La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « caroubier »

Caroubier

Définitions de « caroubier »

Trésor de la Langue Française informatisé

Caroubier, subst. masc.Arbre du bassin méditerranéen à feuilles persistantes, de la famille des légumineuses, pouvant atteindre une hauteur de sept à dix mètres et dont le bois, dur et d'une couleur rouge sombre, est utilisé en marquetterie et en ébénisterie. Au sommet de la colline il y a un caroubier. Son feuillage est si dense que jamais le soleil ne le traverse (Montherlant, Encore un instant de bonheur,1934, p. 694).P. méton. Couleur caroubier, p. ell. caroubier. Couleur rouge sombre. [Un ensemble de tricots] Existe en naturel et vert bouteille, (...) caroubier et gazelle (Jardins des modes,janv. 1951, p. 53). [kaʀubje]. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. 1553 carroubier (P. Belon, Les Observations de plusieurs singularitez..., I, 28, Paris, 1588, p. 65 ds R. Philol. fr., t. 43, p. 183); de caroube, suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 44.

Wiktionnaire

Nom commun - français

caroubier \ka.ʁu.bje\ masculin

  1. (Botanique) Espèce d’arbre de la famille des Légumineuses à feuilles persistantes qui porte des caroubes comestibles et dont le bois, rouge et dur, est propre aux ouvrages de menuiserie et de marqueterie.
    • Je les vis au mois de février ; les figuiers, les oliviers et les caroubiers donnaient déjà leurs premières feuilles. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • À de longs intervalles apparaissaient des forêts basses à cimes noirâtres que perçaient çà et là des caroubiers blancs dont la gousse renferme une pulpe sucrée, agréable et rafraîchissante. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • L'originalité d'Ineni est précisément d'avoir pris la liberté de modifier le schéma auquel il eût dû se plier pour mettre en valeur un paysage plus prospère, correspondant vraisemblablement mieux à l'environnement qu'il connaissait et qui, dominé par des sycomores, des palmiers-dattiers et des palmiers-doum, incluait également des perséas, des caroubiers, des moringas. — (Nathalie Baum, Arbres et arbustes de l'Egypte ancienne. La liste de la tombe thébaine d'Ineni, Louvain/Leuven : Departement Oriëntalistiek, 1988, page 239)
    • Les arbres cauliflores tels l'arbre de Judée ou le caroubier, ou encore des herbacées reviviscentes comme Haberlea et Ramonda peuvent aussi être considérés comme des reliques de cette époque. — (Georg Grabherr (trad. Pierre Bertrand), Guide des Écosystèmes de la Terre [« Farbatlas Ökosysteme der Erde »], Paris, Eugen Ulmer, 1999 p. 185)
    • « Ils ont déraciné nos arbres — des oliviers, des caroubiers — pour nous forcer à partir, ils ont détruit nos étables et nos maisons, ils ont confisqué nos machines », raconte le cheikh Sayah at-Turri, un chef local.— (Lyse Mauvais, Dans le désert du Néguev, Israël expulse les Bédouins pour planter des forêts, Reporterre, 22 février 2022)

Adjectif - français

caroubier invariable

  1. Couleur rouge sombre.
    • Une Andalouse […] s’agitait du ventre et des bras selon la mode des Juives algériennes, et faisait flotter deux foulards, l’un caroubier, l’autre cerise, qu’elle tenait du bout des doigts. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 294)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAROUBIER. n. m.
Arbre de la famille des Légumineuses qui porte des caroubes et dont le bois, rouge et dur, est propre aux ouvrages de menuiserie et de marqueterie.

Littré (1872-1877)

CAROUBIER (ka-rou-bié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : les ca-rou-bié-z et les caroubes) s. m.
  • Arbre de la famille des légumineuses, qui croît en Orient et dans le Midi de l'Europe (ceratonia siliqua, L.).

HISTORIQUE

XVIe s. Au rang des plantes toujours verdoiantes, nous logerons le garrobier, ainsi appellé en Provence, par d'aucuns silique, De Serres, 556.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAROUBIER, s. m. (Hist. nat.) arbre connu des anciens & des modernes. Nos Botanistes l’appellent caroba siliqua dulcis, κερατωνία ; les Arabes kernab ; & les Egyptiens carub ou carnub, au rapport de Prosper Alpin qui en a donné une figure très-peu correcte.

C’est un arbre de moyenne grandeur, branchu, & garni de feuilles arrondies, nerveuses, d’un pouce ou deux de diametre, épaisses, lisses, verd foncé, portées sur des queues assez courtes, & rangées sur une côte à droite & à gauche : ses fleurs sont de petites grappes rouges chargées d’étamines jaunâtres : ses fruits, que nous nommons aujourd’hui carouges, & autrefois caroubes, sont des siliques ou gousses applaties, longues depuis un demi-pié jusqu’à quatorze pouces, sur un pouce & demi de large ; elles sont brunes en-dessous, courbées quelquefois, composées de deux cosses séparées par des membranes en plusieurs loges qui contiennent des semences plates, approchantes de celles de la casse.

Ces cosses sont remplies dans leur substance d’un suc épais, noirâtre, mielleux, douçâtre, qui ne s’éloigne pas beaucoup de celui de la moelle de casse. C’est apparemment la figure courbée de cette gousse qui lui a fait donner en Grec & en Latin les noms de keratia, keratonia, qui signifient de petites cornes.

Le caroubier étoit autrefois fort commun en Grece, en Egypte, dans la Palestine, & dans les montagnes de Judée.

Les Egyptiens, à ce que rapporte Prosper Alpin, chap. iij. tirent des siliques une espece de miel fort doux, qui tient lieu de sucre aux Arabes. Ils s’en servent pour confire les myrobolans, les tamarins, & plusieurs autres fruits ; ils l’employent fréquemment au lieu de miel dans les clysteres, & le donnent aux malades à dessein de leur rendre le ventre libre ; car il produit autant d’effet que la pulpe de la casse. Ils en usent encore extérieurement & intérieurement pour les inflammations des reins, contre la toux & l’asthme. Tous ceux qui prétendent que ce fruit resserre, sont dans l’erreur ; il est certain qu’il relâche & qu’il purge, comme la pulpe de casse, quand il est mûr : c’est ce que Bauhin confirme par des expériences qu’il en a faites quand il étoit à Venise.

Ce fruit est fort commun en Italie, en Provence, en Barbarie : on le laisse mûrir & sécher au soleil ; les pauvres s’en nourrissent, & on en engraisse le bétail. Autrefois on en tiroit une espece de vin ou de liqueur fermentée, d’un grand usage dans la Syrie & dans l’Egypte, & le marc se donnoit aux porcs.

L’enfant prodigue, dit S. Luc chap. xvj. 5. accablé de misere, & pressé par la faim, auroit desiré se rassasier des gousses (il faudroit traduire des carouges) dont les pourceaux se nourrissoient. C’est le sentiment des plus habiles interpretes de l’Ecriture, de Bochart, Grotius, Hammond, le Clerc, & autres. En effet le mot Grec κεράτια qu’employe S. Luc, signifie des carouges, ou, ce qui revient au même, le fruit du caroubier. Aussi MM. de Beausobre & Lenfant ont traduit avec raison le terme qu’employe S. Luc par celui de carouges : mais quand ils ajoûtent dans leur note sur ce passage de l’évangéliste, que ce fruit vient dans des écosses, ils ne se sont pas exprimés avec assez d’exactitude ; ils devoient dire que le caroubier porte pour fruit des siliques, des gousses, qui contiennent dans leur substance, dans leur follicule, une espece de pulpe douce, mielleuse, &c. Article communiqué par M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « caroubier »

 Dérivé de caroube, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caroubier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caroubier karubje

Évolution historique de l’usage du mot « caroubier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caroubier »

  • Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, a donné hier des instructions et orientations pour mettre en place un plan d’action visant à organiser la filière Caroube et encourager l’investissement dans ce domaine, indique un communiqué du ministère. Ces instructions ont été données, lors d’une rencontre de travail sur la filière de la Caroube co-présidée par le ministre de l’Agriculture et le ministre délégué chargé de l’Agriculture saharienne et des Montagnes, Fouad Chehat. À cette occasion, M. Omari a donné «des instructions pour la mise sur pied d’un groupe de travail afin d’examiner les propositions et mettre en place un plan d’action visant l’organisation de la filière, l’accompagnement et le soutien des investissements dans ce domaine», a indiqué la même source. Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des cadres du ministère, des directeurs d’instituts techniques et de recherche scientifique dans le domaine des forêts et des arbres fruitiers, et le Directeur général du Groupement d’ingénierie rural, l’expérience «pionnière» de M. Boublenza dans le domaine de la production et de la transformation du caroubier a été présentée. Le ministre a salué l’expérience exemplaire menée par cet opérateur, devenu l’un des premiers exportateurs hors hydrocarbures, grâce à l’investissement dans la production du caroubier. Il a pu accéder au marché international avec brio. M. Omari a souligné la nécessité de «généraliser cette expérience et de la rattacher aux unités de recherche scientifique et technologique, créées auprès de l’Institut national de la recherche dans le domaine des forêts et l’Institut technique des arbres fruitiers. Ces unités ont été créées pour définir les solutions scientifiques aux problèmes soulevés par les investisseurs, notamment en ce qui concerne la production des plants et l’amélioration de leur qualité, pour développer cette activité afin qu’elle contribue à la création d’une valeur ajoutée pour l’économie nationale». , Filière Caroube : Soutien à l’investissement
  • « Un voyage en Crète à la découverte des secrets et des bienfaits des fruits du caroubier, qui profitent au renouveau de l’économie locale. Riche en fibres, en vitamines, en calcium et en fer, la poudre de caroube offre un substitut au cacao pauvre en matières grasses et sans caféine. Tela Botanica, La caroubier et l’arnica à l’honneur sur Arte – Tela Botanica
  • Conçu à partir d’un complexe d’une dizaine d’ingrédients, dont l’artichaut, le nopal, l’ortie ou encore le caroubier, Nutra Slim vous aide à perdre plus facilement du poids. En effet, il vous aide à contrôler votre appétit tout en favorisant l’absorption de graisses et de sucre. Il est fabriqué avec des ingrédients 100 % naturels et sûrs. Closermag.fr, Nutravya, est-ce que ces compléments marchent ? - Closer
  • La caroube est le fruit du caroubier, un arbre de la famille des légumineuses qui mesure généralement 5 mètres de hauteur. Sa longévité peut atteindre 500 ans. Futura, Définition | Caroube | Futura Santé
  • Près de 6.000 caroubiers, des arbres résistant à la sécheresse et aux incendies, ont été plantés dimanche à Chypre, l'île méditerranéenne voulant à nouveau miser sur ce producteur "d'or noir" qui fit sa richesse dans le passé. Challenges, Chypre mise sur son "or noir" et plante des milliers de caroubiers - Challenges
  • À Aït-Smaïl, la caroube est un produit du terroir par excellence, qu’on n’a pas pu bien exploiter. Son arbre, le caroubier, demeure parmi les moins abattus par les paysans. A vrai dire, son emplacement en pleine forêt a favorisé sa survie, au dépend de plusieurs arbres fruitiers proches des habitations et des terrains de construction. Et comme à chaque mois d’août, durant lequel les caroubes mûrissent à point, la récolte de ce fruit bat son plein à Aït-Smaïl. La Dépêche de Kabylie, La récolte de caroube tout juste moyenne - La Dépêche de Kabylie

Traductions du mot « caroubier »

Langue Traduction
Anglais carob tree
Espagnol algarrobo
Italien carrubo
Allemand johannisbrotbaums
Portugais alfarrobeira
Source : Google Translate API

Caroubier

Retour au sommaire ➦

Partager