La langue française

Caractéristiquement

Sommaire

  • Définitions du mot caractéristiquement
  • Étymologie de « caractéristiquement »
  • Phonétique de « caractéristiquement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « caractéristiquement »
  • Citations contenant le mot « caractéristiquement »
  • Traductions du mot « caractéristiquement »

Définitions du mot caractéristiquement

Trésor de la Langue Française informatisé

Caractéristiquement, adv.De manière caractéristique. Visages féminins dont la joue est caractéristiquement, suavement arrondie (Colette, Paysages et portraits,1954, p. 159). 1reattest. 1791 (Verdure, Journ. de la L. fr., IV, 290 ds Gohin); de caractéristique étymol. B, suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Adverbe

caractéristiquement \Prononciation ?\ invariable

  1. De façon caractéristique.
    • Visages féminins dont la joue est caractéristiquement, suavement arrondie. — (Colette, Paysages et portraits, 1954)
    • L’envie de mourir a pu être une de ses « taches de nuit ». Caractéristiquement, à vingt ans, il avait regretté de n’en avoir plus douze. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 245)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « caractéristiquement »

(1791) Dérivé de caractéristique avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caractéristiquement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caractéristiquement karakteristikœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « caractéristiquement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caractéristiquement »

  • Pour être plus précis, les siphonophores ne sont pas caractéristiquement des animaux. Tuxboard, L’animal le plus long au monde vit dans les fonds marin et mesure plus de 120 mètres ! - Tuxboard
  • Souffle fémininPlus profondément, dans le cadre d’une philosophie de l’histoire caractéristiquement non violente dans les révolutions qui clairsèment le monde, la révolution libanaise actuelle offre une caractéristique sans précédent : son souffle féminin. Soit ce que le psychanalyste Carl Jung, puis après lui le philosophe Gaston Bachelard, ont désigné sous le terme d’« anima ». On avait vu cette « anima » féminine en ébauche dans les manifestations du « Pink Movement » aux États-Unis au lendemain de l’élection de Donald Trump, ainsi que dans la célèbre photo de la jeune femme soudanaise dans les rues de Khartoum, Alaa Salah, le 8 avril 2019. Il est d’autres précédents ponctuels, y compris dès 1977 sur la place du Cinco de Mayo à Buenos Aires, par des femmes dont les maris et enfants avaient été disparus par la junte, ou en Syrie dans la première manifestation des femmes de Marja le 16 avril 2011, brutalement réprimée par le pouvoir, et en Russie dans le courage du groupe Pussy Riot. Et, chez nous, le mouvement des parents de disparus de nos guerres, animé par Wadad Halwani. Mais nulle part cette empreinte n’a égalé en densité et en force la scène libanaise révolutionnaire de l’automne 2019. L’omniprésence bariolée dans la rue, les expressions et banderoles les plus convaincantes, l’« anima » philosophique se dévoilant au quotidien sont œuvre éminemment féminine. Jamais révolution nationale n’a vu des femmes non violentes à l’avant-garde du mouvement populaire comme au Liban. Ainsi, dans le tableau célèbre de Delacroix représentant « La Liberté guidant le peuple », la femme révolutionnaire porte le drapeau tricolore, entourée de fusils brandis par les révolutionnaires mâles. Elle est expressément violente. A contrario, dans un cliché pris le 25 octobre dernier au centre-ville de Beyrouth par un photographe de l’agence AP, et qui constitue à mon sens la photo la plus expressive de la révolution libanaise, une femme se dresse bras nus levés, devant deux tontons macoutes armés de bâtons. Cette image est expressément non violente. Il ne s’agit pas là d’une expression isolée. Le lendemain du 17 octobre, alors que la confrontation entre manifestants et forces de l’ordre sur la place Riad el-Solh tournait à la violence mutuelle entre les deux parties, les jeunes femmes, les plus courageuses, se sont résolument interposées entre les deux rangées menaçantes pour protéger la non-violence révolutionnaire, en appelant les jeunes gens à rester derrière elles : « Al-shabab wara » (littéralement : « les jeunes (hommes) derrière ! »). Cet acte a donné le ton, qui persiste six semaines après le déclenchement de la révolte. Depuis, les grandes manifestations féminines se sont poursuivies, devant le Musée dans une marche déterminée, à la soirée des chandelles de Beyrouth, jusqu’aux quartiers symboliques de Aïn el-Remmaneh et Chiyah qui ont bravé cette semaine les tenants de la violence en manifestant ensemble. Il n’est pas de révolution dans l’histoire du monde qui ait été tellement éclairée par le leadership féminin et son « anima ». L'Orient-Le Jour, La révolution et le monde : l’« anima » libanaise - L'Orient-Le Jour
  • En ce sens, ce n’est pas un hasard si le festival s’ouvre demain avec l’Orchestre philharmonique de Tunis pour se terminer avec un duo japonais de virtuoses des instruments caractéristiquement nippons que sont le shamisen et les tambours. Webdo, Success story : Mustapha El Okby et les 25 ans de l'Octobre musical
  • Par contre, les situations dans l’isthme du Mexique et d’Amérique Centrale sont caractéristiquement différentes. Le débat a longtemps été dominé par les problématiques concernant les populations indiennes autochtones. Mais, même il y a quelques années les communautés d’afrodescendants n’avaient toujours pas de présence politique réelle. Par ailleurs, ces pays ne cadrent pas avec les schémas classiques de recherche et d’analyse des chercheurs -allant de la négation des Afrodescendants en passant par la négligence de leur reconnaissance. Même liés par une histoire régionale commune, ils présentent une image hétérogène complexe découlant de fortes spécificités nationales. Afrik.com, Les cicatrices de l'esclavage en Amérique Centrale
  • Il fut décrété des normes strictes mettant en place une sorte de règle du jeu consistant à introduire le fameux facteur de protection contre les UV. Le test en est simple : une peau non protégée sera « brûlée » en 15 minutes, en d’autres termes elle deviendra caractéristiquement rose quelques heures  après cette exposition expérimentale de 15 minutes aux UV. Protégée par une crème contenant une formulation de protection de 10, il faudra 150 minutes pour qu’elle commence à rosir de manière caractéristique et, avec un facteur 30, 450 minutes soit trente fois 15 minutes. Contrepoints, La grosse arnaque des crèmes solaires | Contrepoints
  • Sylvain Boulouque :  Il y a des formes révolutionnaires qui préexistent puisqu'on retrouve ce mode de manifestations violentes depuis le XIXe siècle dans la société française, qui appelaient elles-aussi à renverser l'ordre établi avec des formes plus spécifiques à notre époque telles que les Black Blocs et autres factions autonomes qui essayent, de par des actions symboliques, de montrer la réalité de ce qu'est le pouvoir. On observe une nouveauté en termes de forme de mobilisation, pour l'instant difficilement cernable, avec des mobilisations 2.0, par internet, caractéristiquement imprévisibles, qui font que les flux de manifestants sont beaucoup plus rapides, beaucoup plus mouvants. Et il devient beaucoup plus difficile de savoir combien de personnes peuvent aujourd'hui participer à une manifestation. Atlantico.fr, Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ? | Atlantico.fr
  • Le thème aussi le réclame, puisqu’il s’agit d’une sorte de journal intime, égrené par la voix caractéristiquement grave et un peu acide de Stephin Merritt. Le premier morceau s’appelle Wonder where I’m from (année 1966) et le dernier Somebody’s fetish (année 2015). Ils ne sont pas très différents l’un de l’autre. On se demande avec lui de quelle planète vient le chanteur. Et de qui il est (ou plutôt sa musique) le fétiche. Il faut en effet montrer un attachement très particulier à The Magnetic Fields — dont le nom, oui, vient bien des Champs magnétiques de Breton et Soupault — pour faire de 50 Memoir son disque de chevet. C’est-à-dire s’en infuser religieusement chaque étape calendaire et dans l’ordre, et non procéder comme je l’ai finalement fait, par élimination. En prélevant cinq morceaux, l’équivalent d’un EP. Télérama, Magnetic Fields et le mystère des voix graves

Traductions du mot « caractéristiquement »

Langue Traduction
Anglais characteristically
Espagnol característicamente
Italien tipicamente
Portugais caracteristicamente
Source : Google Translate API
Partager