La langue française

Cardère

Sommaire

  • Définitions du mot cardère
  • Étymologie de « cardère »
  • Phonétique de « cardère »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cardère »
  • Citations contenant le mot « cardère »
  • Traductions du mot « cardère »

Définitions du mot cardère

Trésor de la Langue Française informatisé

CARDÈRE, subst. fém.

BOT. Chardon de la famille des Dipsacées appelé aussi chardon à foulon, dont les têtes épineuses étaient employées pour le cardage. Leurs grandes plumes [des oisillons] poussent, les voilà presque débourrés... Il suffira d'une petite pluie, quelques gouttes d'eau dans la feuille des cardères (Genevoix, Rroû,1931, p. 94).
Prononc. et Orth. Transcr. de la forme cardère : [kaʀdε:ʀ]. Tous les dict. donnent la forme cardère. Elle est forme unique ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Rob., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.; DG signale au sujet de cette forme : ,,Semble pour cardière``; cf. aussi ds Lar. 19equi enregistre cardière en plus de cardère. La forme cardiaire (dernière transcr. ds Littré : kar-di-êr) se trouve ds Lar. 19e, Littré, DG, Nouv. Lar. ill., Lar. 20eet Quillet 1965. Étymol. et Hist. [1775 cardère Lamy d'apr. Dauzat 1973]; 1778 (C. Lamarck, Flore franç., éd. 1795, iii, No. 935 ds Barb. Misc. 13, no22); 1784 cardière (De Saint-Germain, Manuel des végétaux, ibid.)-Lar. 19e; 1832 cardiaire (Raymond). Orig. incertaine, à rattacher prob. à la famille de chardon*-carder* − ou bien formation savante, due aux botanistes du xviiies., à partir du lat. carduus (chardon*) (Bl.-W.5; FEW t. 2, p. 371b; Barb. Misc. 13, no22) avec finale obsc. -ère, soit mis pour -ière* bien que ce suff. serve d'ordinaire, avec un nom de végétal, à désigner un lieu couvert de plantations, soit mis pour -aire p. anal. avec cymbalaire, linaire, noms de plantes − ou bien plutôt empr. au prov. cardayro « id. » (attesté dans la Creuse, la Dordogne, la Corrèze ds Roll. Flore t. 7, p. 9), dér. de cardar « carder » (xives. ds Rayn.) avec suff. -ayro, issu du lat. -átor.

Wiktionnaire

Nom commun

cardère \kaʁ.dɛʁ\ féminin

  1. Plante bisannuelle de la famille des Dipsacées.
    • La cardère cùltivée est la seule plante industrielle dont la fleur elle-même, une fois séchée et préparée, ait été utilisée comme outil. — (L’Abeille de France et l’apiculteur, numéros 778 à 799, 1993)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CARDÈRE (kar-dê-r') s. f.
  • Plante bisannuelle nommée aussi chardon à foulon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cardère »

Carde.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé savant du latin carduus avec le suffixe -ère, -ière pour les variantes cardiaire, cardière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cardère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cardère kardɛr

Évolution historique de l’usage du mot « cardère »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cardère »

  • La cardère cultivée est une plante liée à l'industrie textile depuis des siècles. On ne la trouve plus dans la nature. La revue "La Hulotte" part en campagne pour la réhabiliter et la sauver. Franceinfo, Jardin. La cardère cultivée, une campagne pour la sauvegarder
  • Les fleurs de la cardère sauvage attirent de nombreux insectes pollinisateurs (papillons, abeilles, bourdons, syrphes). La floraison est courte et commence par la partie centrale. Les fleurs s'ouvrent et forment une couronne et au fur et à mesure qu'elles sèchent, d'autres s'ouvrent et la couronne se divise en deux anneaux qui s'éloignent tout doucement l'un de l'autre. ladepeche.fr, La cardère sauvage appelée aussi le cabaret des oiseaux - ladepeche.fr
  • Choisir une cardère sauvage qui présente trois « branches » qui partent bien en forme de fourche. Couper d’1 à 2 centimètres celle du milieu. Mettre une branche d’une dizaine de centimètres de cardère horizontale au sommet du moignon de tronc, en le fixant avec une épine de prunelier. Fréquence Terre, Fabriquer une crecelle de berger avec la cardère sauvage
  • La cardère cultivée est la seule plante industrielle dont la fleur elle-même, une fois séchée et préparée, ait été utilisée comme outil. Ses crochets acérés, durs mais élastiques, servaient à peigner les draps de laine, les feutres et lodens, tirant délicatement les fils de la trame et donnant à l’étoffe son aspect moelleux ou feutré. Vegactu, Et si vous réserviez un coin de votre jardin ou de votre balcon à une plante unique en son genre ? – Vegactu
  • Peu à peu, la végétation colonise à nouveau le milieu. 26 plantes et trois bryophytes d’intérêt patrimonial sont dénombrées. Parmi les plantes menacées et protégées, la Communauté de communes du Pays de Fénelon est fière d’avoir pu conserver certaines espèces rares et d’autres en voie d’extinction, dont la lindernie des marais, la pulicaire commune, le pâturin des marais, le scirpe des bois ou encore la cardère poilue. SudOuest.fr, Dordogne : la nature reprend ses droits à l’ancienne gravière de Veyrignac

Traductions du mot « cardère »

Langue Traduction
Anglais teasel
Source : Google Translate API
Partager