La langue française

Caféier

Définitions du mot « caféier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAFÉIER1, subst. masc.

Plante appartenant à la famille des Rubiacées, qui croît dans les pays chauds et dont le fruit contient deux graines aplaties (cf. café) :
... toute l'année durant chaque brindille de caféier porte à la fois des cerises jumelles acaules et des fleurs et des bourgeons, ... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 359.
Rem. On rencontre dans la docum. le synon. vieilli cafier. Le premier cafier a été trouvé en Arabie (Brillat-Savarin, Physiol. du goût, 1825, p. 108).
Prononc. et Orth. : [kafeje]. Autre orth. caféyer (Besch. 1845, Lar. 19e, cf. aussi Sue, Atar Gull, 1831, p. 25). Cafier est transcrit en dernier lieu (avec la mention ,,vieilli``) par DG : kà-fyé. Il est abandonné dans Ac. 1935. Cf. Brillat-Savarin, loc. cit. Étymol. et Hist. 1715 cafier (Jussieu, Hist. du café, Mém. de l'Ac. des Sc., année 1713 dans Hist. de l'Ac. royale des Sc., Paris, 1739, p. 294); 1732 caffier (Trév.) − 1740, ibid.; 1791 caffeyer (Encyclop. méthod., agriculture, Paris, t. 2); 1835 caféier (Ac.). Dér. de café*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 10.

CAFÉIER2, subst. masc.

Propriétaire ou exploitant d'une plantation de caféiers.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
Prononc. : [kafeje]. Étymol. et Hist. 1800 (Boiste). Dér. de café*; suff. -ier*.

Wiktionnaire

Adjectif

caféier \ka.fe.je\

  1. Qui concerne la culture du café.
    • Le boom caféier des dernières décennies révèle donc le dynamisme d’un secteur d’activité jusque là méconnu qui, depuis 1950, fournit 25 % de l’emploi dans le secteur agricole et occupe 20 % des surfaces cultivées. — (Jean-Christian Tulet, Paysanneries du café des hautes terres tropicales : Afrique et Amérique latine, Karthala Éditions, 1994)

Nom commun 1

caféier \ka.fe.je\ masculin

  1. (Botanique) Arbre de la famille des Rubiacées, dont la fleur a de la ressemblance avec celle du jasmin et dont le fruit, rouge et de la grosseur d’une cerise, contient des grains ou semences qui sont le café.
    • Cela lui avait coûté quatre cent mille francs et plus, car il faut cinq ans pour que les caféiers soient en plein rendement. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)

Nom commun 2

caféier \ka.fe.je\ masculin (pour une femme on dit : caféière)

  1. Planteur, cultivateur de café.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAFÉIER. n. m.
Arbre de la famille des Rubiacées, dont la fleur a de la ressemblance avec celle du jasmin et dont le fruit, rouge et de la grosseur d'une cerise, contient des grains ou semences qui sont le café.

Littré (1872-1877)

CAFÉIER (ca-fé-ié) s. m.
  • 1Voy. CAFIER.
  • 2Propriétaire d'une caféière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « caféier »

 Dérivé de café avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Café.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « caféier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caféier kafeie

Évolution historique de l’usage du mot « caféier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caféier »

  • Une étude internationale, coordonnée par des chercheurs du CEA (Genoscope), du Cirad, du CNRS, de l’IRD et de l’Université de Buffalo (USA), et impliquant de nombreux laboratoires a permis d’identifier, pour la première fois, une séquence génomique de référence pour les caféiers. Ces résultats ont été publiés dans la revue Science le 5 septembre 2014. , Le génome du caféier est séquencé - CIRAD
  • Le café est en effet un fruit qui vient de l'arbre, le caféier. Une fois cueilli, il est traité, torréfié pour en faire ressortir tous les arômes. La torréfaction est réalisée par des torréfacteurs, ceux-là même à qui la maison Paul Jobin vend son café vert.  France Inter, Quelle est la différence entre le Robusta et l'Arabica ?
  • L’abondance des récoltes a fait baisser le cours des fruits du caféier mais les industriels misent sur cette boisson et ses versions glacées pour séduire les plus jeunes, explique dans sa chronique, Laurence Girard, journaliste au « Monde ». Le Monde.fr, Cours du café : « Un coup de froid s’est abattu sur les marchés »
  • Le caféier Arabica est apparu probablement dans le Sud-ouest de l’Ethiopie où il pousse aujourd’hui dans les zones montagneuses, dans les sous-bois de forêts primaires ou secondaires. L’espèce est née du croisement entre deux espèces de caféiers : Coffea canephora et Coffea eugenioides . Cet évènement de spéciation a déjà été mis en évidence il y a 20 ans (1). , Le caféier Arabica est né d’une seule « super-plante » il y a 10 à 20 000 ans - CIRAD
  • Une étude du Cirad démontre, pour la première fois, que la lumière de la lune, dont l’intensité est pourtant très faible, impacte le caféier au niveau moléculaire et perturbe son horloge circadienne. Mieux contrôler l’effet de ce type de lumière sur les cultures pourrait être particulièrement intéressant en horticulture et en maraîchage. Les résultats viennent d’être publiés dans la revue BMC Plant Biology. , Le clair de lune perturbe l’horloge circadienne des caféiers - CIRAD
  • La farine de café n’est pas vraiment une farine. Et bien qu’il provienne du caféier, il n’a ni le goût ni l’odeur des grains de café torréfiés que nous connaissons et aimons. Breakingnews.fr, La farine de café est-elle une nouvelle puissance nutritionnelle équitable?
  • La farine de café est fabriquée à partir de la cerise du café, qui est issue, quant à elle, du caféier dont on extrait le noyau et qui contient les fameuses fèves. Comme pour faire du café, on n’utilise que les grains, les restes sont jetés ou utilisés comme engrais. Pour offrir une alternative au gaspillage, en 2002, un ancien cadre de Starbucks, eut l’idée de récupérer l’enveloppe des grains (la cerise), de la sécher et de la broyer, pour en faire une farine dont la consistance ressemble à celle du blé, du riz et de l’épeautre mais qui présente beaucoup plus de propriétés nutritionnelles. Il est intéressant de savoir aussi que la farine de café peut présenter différentes teintes de brun. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Farine de café - un super-aliment aux mille vertus
  • Plus de 10 ans de recueil de données par les scientifiques du Cirad, du CATIE*, de l’Université du Costa Rica, de l’ECOSUR** du Mexique et de l’Inrae : c’est ce qu’il a fallu à cette équipe de chercheurs pour construire, depuis l’observatoire Coffee-Flux de la ferme caféière d’Aquiares au Costa Rica, le nouvel outil de modélisation appelé DynACof. Le modèle, qui se veut à la fois détaillé et rapide, permet de simuler les réponses des plantations de caféiers en fonction de différents paramètres (CO2, température, pluviométrie, gestion…). DynACof est ainsi capable de prévoir la productivité des plants de caféiers, mais aussi leurs bilans énergétiques et hydriques, et ce pour toute une gamme de plantations, agroforestières ou de « plein soleil ». , DynACof : simuler la production de café agroforestier et ses services écosystémiques - CIRAD
  • A partir de cette année 2020, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) va procéder au planting des hybrides de caféier Arabica au Cameroun, à travers des clusters de plusieurs dizaines d’hectares. La démarche s’inscrit dans la continuité d’une phase expérimentale entamée en 2018 sur des parcelles d’évaluation localisées dans la région de l’Ouest-Cameroun. , Le CIRAD expérimente de nouvelles variétés de caféier Arabica au Cameroun - Médiaterre
  • On retrouve également la crocine dans le crocus, qui produit du safran. Et il s’avère que les gardénias et les crocus n’ont pas hérité la capacité à en produire d’un ancêtre commun, mais ont développé les gènes impliqués indépendamment. Ce qui se trouve également être le cas pour le caféier, l’arbre à thé et le cacaoyer pour la caféine. Daily Geek Show, Les plantes sont des chimistes hors pair, comme le révèle l'ADN du gardénia
  • Néanmoins, les variétés de caféiers que les exploitations industrielles dédaignent, et qui sont aujourd’hui en voie d’extinction, pourraient permettre d’alimenter le monde du futur en café. Selon les chercheurs, il sera probablement nécessaire de cultiver d’autres espèces plus résistantes aux aléas climatiques et aux maladies. Le Huffington Post, La crise du café qui s’annonce pourrait bien gâcher votre petit plaisir du matin | Le Huffington Post LIFE
  • Les amateurs de cette nouvelle drogue lui prêtent de nombreuses propriétés : booster le système immunitaire, améliorer la peau, gérer les douleurs chroniques, se sevrer de l’alcool ou des opioïdes ou même remplacer le café. Car la plante originaire d’Asie du Sud appartient à la même famille que le caféier. Elle se consomme sous forme de thé, de gélules ou à fumer comme le cannabis. Comme la weed, le kratom aurait des effets psychotropes mais beaucoup plus légers. Son usage reste difficile à évaluer mais d’après une étude parue en novembre 2019, le kratom compterait déjà 10 à 15 millions d’adeptes aux États-Unis, soit 3 à 4,5 % de la population. En comparaison, les derniers chiffres sur le cannabis indiquaient qu’un Américain sur 7 en consomme. L'ADN, Le kratom, la nouvelle drogue tendance mais pas sans risque aux USA
  • En 1715, Antoine de Jussieu, médecin et botaniste aux serres du Jardin du roi, se livre à une description scientifique du caféier, grâce à un plan offert par le bourgmestre d’Amsterdam à Louis XIV. Il le classe dans la catégorie des « jasmins ». La Croix, Le caféier, cette précieuse plante tropicale
  • Des chercheurs internationaux ont effectué le séquençage du génome du caféier, ce qui apporte des informations sur son organisation et son évolution. L'étude pourrait aussi permettre d'améliorer certaines variétés. Futura, Séquencé, le génome du caféier révèle les secrets du bon café
  • Pour la première fois, une équipe scientifique prouve que la vigueur du caféier limite l’incidence de la rouille orangée. Les travaux menés par le Cirad, en collaboration avec Nestlé, montrent que l’usage d’hybrides vigoureux, cultivés sous ombrage et avec une fertilisation azotée, permet de limiter le développement de cette maladie de plus en plus dévastatrice, à cause notamment du changement climatique. , Des caféiers en bonne santé résistent mieux aux attaques de rouille orangée - CIRAD
  • Le réchauffement climatique n’épargne par les caféiers. Comment adapter ces arbustes fragiles au changement tout en préservant les arômes de la boisson? La création de nouvelles variétés constitue une partie de la réponse Le Temps, Comment sauver le goût du café? - Le Temps
  • Un caféier, au Cameroun (illustration ). © Creative Commons / Flickr / Roland Boula JeuneAfrique.com, Café : au Cameroun, l’interprofession tire la sonnette d’alarme – Jeune Afrique
  • Même si l’existence d’une Thaïlande décaféinée est impensable aujourd’hui, la première apparition du café thaïlandais dans le royaume de Siam date seulement du roi Rama III, qui a planté des caféiers dans ses jardins pendant son règne entre 1788 et 1851. La plante s’est bien enracinée, car à la fin du 19e siècle, elle est devenue un délice pour les aristocrates et les bourgeois thaïs. Au fil des années, deux types de caféiers y ont proliféraient, avec deux caractères complètement différents. Leurs histoires sont liées à une autre graine bien plus dangereuse que la caféine, une mauvaise herbe qui a ravagé le pays.   Skyscanner France, À la découverte de la scène émergente du café thaïlandais | Skyscanner France
  • Tout près de ses caféiers hybrides, Hervé Etienne, chercheur agronome, observe leur comportement. Il veut créer un café résistant au changement climatique car il voit bien que l'arabica classique souffre de la chaleur. "C'est une plante qui aime la fraîcheur, explique-t-il, mais elle a trop chaud et elle est souvent cultivée au soleil, ce qui est une aberration", regrette-t-il. L'idée est donc de réimplanter ce caféier dans la forêt, mais pour cela, le Cirad a créé des hybrides adaptés à la vie sous les arbres. Et c'est un succès pour le chercheur : "Ces arbres se sentent bien et résistent à la plupart des stress et des maladies connues", se réjouit-il. France Inter, Comment aider les plantes tropicales à s'adapter au réchauffement climatique ?
  • La pluie est le principal facteur de la propagation de l’anthracnose des baies de caféiers Arabica. Ce résultat sans appel est issu d’expériences menées au Cameroun par le Cirad et ses partenaires sur cette terrible maladie. , Anthracnose des baies du caféier : la pluie, ennemi public numéro un - CIRAD
  • Selon la légende, c’est un berger éthiopien qui aurait découvert le café par hasard, grâce à ses… chèvres. Un jour, alors qu’il promenait son troupeau, il aurait en effet constaté que ses bêtes s’agitaient et dansaient, après avoir mangé les fruits du caféier. Demotivateur, 10 « fun facts » que tous les accrocs au café doivent absolument connaître
  • C’est la maîtrise totale d’une technique de multiplication végétale de pointe, la suspension cellulaire, que les chercheurs du Cirad et leur partenaire Ecom Agroindustrial viennent de valider pour le caféier arabica. Cette étape clé de la multiplication de vitroplants par embryogénèse somatique, permettra notamment de produire les millions de plants de caféiers nécessaires à l’approvisionnement du marché en variétés sélectionnées haut de gamme. Ce travail pionnier ouvre de nouvelles perspectives de multiplication de plantes et de variétés à l’échelle industrielle. Il permettra également un gain de revenu majeur pour de nombreux producteurs. , Une technique de pointe pour des millions de plants de caféiers garantis sans défaut - CIRAD
  • Pas de quoi s’étonner qu’une équipe de biologistes et de généticiens se soit intéressée au séquençage du génome complet du caféier, quand on voit quelle place le café tient dans notre quotidien ! Contrepoints, Comment le caféier fabrique la caféine | Contrepoints
  • Les parcelles de culture de soja sont en outre plus petites et disséminées sur des territoires plus vastes que pour d’autres cultures telles que le palmier à huile. Et le soja est aussi souvent semé en alternance avec d’autres plantes, ce qui signifie qu’un champ qui contient du soja cette année peut produire autre chose un an plus tard. Ces facteurs rendent par exemple la surveillance par satellite de la culture de soja plus difficile et plus coûteuse que celle du caféier. SWI swissinfo.ch, Rendre le soja traçable pour freiner la déforestation
  • Mais la passion va au-delà de la seule conscience professionnelle. Car à son domicile, sur les hauteurs du plateau du Bessy, Jean-Pierre Rival cultive un plant de caféier. Insolite, sous nos climats que l’on ne peut pas qualifier de propices à la culture du caféier. Et l’homme d’expliquer : « C’est un plant qui a sept ou huit ans, il m’a été donné par un horticulteur voisin, M. Champenoy. Il avait l’habitude de proposer des plantes des pays chauds. À l’époque, c’était un plant d’à peine quelques centimètres. » , Principal | Un caféier sous les tropiques… stéphanois
  • Améliorer la production et la qualité du café, tels sont les objectifs des équipes Cirad et IRD qui, associées au Génoscope, ont débuté le décryptage du génome du caféier. Les nouvelles techniques de séquençage à très haut débit permettront de déchiffrer ce génome en deux ans. , Le décryptage du génome du caféier a débuté - CIRAD
  • De plus, s’ils pouvaient vérifier dans des expériences avec une seule feuille de café infecté et un seul escargot de B. similaris qu’en 24 heures l’animal avait réduit le nombre de spores fongiques dans les feuilles de café d’environ un tiers, ils ont également remarqué une 17% de réduction de la progression d’un autre ennemi naturel de la rouille des feuilles du caféier, le champignon parasite Lecanicillium lecanii. Breakingnews.fr, Un escargot pourrait aider à combattre la peste du café | L'avenir
  • Le Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA) ne cesse d’impacter tous les sous-secteurs agricoles togolais de par ses stratégies de production. Ce piloté par le ministère de l’agriculture a permis de remonter le niveau de production du Café à l’heure actuelle. Avec le concours de l’Union Technique de Café Cacao (UTCC), le PASA a favorisé l’opération de recépage de vieilles plantations de caféiers. , D’anciennes plantations de caféiers reprennent vie grâce au PASA - Togo Breaking News
  •  Quand on dit café(iers), les amateurs de cette boissonaromatique énergisante se lèchent les babines par anticipation. Mais tous lescaféiers ne produisent pas des graines pour charmer les fins palais. Ainsi enva-t-il de l’espèce endémique des Mascareignes et largement présent dans les forêts réunionaises, Coffea Mauritania. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, En agronomie et en pharmacologie : Le café, un pôle de recherches d'intérêt mondial à La Réunion | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Quant aux prévisions chiffrées, s'agissant de la campagne 2019/20, Rabobank estime la production à 166,7 Ms, en hausse de 9 Ms par rapport à la dernière année basse du cycle biennal caféier et à 174,6 Ms la récolte 2020/21, en hausse de 3 Ms par rapport à la précédente année haute du cycle caféier. Rabobank maintient sa prévision de 67,5 millions de sacs (Ms) pour la récolte 2020/21 au Brésil. En revanche, elle révise à la baisse ses prévisions pour le Honduras qui seraient de 6,2 Ms. Commodafrica, Le Covid-19 pourrait entrainer une hausse de la consommation de café Robusta, selon Rabobank | Commodafrica
  • M. McCook y dresse principalement l’historique de la rouille du caféier, ce champignon qui décime les récoltes des caféiculteurs d’Amérique latine depuis les années 1970. Radio-Canada.ca, Le prix du café risque d'augmenter à cause des changements climatiques | Radio-Canada.ca
  • Pour illustrer l’impact de cette situation sur le quotidien de ses clients, Starbucks explique qu’il faut au minimum 12 caféiers pour produire les graines permettant à une seule personne de pouvoir boire un café par jour pendant un an. Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes, Starbucks s’engage à planter 100 millions de caféiers d’ici à 2025
  • À travers ce projet innovant, 100% de la cerise du caféier est utilisée (peau, pulpe et grains, crus). Il faut savoir qu’une grande partie de la pollution des industries du café torréfié provient de la décomposition de la peau et de la pulpe de ce fruit. En plus de l’impact écologique et de la lutte anti-gaspillage de ce projet, le café intégral contient une grande quantité d’antioxydants et permet aux agriculteurs une rémunération plus juste. POSITIVR, Le Café Intégral : un café entier, bon pour la planète et la santé ?
  • La planète compte 3 000 milliards d’arbres dont 26% se situent dans les zones tropicales humides comme l’Amazonie. 24% se trouvent dans les forêts boréales et 12% dans les zones tempérées. Plus de 60 000 espèces d’arbres sont dénombrées. La plus importante est constituée des fabacées (mimosas), suivie par les rubiacées (caféier) et les myrtacées (goyaviers). Un arbre de 25 mètres de hauteur pèse en moyenne 25 tonnes et contient 6 tonnes de carbone. Chaque arbre stocke l’équivalent de la production moyenne de carbone par personne durant quatre ans. Pour un Français, c’est seulement deux ans de stockage. La planète compte environ 2,8 milliards d’hectares couverts d’arbres. Avec un milliard d’hectare supplémentaire, 205 milliards de tonnes de carbone pourraient être stockées, correspondant aux deux tiers de l’excédent de carbone actuellement dans l’atmosphère par rapport à la période préindustrielle. Lesfrancais.press, L’arbre, le meilleur ami de l’Homme pour le carbone ? - Lesfrancais.press
  • Comment distinguer un bon café ?Par sa traçabilité. Le café est un produit qui se respecte de la culture à l'extraction, en passant par la récolte, le séchage, le transport et la torréfaction. Plus il est fin, plus il recèle d'informations. Chaque paquet de Coutume précise le nom du petit producteur, de la région, du pays, la variété de caféier, mais aussi la date de torréfaction. C'est l'un des plus grands tabous de l'industrie, qui commercialise des paquets garantis fraîcheur de huit à dix mois minimum... Pourtant, le café est un produit frais qui doit être consommé dans les 4 semaines après torréfaction. Passé ce délai, il s'évente et s'oxyde de la même façon que le vin. Télérama, Antoine Nétien : “à l'instar de la vigne, le caféier est l'expression d'un terroir”
  • A cet effet, le service enregistrera des perturbations (baisse de pression allant au manque d’eau) dans les quartiers de Gesco, ananeraie, maroc, mamie adjoua, batim’ port bouet 2, cité verte, lièvre rouge, académie de la mer, caféier, niangon sud, niangon nord, azito, beago, lokoa, kouté, koweit, jérusalem, abobodoumé, camp militaire, Jean Paul 2, agbayate, terminus 40, palais de justice, sideci, wassakara, yopougon attié, sicogi et les quartiers environnants. 7info | L’information vue de Côte d'Ivoire, La Sodeci informe sa clientèle des travaux à Yopougon 7info | L’information vue de Côte d'Ivoire
  • VIDÉO - Daniel Lejeune, responsable de la bibliothèque de la Société nationale d'horticulture de France raconte comment les premiers caféiers arrivèrent à la Martinique en 1720 avant de conquérir Versailles. Le Figaro.fr, Histoire de plantes: l'épopée du café «français»
  • Les amateurs de bons arabicas broient du (petit) noir. Car le réchauffement climatique commence à fortement déplaire aux plants de caféiers d’Ethiopie, le berceau de Coffea arabica. Avec des conséquences catastrophiques pour la caféiculture, le principal employeur du pays. , Menace sur l’arabica d’Ethiopie - Journal de l'environnement
  • Vous n'en avez sûrement jamais entendu parler, mais la scolyte des baies de caféier (Hypothenemus hampei) est le pire ennemi de votre café. Ce petit insecte qui ne dépasse généralement pas les deux millimètres de long, qui se terre dans les graines de café pour y vivre leur vie, s'y reproduire, est devenu le principal ravageur du café au niveau mondial, résume Wikipédia. Slate.fr, Ces petit insectes immunisés contre la caféine sont les pires ennemis de votre café | Slate.fr
  • Le saviez-vous ? Le caféier est une plante cultivée pour la pharmacopée et sa cerise était consommée pour ses vertus tonifiantes. L’arbuste ne fleurit qu’à partir de 1 000 mètres : plus on monte en altitude, plus la qualité gustative augmente. L’amplitude thermique favorise la floraison. Une fois le fruit mûr, ce n’est pas ce dernier qui intéresse les torréfacteurs, mais bien les grains de café qu’il renferme. , REPORTAGE. Café et torréfaction : découvrez les coulisses de la brûlerie Charles Danican, au Havre | 76actu
  • La caféine, substance présente dans différentes plantes (caféier, guarana, théier…), fut découverte en 1819 par le chimiste allemand Friedlieb Ferdinand Runge. Même si elle peut parfois prendre d’autres noms comme théine, guaranine ou matéine en fonction de la plante dont elle est extraite, il s’agit toujours de la même molécule. Elle agit comme stimulant du système nerveux central en entraînant une tachycardie et une stimulation mentale pendant plusieurs heures après sa consommation. , La caféine peut avoir un impact sur vos performances sportives - DH Les Sports+
  • Les pays producteurs de café se situent tous autour de l’équateur, le caféier affectionnant un climat spécifique: une température entre 20 et 25°C et un ensoleillement pas trop vif. Figaro Santé, Café - Qu'est ce que c'est ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • Cultures en agroforesterie, caféiers hybrides hautement productifs et chaine de valeur locale orchestrée par des parties prenantes interconnectées. Tels sont les trois piliers du concept de cluster agroforestier (AFS-Cluster*) développé au Cirad. Un cluster pilote constitué en 2016 a donné naissance à la capsule Nespresso « Nicaragua ». Cette innovation organisationnelle d’une filière agricole semble compléter des certifications écologiques et sociales comme le commerce équitable. Le modèle sera présenté lors du congrès mondial d’agroforesterie qui se tient du 20 au 22 mai à Montpellier. , Les clusters agroforestiers, un modèle complémentaire au commerce équitable - CIRAD
  • Car au rythme où vont les changements climatiques, l’avenir du café s’annonce aussi sombre qu’un espresso bien tassé. Pendant que la consommation mondiale bat des records, des millions de caféiers ont commencé à dépérir dans les plantations, victimes de sécheresses ou de pluies diluviennes exceptionnelles ainsi que des ravageurs que ces conditions extrêmes font proliférer. En 2016, 151 millions de sacs de 60 kilos de grains de café, le format standard dans l’industrie, ont été consommés dans le monde. Mais seulement 148 millions de sacs sont sortis des champs cette année-là. En 2015 aussi, on a bu plus de café qu’on en a produit. Pour l’instant, les surplus des années passées ont permis de répondre à la demande… L’actualité, Sauver le café | L’actualité
  • Tendance et pas ruineuse (à partir de 30 €), l'offre, aujourd'hui, satisfait tous les goûts, du classique cactus au mini-caféier originaire d'Afrique, en passant par le séquoia. À poser ou à suspendre, là aussi, à vous de voir. Si vous n'avez (quasi) rien à faire, vous devrez, toutefois consentir à deux efforts : 1) prendre le temps de bien choisir l'emplacement de votre terrarium. S'il a besoin de lumière, les rayons du soleil ne lui vont pas au teint. Le risque ? Faire cuire vos plantes à l'étouffée. 2) En matière d'humidité, la règle est simple : un peu mais pas trop. En cas d'excès, il suffit d'ouvrir le couvercle une heure. Aussi agréables à admirer qu'autonomes, vous n'aurez plus à choisir entre vos envies d'ailleurs et la survie de vos plantes. Grazia.fr, Terrariums : des plantes que l'on peut oublier (et admirer) - Grazia
  • Le Brésil et le Vietnam, les deux plus gros producteurs mondiaux de café, vont devoir changer leurs pratiques destructrices des sols. Dans les montagnes, les petits agriculteurs tentent de protéger leurs caféiers, sensibles aux variations de chaleur et de luminosité et à la sécheresse. Libération.fr, Climat : le café obligé de se cacher de la chaleur - Libération
  • Le caféiculteur Jorge Müller inspecte un caféier sur sa plantation de café, dans l'état du Veracruz, au Mexique. Radio-Canada.ca, La science sauvera-t-elle le café, menacé par les changements climatiques ? | Radio-Canada.ca
  • Sixième producteur mondial de café, l’Afrique n’échappe pas à la crise qui touche le secteur. Les planteurs éthiopiens ont ainsi vu leur revenu chuter de 20% en 12 ans. Région d’origine du caféier, l’Ethiopie est également touchée par le réchauffement climatique. Le sort de 12 millions de personnes est en jeu. Franceinfo, Chute des cours du café, l’Afrique dans la tourmente
  • Mais l'entreprise Atomo, de Seattle, va encore plus loin et fabrique du café dans un laboratoire, sans les graines du caféier. Contrairement aux produits à base de protéines végétales dans lesquels on utilise des ingrédients alimentaires existants, le café Atomo est créé de toutes pièces. Il s’agit d’un café moléculaire qui contient de l’acide quinique, du diméthyldisulfure, de la niacine, du 2-éthylphénol et une poignée d’autres éléments. Le procédé, qui reste encore secret, offre au monde son premier café synthétique. La Presse, L’agriculture synthétique à nos portes
  • Au XVIIIe siècle, cette boisson devient populaire en Europe et ne concerne plus uniquement les personnes de la haute société. Les colons étendent la production du caféier à l'Amérique du Sud en l'emportant dans leurs voyages. , Tout sur le café : le cuisiner, le conserver...
  • La durée de vie d’un caféier est de 25 ans environ. La première production intervient au bout de 3 ans pour atteindre sa totale maturité à 5 ans. Comme pour le vin, on parle de « cru » pour le café. Sa qualité dépend de plusieurs facteurs : l’espèce et la variété botanique, le terrain, la température, l’altitude, l’exposition, l’éclairement (ombrage), l’eau (arrosage), les vents. Actualités Santé, Etes-vous Arabica ou plutôt Robusta ? Mais au fait, quelle est la différence ? - Actualités Santé
  • Petit mammifère au museau pointu, la civette adore les baies rouges du caféier, dont elle digère la pulpe mais pas les grains, qui se retrouvent tout ronds dans ses excréments. Une fois recueillis, les grains sont soigneusement lavés, séchés et légèrement torréfiés avant d’être vendus à prix d’or. L’actualité, Prendriez-vous un bon ca-café ? | L’actualité
  • Une étude inédite. "Le café est l'une des denrées agricoles les plus précieuses au monde et nécessite pour sa culture un climat propice ainsi que des abeilles en nombre suffisant pour sa pollinisation", explique Taylor Ricketts, professeur à l'Institut Rubenstein sur l'environnement de l'Université du Vermont, co-auteur de cette étude. "Il s'agit de la première étude qui montre comment le réchauffement planétaire va probablement affecter l'environnement pour les caféiers et les abeilles d'une manière qui va durement pénaliser les producteurs", précise le chercheur. Europe 1, Réchauffement climatique : la production de café latino-américaine en danger
  • Plus de 40 millions de sacs de café, soit 2,4 millions de tonnes, sont consommés dans l’Union européenne, premier importateur mondial de café. C’est qu’entre l’Europe et le café, l’histoire est vieille de cinq siècles. Le breuvage fut pour la première fois décrit par le botaniste allemand Leonhard Rauwolff (1535-1596) à la faveur d’un voyage au Moyen-Orient qui dura de 1573 à 1575. Il faudra attendre encore cinq ans pour que le botaniste de Padoue Prospero Alpini (1553-1617) rapporte d’Égypte des grains de café et publie une description botanique du caféier. Enfin, c’est le grand voyageur italien Pietro Della Valle (1586-1652) qui, de retour d’un très long séjour au Moyen-Orient le 5 février 1626, fait connaître le café turc (et avec lui… les chats persans). L’essor de cette boisson en Europe ne va plus se démentir… The Conversation, L’aventure de la biodiversité : 1573-1626, le café arrive en Europe
  • Depuis quelques mois, les feuilles des caféiers d’Amérique centrale prennent une couleur rouille orangée. Et ce n’est pas bon signe du tout. Cette décoloration est le symptôme du développement d’un champignon qui asphyxie les feuilles avant de les faire tomber. Selon le Centre international en recherche agronomique pour le développement (Cirad), près de 20 % des plants d’Amérique centrale pourraient être affectés. La Croix, En Amérique centrale, le café est frappé par la rouille

Traductions du mot « caféier »

Langue Traduction
Anglais coffee
Espagnol cafeto
Italien caffè
Allemand kaffee
Portugais cafeeiro
Source : Google Translate API

Caféier

Retour au sommaire ➦

Partager