La langue française

Carnauba

Définitions du mot « carnauba »

Trésor de la Langue Française informatisé

CARNAUBA, subst.

BOT., masc. Palmier du Brésil dont les feuilles produisent une cire végétale. Forêts de carnauba (Lar. 19e).
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Quillet 1965.
P. ext., masc. ou fém. Cire végétale recouvrant ses feuilles, exploitée dans l'industrie. Des cires comme la carnauba (L'industr. fr. du bois,1955, p. 17).
Rem. Attesté en ce sens au masc. ds Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.
Prononc. Seule transcr. ds Land. 1834 : kar-nô-ba. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842 : Carnauba. Palmier du Brésil); 1929 « cire recouvrant les feuilles de ce palmier » (Lar. 20e). Empr. au port. carnauba « id. », lui-même empr. au tupi karána'ïwa (Mach.); le mot a été une 1refois directement empr. au tupi sous la forme carana-vue (Cl. d'Abbeville, Hist. de la Mission des Pères Capucins en l'isle de Maragnan, 1614, fol. 221-222 ds Fried., p. 137, s.v. carana'iba; Carana-vue, qui signifie l'arbre de Palme).

Wiktionnaire

Nom commun 1

carnauba \kaʁ.no.ba\ masculin

  1. Espèce de palmier du nord-est du Brésil, du genre Copernicia, dont les feuilles permettent de produire la cire de carnauba utilisée notamment en cosmétique et dans les confiseries.
    • Le naturaliste possédait un briquet, il alluma un large morceau de papier, et le vit descendre en tournoyant jusqu’aux feuilles des carnaubas. Le résultat ne se fit pas attendre, à peine eut-il touché la terre qu’un feu ardent se développa ; l’ours, effrayé, voulut se dérober au danger de se trouver au milieu de cette fournaise, mais sa fourrure, enduite de cire en fusion, s’enflamma, et il se mit à rugir en cherchant à l’éteindre en se roulant sur le sol. — (Raoul de Croÿ, À la recherche de diamants dans l’Amérique équatoriale, Barbou frères, 1890, page 148)

Nom commun 2

carnauba \kaʁ.no.ba\ féminin

  1. (Par ellipse) Cire de carnauba.
    • La carnauba donne de la dureté et du brillant alors que la cire d’abeilles offre un aspect un peu plus terne. — (Crèmes pour chaussures, Le Cuir Technique n° 8, 02/04/1934)
    • Dans la peinture à l’encaustique on utilise la carnauba pour durcir la cire d’abeille plus molle. — (Jean Avy, La peinture à l’encaustique, Fleurus, 1992, page 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « carnauba »

(XIXe siècle) Du portugais carnaúba.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « carnauba »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carnauba karnoba

Évolution historique de l’usage du mot « carnauba »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carnauba »

  • La cire de carnauba permet notamment aux oursons en gélatine Haribo de ne pas coller entre eux, d'être bien lisses et brillants. Elle est issue du battage des feuilles d'un palmier qui se trouve dans le nord-est du Brésil, le Copernicia prunifera. Les journalistes, qui se sont rendus dans la région, ont constaté sur place les conditions de production de cette cire. LCI, "Esclavage" chez un fournisseur de Haribo : ce qu'il faut savoir sur la cire de carnauba (qui ne sert pas qu'à faire des bonbons) | LCI
  • Cette cire est un mélange unique de cire de carnauba et de cire synthétique qui permet de protéger la peinture contre l’eau et autres agressions extérieures. - Actu automobile, Nouveautés Meguiar's pour une carrosserie bien protégée

Traductions du mot « carnauba »

Langue Traduction
Anglais carnauba
Espagnol carnauba
Italien carnauba
Allemand carnaubawachs
Portugais carnaúba
Source : Google Translate API

Carnauba

Retour au sommaire ➦

Partager