La langue française

Cardinal-infant

Sommaire

  • Phonétique de « cardinal-infant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cardinal-infant »
  • Citations contenant le mot « cardinal-infant »
  • Images d'illustration du mot « cardinal-infant »
  • Traductions du mot « cardinal-infant »

Phonétique du mot « cardinal-infant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cardinal-infant kardɛ̃alɛ̃fɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « cardinal-infant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cardinal-infant »

  • Ce Flamand, contemporain de Rubens, fit l’essentiel de sa carrière à Bruxelles où il entra en 1635 au service du cardinal-infant Ferdinand, le gouverneur des Pays-Bas espagnols. Pour le premier ministre du roi d’Espagne, le marquis de Leganés, il réalisa même deux portraits de Philippe IV en armure d’apparat, qui trônent en majesté aujourd’hui à Cassel. La Croix, Gaspar de Crayer, une étoile dans l’ombre de Rubens
  • Durant l’ouverture, apparaît un drone sur le rideau de scène, lui-même projeté. Le ton est donné : les paysans et chasseurs sont des paramilitaires clonés, en treillis rouges et bleus, armés de gadgets. Une troupe carnavalesque, dont les costumes s’inspirent de l’ethnologie, s’en prend au pauvre Max, dépouillé de son uniforme pour se retrouver en sous-vêtements. Tout sera à l’avenant. Le parti-pris aurait pu être celui du burlesque pour les scènes populaires. Rien de tel : on s’interroge, on grogne, et l’on finit par fermer les yeux pour oublier cette laideur délibérée. La direction d’acteur semble avoir été confiée à un amateur, l’incapacité à animer la scène est manifeste, les exercices physiques mal coordonnés relèvent du grotesque. Egalement grotesques sont nombre de propositions, particulièrement dans la Gorge aux loups : un gigantesque sanglier à roulettes est poussé côté jardin, puis disparaît à reculons ; le portrait de la mère de Max lorsque celui-ci évoque son âme, est une monumentale peinture expressionniste d’une vieille, cigarette au bec, outrageusement maquillée de blanc. Les images se succèdent, cinématographiques, datées, décalées, qui prêteraient à sourire si elles ne contredisaient l’effroi que la musique doit susciter. Seule touche humoristique, le portrait de l’ancêtre chasseur, qui blesse Agathe dans sa chute, est celui du cardinal-infant d’Autriche et de son chien, signé Velasquez. Les idées abondent, parfois bienvenues, mais toujours noyées dans cette sauce indigeste. Ainsi, à la scène finale, l’aspiration dans les cintres du corps de Kaspar, profané par la foule, suspendu par les pieds. Difficile, sinon impossible d’adhérer à une proposition ridicule ou pitoyable, qui contredit l’ouvrage de Weber. Le choix d’amputer largement les textes parlés pourrait se comprendre dans la mesure où la production vise avant tout un public francophone. Mais lorsque ce qui subsiste est débité de façon scolaire, recto-tono, par les chanteurs, animés de la volonté de gommer tout sens dramatique à leur intervention, on se retient de huer les réalisateurs à la fin du spectacle. D’autres s’en chargeront.. , Der Freischütz - Strasbourg - Critique | Forum Opéra
  • Le nu est pour Rubens un hymne à la vie, une allégorie du bonheur terrestre, qu'il n'a jamais négligé jusqu'à présent dans ses peintures profanes. Il y a toujours eu chez lui non pas l'ambivalence, mais la coexistence d'une spiritualité et d'une sensualité également fortes, qu'il exprime dans des cases bien rangées, l'une religieuse, l'autre mythologique. L'entrée d'Hélène dans sa vie va quelque peu bouleverser cet ordre établi, au point qu'on est tenté de la voir apparaître au coin de chaque tableau, comme en témoigne cette remarque que le cardinal-infant livre à son frère Philippe IV: «La Vénus qu'on voit au milieu est le portrait très ressemblant de sa femme, qui est certainement la plus belle personne qu'on puisse voir ici.» Il existe aussi chez Rubens une case intime de pur plaisir, que l'on peut ouvrir grâce au fabuleux Portrait d'Hélène Fourment à la pelisse (Vienne, Kunsthistorisches Museum). Hélène retient les pans d'une fourrure sur sa hanche et sur son épaule en croisant les bras, et les seins pressés par ce mouvement se dressent dans un désordre asymétrique, d'une pesanteur sensuelle. Le pinceau caresse cette Vénus offerte et pudique, et dans son regard, une lueur de reproche accompagne la soumission au désir de son mari de peintre. Fou d'Hélène… La Petite Pelisse ne sortira pas de la chambre des époux, et Pierre Paul la léguera à sa mort à sa femme. Le Figaro.fr, Rubens : 6 décembre 1630, le démon de midi

Images d'illustration du mot « cardinal-infant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cardinal-infant »

Langue Traduction
Espagnol cardenal-infante
Source : Google Translate API
Partager