La langue française

Caleçonnade

Définitions du mot « caleçonnade »

Trésor de la Langue Française informatisé

Caleçonnade, subst. fém.,péj. Spectacle dans lequel évoluent des personnages peu vêtus. Vous avez tort (...) il y a des directeurs qui (...) pour se faire pardonner des tentatives purement commerciales et lucratives, sont prêts à jouer des auteurs nouveaux (...) Tenez, je puis vous en signaler un (...) Il possède la meilleure entreprise de caleçonnades qui soit sur la place (P. Vialar, La Mort est un commencement,La Carambouille, 1949, p. 22). 1reattest. [ca 1930 d'apr. Rob. Suppl.] 1956 (P. Guth. Le Naïf sous les drapeaux, I, I, p. 14 ds Rob. Suppl.); de caleçon, suff. -ade*.

Wiktionnaire

Nom commun

caleçonnade \kal.sɔ.nad\ féminin

  1. Spectacle où l’humour réside essentiellement dans une suite de situations inconvenantes.
    • Il y a toujours, dans les coulisses de la politique française, un bruit de caleçonnade endiablée ou une odeur d’alcôve, désormais insupportables. — (Christophe Barbier, DSK, Icare impardonnable, lexpress.fr, 17 mai 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « caleçonnade »

Dérivé de caleçon avec le suffixe -ade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caleçonnade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caleçonnade

Évolution historique de l’usage du mot « caleçonnade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caleçonnade »

  • Blin n'a pas encore trouvé un théâtre. Vaguement question parait-il du Monceau, spécialisé dans la caleçonnade. Il est vrai qu'Estragon perd son pantalon à la fin du deux. De Samuel Beckett / Lettre à Mania Péron, 15 avril 1952
  • Mercredi, a débuté au tribunal du 1er arrondissement de Prague le procès de trois membres du collectif artistique Ztohoven. Ce n’est de loin pas la première fois que plusieurs de ses membres se retrouvent ainsi devant la justice pourr un de leurs faits d’armes mémorables. Le dernier en date, en septembre 2015 : le remplacement de l'étendard présidentiel flottant sur le Château de Prague par un caleçon géant de couleur rouge, ce dernier étant censé dénoncer les collusions par trop criantes du président tchèque avec la Russie et la Chine. Retour sur cette « caleçonnade » et ses conséquences. Radio Prague International, Le collectif Ztohoven devant la justice pour l’affaire du caleçon géant | Radio Prague International
  • Jean-Paul Tribout, à la française, entraîne le tout vers un joyeux vaudeville en noir et blanc, une caleçonnade sans état d'âme, avec arrêt sur image chaque fois que l'obscur objet du désir est atteint, que le pompon orgasmique est décroché. Pourquoi pas? Loin des mélancolies viennoises, le vit et la vie triomphent en s'amusant ! C.B.  LExpress.fr, Sur scène: Laurie Péret, Rudy Milstein et Arthur Schnitzler - L'Express
  • La pièce d’Antoine Rault, servi par ce quintet majeur, met aussi au jour les limites du théâtre de Georges Feydeau, elle nous explique les raisons d’un déclin. Feydeau est par essence l’auteur de la Belle Époque, celle des frous-frous et du champagne, celle de la fête républicaine, avec ses boulevards et ses cabarets. Plus populaire que les réjouissances impériales, moins intellectuelle et artistique que les nuits des années folles, cette fête attire l’Europe. Feydeau, c’est le rire à l’échelle des expositions universelles. Quand la joie retombe, quand les angoisses reviennent, l’auteur perd son public. Quand les bourgeois rentiers s’inquiètent pour leurs coupons, ils sortent moins et ne rient plus, surtout pas d’eux-mêmes. Feydeau égare aussi son inspiration: le couple et le mariage ne sont plus pour lui des sujets de rigolade, mais de souffrance ; la caleçonnade cède la place à la procédure… L'écharpe rouge, A la folie Feydeau… | L'écharpe rouge
  • Mais la médaille a son revers. Desproges est un maniaque. Ses dix minutes d'antenne quotidienne lui demandent du temps, beaucoup de temps : "C'était l'usine, un boulot épuisant. Je vivais avec un magnétophone de poche." Lors d'une interview sur Radio Bleue en janvier 1983, il reconnait céder, parfois, à la facilité : "C'est effrayant d'écrire en se disant "attention, il faut qu'il y ait un rire toutes les vingt secondes, sinon c'est moi le con". Donc, ça ne peut pas toujours être d'une grande qualité. Je sais que j'ai des "trucs", des facilités... Par exemple j'ai horreur des calembours, contrairement à ce que croient beaucoup de gens, j'ai horreur de la trivialité, mais c'est une facilité. Dès que je manque d'idées, je balance de la caleçonnade et puis deux ou trois gros mots et ça marche, malheureusement. J'en suis conscient et j'ai honte. Mais faut bien que je mange, mon pauvre ami." France Inter, Pierre Desproges : "Je ne me suis jamais autant amusé qu'au Tribunal des Flagrants Délires"

Traductions du mot « caleçonnade »

Langue Traduction
Anglais wedging
Espagnol acuñamiento
Italien incuneamento
Allemand keilen
Chinois 楔入
Arabe آسفين
Portugais cunha
Russe расклинивание
Japonais くさび
Basque wedging
Corse cunja
Source : Google Translate API

Caleçonnade

Retour au sommaire ➦

Partager