune de Paris, de l’histoire française, du cirque et du cabaret façon Pigalle … Son univers est un savant mélange d’illustrations, de BD, de films de Jeunet, de peintures d’Otto Dix ou de Jérôme Bosch. Ses scènes faites de carton-pâte, de bois, de polystyrène, d’accessoires divers apparaissent, malgré tout, comme des scènes de vies volées, un moment capturé, un instant conquis dans un monde fantastique, criant de réalisme. L'Œil de la Photographie Magazine, Normal lance sa chaîne live TV : Le Turk & Frédérique
  • Autrefois, il n’y avait là que des avocatiers et des poinsettias. 1926 : Fred Horowitz, un avocat qui bricole dans l’immobilier, décide de bâtir un hôtel. Il a jadis fait le touriste du côté de la Loire et décide de copier l’architecture d’Amboise. Il veut s’offrir de la classe, il obtient du kitsch : tourelles en crépi, mâchicoulis de parc d’attraction, créneaux en carton-pâte. Au départ, le « Chateau Marmont » devait faire penser à François Ier. À l’arrivée, le machin évoque un châtelet en saindoux, grâce aux plans de l’architecte Weitzman, plus spécialisé dans les synagogues que dans l’Histoire de France. C’est une auberge ? Non. Un hôtel ? Vaguement. Une résidence ? Si on veut. En tout cas, c’est un flop. L'Obs, Du beau linge, des drames, de la débauche : bienvenue au Chateau Marmont
  • L’actualité passe, l’amour de la vérité à sa suite. Ainsi nous en devenons coutumiers: chaque jour fleurissent réalités fantasmées ou tordues, habillées de mots ronflants leur donnant figure de faits établis. Si les fausses nouvelles naissent souvent parmi le peuple, le terreau de ces vérités en carton-pâte est assurément politique, universitaire et médiatique. Plus forte est la léthalité de leur poison, maquillé par l’autorité et la pseudo-science. Sur lui jusqu’ici collé, le langage se désagrafe du sensible sous nos yeux. Victoire du contenant sur le contenu, du préjugé sur l’expérience, du désir sur l’Être. Le Figaro.fr, «Face au grand retour de l’idéologie, il faut reconquérir le réel»
  • Ils ont pris le pouvoir sur les plateaux télé et sur les réseaux sociaux, distillant la peur et le catastrophisme, diffusant contre-vérités et appels au soulèvement. Un flot rageur incessant pour "interpeller les pouvoirs publics". Philosophes du dimanche, experts de pacotille, spécialistes en carton-pâte, ils prétendent agir pour le peuple, pour l’unité de la France et pour tout un tas de raisons aussi obscures que saugrenues. midilibre.fr, L'édito d'Olivier Biscaye : "La réponse aux grincheux" - midilibre.fr
  • Mais ce ne serait pas la première fois qu’une photo supposée de Nessie s’avérerait être un canular. Car si la première observation du "monstre" remonte au VIe siècle, le mythe a réellement pris forme en 1934, avec le célèbre cliché du médecin photographe Robert Kenneth Wilson, qui avait fait la Une du journal britannique Daily Mail. Or en 1994, Robert Kenneth Wilson a avoué, sur son lit de mort, qu’il avait en fait accroché une tête de monstre en carton-pâte à un petit submersible pour faire cette photo.  SudOuest.fr, Une photo relance les spéculations autour du monstre du Loch Ness

Traductions du mot « carton-pâte »

Langue Traduction
Anglais paperboard
Espagnol cartón piedra
Italien cartapesta
Allemand pappe
Portugais banana
Source : Google Translate API

Carton-pâte

Retour au sommaire ➦

Partager