Candomblé : définition de candomblé

chevron_left
chevron_right

Candomblé : définition du Wiktionnaire

Nom commun

candomblé \kɑ̃.dɔ̃.ble\ masculin

  1. Religion afro-brésilienne pratiquées en Amérique du Sud, autour du culte des orishas.
    • Il a privilégié les pratiques religieuses les plus spectaculaires, comme le candomblé brésilien. — (Philippe Delisle, Histoire religieuse des Antilles et de la Guyane françaises: des chrétientés sous les tropiques ? 1815 - 1911, 2000)
    • L’introduction du riz africain, emportés en cachette dans les cheveux d’une femme Noire selon les légendes des Marrons, les rites du candomblé brésilien, du vaudou haïtien ou de la santéria cubaine, ou encore les arts martiaux du danmyé en Martinique ou de la capoeira au Brésil attestent les survivances de cultures africaines offrant des espaces de résistance. — (Malcolm Ferdinand, L’Écologie décoloniale, 2019, page 96)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « candomblé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
candomblé kɑ̃dɔ̃ble play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « candomblé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « candomblé »

  • LETTRE DE SAO PAULO. L’umbanda est pratiqué par un peu plus de 400 000 Brésiliens. Cette religion éclectique est une forme moderne, urbaine et métissée du candomblé, culte des ancêtres esclaves. Le Monde.fr, Au Brésil, le culte de l’umbanda, entre christianisme et esprits de la nature
  • Le candomblé, mouvement religieux afro-brésilien, a conquis des âmes en quête spirituelle au Portugal. Découverte des rituels avec Visão. Courrier international, PORTUGAL. Sainte Iemanjá, sauvez mon âme !
  • Chaque 2 février, les Bahianais célèbrent sur la plage de Vermelho l’orixá Iemanjá, capricieuse déesse de la mer dans le panthéon du culte candomblé. De la religion à la musique, tout concourt ici à rappeler les influences de la mère Afrique. De son passé d’ancienne capitale du Brésil et premier marché d’esclaves du Nouveau Monde, la ville a hérité un exceptionnel patrimoine colonial. Et une culture afro-brésilienne enfin reconnue. Geo.fr, Au Brésil, Salvador de Bahia, la perle de l’Atlantique noir - Geo.fr
  • Il a fallu qu’une adolescente de 12 ans exhibe ses blessures à la télévision pour que le Brésil prenne conscience des dangers de l’intolérance religieuse. Kayllane Campos avait 11 ans quand, à la sortie d’un culte candomblé, l’une des principales religions afro-brésiliennes, elle est atteinte par un jet de pierre ponctué de cris : « Diable ! Va brûler en enfer ! », « Jésus est en train de revenir ! » JeuneAfrique.com, Les Afro-Brésiliens attaqués dans leur foi – Jeune Afrique
  • Comme tous les lundis, le « Babalorixa » Marcio de Baru, l’équivalent d’un prêtre dans la religion afro-brésilienne du candomblé, se préparait avec anxiété à accueillir les fidèles dans son « terreiro », le lieu de culte du candomblé. « Nous sommes systématiquement attaqués : des voisins nous jettent des pierres depuis un immeuble mitoyen. Je crains que des fidèles ne soient blessés », regrette ce responsable, qui dit être aussi régulièrement victime de commentaires haineux dans la rue. La Croix, À Rio, une marche pour dénoncer l’intolérance religieuse
  • Cédric Vacherié aurait dû fêter ses 34 ans, le 18 mars. Originaire du Cannet (Alpes-Maritimes), l'artiste français s'était exilé au Brésil il y a 15 ans pour vivre librement sa vie. Ancien coiffeur pour la jet-set de Sao Polo, homosexuel assumé et adepte de la religion totémique du candomblé, ce personnage atypique, avait acquis une propriété avec trente hectares pour y créer une maison d'artistes à Paraty, un petit coin de paradis dans l'Etat de Rio. Le rêve de sa vie, brisé… Son corps a été découvert le 18 juillet dernier, au pied de sa maison, en partie incendiée. leparisien.fr, Meurtre du Français Cédric Vacherié au Brésil : un pasteur évangéliste arrêté - Le Parisien
  • Cette styliste noire de 36 ans a pris l'habitude de couvrir son "ori" (tête en Yoruba) pour respecter les préceptes du candomblé, religion apparue au Brésil au XVIe siècle avec l'arrivée d'esclaves venus d'Afrique. Le Point, Le turban, un "trophée" contre l'intolérance religieuse au Brésil - Le Point
  • Le candomblé est basé sur le culte de divinités africaines, les orishas. Ils ont traversé l'Atlantique dans les cales des navires, avec les 3,5 millions d'esclaves arrachés aux côtes ouest-africaines pendant la traite (1549-1888) pour aller travailler dans les plantations et mines du Brésil. Slate Afrique, Le candomblé brésilien, c'est le nouveau vaudou des Africains | Slate Afrique
  • Cet article traite des dimensions spatio-temporelles de l’une des religions afro-américaines les plus étudiées: le candomblé et spécialement le candomblé de Bahía. Il débute par une brève considération générale des religions d’origine africaine que l’on retrouve au Brésil pour démontrer par la suite les aspects liés à l’altération de l’espace et du temps que le candomblé suppose et une brève relation avec les œuvres Lo sagrado y lo profano et Sobre algunas formas primitivas de clasificación (Le sacré et le profane et Sur certaines formes alternatives de classification) de Eliade, et de Durkheim et Mauss respectivement. Afrik.com, Le Candomblé et les religions afrobrésiliennes

Images d'illustration du mot « candomblé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « candomblé »

Langue Traduction
Portugais candomblé
Italien candomblé
Espagnol candomblé
Source : Google Translate API

Mots similaires